Vertige [ Niveau Expert ]

vertige [ Niveau Expert ]

Expert > vertige

  • Le vertige est un motif très fréquent de consultation en médecine de ville et aux urgences. Le diagnostic repose sur une analyse clinique rigoureuse mais malaisée pour un médecin de premier recours face à un patient souvent difficile à examiner. Les erreurs par excès et par défaut sont fréquentes, et parmi les causes à éliminer, l' accident vasculaire nécessite une prise en charge en urgence. L'objectif principal est la détermination de critères cliniques et anamnestiques simples permettant de poser l'indication d'une IRM cérébrale en urgence devant un vertige chez un adulte. L'objectif secondaire est d'établir à partir de ces critères un score clinique simple, applicable en médecine de ville et prédictif d'une origine neurovasculaire

  • Source : sudoc.fr

Vertiges : tout tourne-t-il autour de la clinique ?

  • La sensation vertigineuse est un motif fréquent de consultations en urgence et regroupe différentes étiologies classées en vertige vrai, présyncope, déséquilibre et sensation de tête vide. Le vertige vrai peut être d'origine périphérique (85% des cas) ou centrale (15%). L'anamnèse et l'examen clinique permettent dans plus de 70% des cas de différencier ces origines. Des man'uvres diagnostiques facilement réalisables au lit du malade comme la man'uvre d'Hallpike permettent fréquemment de confirmer la suspicion de vertige positionnel paroxystique bénin qui reste l'étiologie la plus fréquente. Bien que moins fréquente, une origine centrale et notamment un AVC cérébelleux ou du tronc doivent être suspectés et recherchés par une imagerie cérébrale en présence d'un vertige prolongé, accompagné de symptômes neurologiques chez un patient âgé ou présentant M 2 facteurs de risque cardiovasculaire (FRCV).

  • Source : revmed.ch

«Vrai» ou «faux» vertige : une vraie ou fausse question ?

  • La notion de «vrai ou faux» vertige est profondément ancrée dans les esprits. Le but de cet article est de montrer que ce concept est aujourd'hui obsolète. Le vertige est une notion subjective dont les causes sont multiples incluant des processus psychologiques, et causant, à son tour, des troubles psychiques. Dans la réalité des malades, le vertige est toujours une réalité, quelle qu'en soit la cause, à l'exception des rarissimes cas de simulations. L'approche des vertiges requiert des connaissances d'anatomie et de physiologie des capteurs périphériques et intégrateurs centraux impliqués dans la maintenance de l'équilibre, de la sémiologie des affections vestibulaires périphériques et centrales, des troubles psychiques générateurs de troubles de l'équilibre et, à l'inverse, des conséquences psychiques des troubles somatiques.

  • Source : revmed.ch

Analyse brève - Bétahistine en cas de vertiges ?

  • Cette synthèse méthodique avec méta-analyse d études fort hétérogènes et globalement faibles sur le plan méthodologique nous permet de conclure qu un traitement par bétahistine pourrait avoir un effet favorable sur la fréquence, la durée et/ou l intensité des crises de vertiges, versus placebo. Une recherche plus approfondie est toutefois nécessaire pour savoir quels patients en tireraient le plus grand bénéfice.Cette synthèse méthodique avec méta-analyse d études fort hétérogènes et globalement faibles sur le plan méthodologique nous permet de conclure qu un traitement par bétahistine pourrait avoir un effet favorable sur la fréquence, la durée et/ou l intensité des crises de vertiges, versus placebo. Une recherche plus approfondie est toutefois nécessaire pour savoir quels patients en tireraient le plus grand bénéfice.

  • Source : minerva-ebm.be

Prise en charge des vertiges chez la personne âgée

  • L objectif de cet article est de faire le point sur la prise en charge des vertiges chez la personne âgée, en se basant sur une synthèse de la littérature récente. Il s agit en effet d un motif de consultation fréquent en médecine générale, avec une clinique peu spécifique et qui reste difficile à traiter. Le vertige périphérique, bien que pathologie bénigne, peut avoir des répercussions fonctionnelles invalidantes, tant sur le plan physique que psychique. Grâce à une anamnèse précise et des outils relativement simples d examen clinique, le médecin de premier recours pourra le plus souvent aboutir à un diagnostic adéquat et une prise en charge précoce multidisciplinaire permettra d améliorer grandement la qualité de vie des patients âgés souffrant de vertiges

  • Source : revmed.ch

Modifications de la manoeuvre d'Epley (repositionnement canalith) pour le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) du canal postérieur.

