Vessie hyperactive [ Niveau Expert ]

vessie hyperactive [ Niveau Expert ]

Expert > vessie hyperactive

  • Contexte Il existe plusieurs options pour traiter le syndrome d\ hyperactivité vésicale, notamment l\ électrostimulation avec des dispositifs non implantés, un traitement conservateur et des médicaments. L\ électrostimulation avec des dispositifs non implantés vise à inhiber les contractions du muscle détrusor, afin de réduire la fréquence et l\ urgence des mictions. Objectifs Déterminer l\ efficacité de l\ électrostimulation avec électrodes non implantées par rapport à un placebo ou à tout autre traitement actif pour le traitement de l\ hyperactivité vésicale, de l\ électrostimulation ajoutée à une autre intervention par rapport à l\ autre intervention seule, des différentes méthodes d\ électrostimulation les unes par rapport aux autres.

  • Source : cochrane.org

Traitements visant la vessie hyperactive : Accent sur la pharmacothérapie u2013 Addenda

  • La présente mise à jour technique sous forme d'addenda passe en revue les taux de réussite de la fésotérodine, un anticholinergique, et les données comparatives à son sujet, ainsi que le mécanisme d'action, le profil d'innocuité et les taux de réussite du mirabégron, un agoniste des récepteurs bêta-3 adrénergiques, et les données comparatives à son sujet, dans le contexte du traitement du syndrome de la vessie hyperactive (SVH) non neurogène. Il s'agit d'un complément aux recommandations initiales publiées en 2012 sur la pharmacothérapie visant à traiter le SVH

  • Source : jogc.com

La vessie hyperactive : une vraie maladie, plusieurs solutions - In : la gazette médicale _ info@gériatrie

  • La vessie hyperactive (VH) est définie par la Société Internationalende Continence (ICS) comme une urgence mictionnelle,navec ou sans incontinence d urgence, fréquemment associéenavec pollakiurie et nycturie . Mondialement la prévalence estnélevée, cette condition étant présente chez 16,6% des patientsnde plus de 40 ans. La fréquence de ces troubles est d autantnplus importante lorsque l âge augmente, atteignant 41,9% desnhommes et 31,3% des femmes de plus de 75 ans

  • Source : tellmed.ch

Traitements visant la vessie hyperactive : Accent sur la pharmacothérapie

  • Indication du niveau de preuve, Issues : Fournir une compréhension des données actuellement disponibles au sujet de l'innocuité et de l'efficacité clinique de la pharmacothérapie dans la prise en charge du VHA, orienter la sélection du traitement anticholinergique en fonction des caractéristiques personnelles des patientes.

  • Source : sogc.org

Médicaments anticholinergiques versus thérapies actives non médicamenteuses pour le syndrome non-neurogène de la vessie hyperactive chez l'adulte

  • Comparer les médicaments anticholinergiques à diverses thérapies non pharmacologiques pour le syndrome non-neurogène de la vessie hyperactive chez l'adulte.

  • Source : cochrane.org

Injections de toxines botuliques chez les adultes atteints du syndrome de la vessie hyperactive

  • L objectif de cette revue était de comparer l injection intravésicale de toxines botuliques à d autres traitements pour une vessie hyperactive neurogène et idiopathique chez les adultes

  • Source : cochrane.org