  • Le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) est un syndrome caractérisé par de courts épisodes de vertiges associés à des changements rapides de position de la tête. Il s'agit d'une cause de vertige rencontrée fréquemment par les médecins généralistes et les spécialistes ORL. Le VPPB du canal postérieur est un type spécifique de VPPB pour lequel la manœuvre d'Epley (repositionnement canalith) est un traitement vérifié. Une série de modifications de la manœuvre d'Epley sont utilisées dans la pratique clinique, comme les exercices vestibulaires post-Epley et les restrictions posturales post-Epley.

  • Source : cochrane.org

La vignette diagnostique de l étudiant. Vertiges récidivants

  • Nous rapportons le cas d un jeune patient consultantnpour vertiges récidivants et atteint de migraine vestibulaire.nSa longue errance diagnostique nous a incités à revoir ici landémarche diagnostique dans ce type de symptôme, démarchenqui est essentiellement multidisciplinaire, otologique, ophtalmologique et neurologique, et qui intègre des éléments sémiologiques et syndromiques. C est aussi l occasion de revoirnle diagnostic et le traitement d affections moins connues,nparce que d individualisation relativement récente, comme lanmigraine vestibulaire, la fistule périlymphatique, la paroxysmie vestibulaire ou la vestibulopathie bilatérale

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Les vertiges [1]

  • Le vertige se définit comme un trouble de la perception de son environnement avec sensation de mouvement de type rotatoire (carrousel) ou linéaire (tangage, sensation ébrieuse). Son origine peut être périphérique par atteinte de l'appareil vestibulaire (saccule, utricule et canaux semi-circulaires) ou centrale par atteinte du tronc cérébral, du cervelet ou des noyaux vestibulaires. Il est à distinguer des autres syndromes vertigineux représentés par la présyncope, le déséquilibre ou l'étourdissement. Le défi pour le praticien consiste à différencier les causes bénignes (vertiges périphériques) des causes potentiellement vitales (vertiges centraux) motivant une hospitalisation immédiate.

  • Source : revmed.ch

Bétahistine pour le traitement des symptômes de vertige

  • Le vertige est un symptôme qui correspond à une sensation de mouvement illusoire. Ce type d'étourdissements proviendrait du labyrinthe de l'oreille interne ou de ses connexions neuronales. Il s'agit d'un symptôme courant, qui peut entraîner de sérieux problèmes dans l'accomplissement d'activités normales. La bétahistine est un médicament qui peut permettre d'améliorer le flux sanguin vers l'oreille interne. Cette revue examine si la bétahistine est plus efficace qu'un placebo pour traiter les symptômes de vertige dus à différentes causes chez les patients de tout âge.

  • Source : cochrane.org

Traitement chirurgical du vertige positionnel paroxystique bénin

  • Le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) est une cause fréquente de consultation chez les médecins de premier recours. Il représente le vertige d'origine périphérique le plus fréquent. Son diagnostic est clinique. Le traitement s'effectue par des manoeuvres libératoires avec d'excellents résultats. Néanmoins, certains patients sont invalidés par un VPPB récurrent ou persistant malgré de multiples manoeuvres libératoires. Dans cette situation, un traitement chirurgical peut leur être proposé.

  • Source : revmed.ch

Les derniers développements du diagnostic des vertiges

  • Les vertiges font partie des symptômes les plus fréquents auxquels sont confrontés les médecins hospitaliers et les praticiens. En raison des symptômes diffus, de l absence de résultats objectivables et du large éventail de diagnostics différentiels, les vertiges sont souvent classés comme étant d origine indéterminée. Des causes adpotentiellement mortelles telles qu un accident vasculaire cérébral (AVC) ne sont donc en partie pas reconnues, ou ne reconnues que tardivement. De nouvelles techniques d examen peuvent faire une différence décisive.

  • Source : medicalforum.ch

Vertiges d'origine cervicale : mythe ou réalité ?

  • Quelle est l'origine des troubles chez les patients présentant des vertiges associés à des symptômes cervicaux ? Le diagnostic de vertiges d'origine cervicale, parfois retenu, est très controversé. Il n'y a pas de mécanisme pathophysiologique convainquant et il n'existe aucun test diagnostique objectif. Malgré l'absence de démonstration évidente de son efficacité, la thérapie manuelle peut être proposée à certains patients.

  • Source : revmed.ch

Les vertiges d'origine ORL

  • Les vertiges représentent 5 % des consultations des généralistes. Il s'agit donc de plaintes très fréquentes souvent d'origine vestibulaire. Il est expliqué comment à partir de l'évocation des mots u201c vertige ou instabilité u201d une anamnèse ciblée amènera à un examen clinique précis et au diagnostic des pathologies O.R.L. principalement rencontrées. La sémiologie, l'examen otoneurologique, les étiologies et le ou les traitement(s) seront abordés en détail

  • Source : amub.be

Vertiges positionnels paroxystiques bénins : Manoeuvres diagnostiques et thérapeutiques

  • Les recommandations de bonne pratique ici présentées ont été considérées comme étant celles à mettre en œuvre prioritairement pour améliorer la qualité des soins délivrés aux patients au moment de la publication de la recommandation de bonne pratique

  • Source : has-sante.fr

Les vertiges Un défi intéressant

  • Les vertiges sont, avec les céphalées, les maux de dos et la fatigue, parmi les motifs de consultation les plus fréquents en pratique. Cet article a pour but de définir l'approche clinique de ces plaintes et les moyens à la disposition du clinicien afin de déterminer l'origine des symptômes et les signaux d'alarme suggérant une pathologie centrale méritant une référence précoce en milieu spécialisé. 5 pages

  • Source : stacommunications.com

Vertiges et répercussions psychologiques versus pathologies psychologiques et vertiges

  • Toute pathologie de l'équilibre peut déclencher des troubles psychologiques et, à l'inverse, les sensations vertigineuses peuvent également résulter d'un trouble psychologique ou psychiatrique. Les spécialistes intéressés par ces pathologies doivent être au courant de ces possibilités pour apporter au patient les soins adéquats.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Sémiologie des vertiges

  • Définition, Vertiges, Équilibre = plurifactoriel, Équilibre = système hiérarchisé, Équilibre = Adaptabilité, Au total, Interrogatoire, Vrai ou faux vertige, Urgence thérapeutique, Examen clinique, Nystagmus, Déviations segmentaires, Signes vestibulaires provoqués, Examen ORL, Examen des paires crâniennes, Quelques tableaux cliniques, Quelques exemples, Déviations segmentaires

  • Source : medecine-pharmacie.univ-rouen.fr

Vertiges et acouphènes

  • Vous entendez des sifflements dans votre tête? Tout tourne autour de vous? Il est possible que ce soit vos oreilles qui vous jouent des tours ! L oreille est également responsable de notre équilibre. Vertige et sensations vertigineuses sont des symptômes fréquents. Leurs causes et traitements sont souvent inconnus par le grand public. Comment se soigner correctement ? Quels sont les traitements disponibles ?

  • Source : rfi.fr

Vertiges et troubles de l'équilibre chez le sujet âgé - Objectifs d'otologie

  • Introduction, Fonction d'équilibration et contrôle postural, Effets du vieillissement sur l'équilibration, Conséquences sur le contrôle postural, Bilan analytique et étiologique, Prise en charge thérapeutique, Actualité..., 4 points forts à retenir..., Pour en savoir plus...

  • Source : videos.univ-nantes.fr

Vertiges : ce qui fait tourner la tête...

  • Un vertige donne l'impression que tout tourne autour de soi ou que l'on est soi-même en train de tanguer. Il ne faut pas le confondre avec un simple étourdissement qui est une sensation de tête vide et l'impression que le corps est devenu incapable de tenir sur les jambes. Les vertiges traduisent un trouble au niveau des organes de l'équilibre.

  • Source : mongeneraliste.be