Vasoplegie [ Publications ]

vasoplegie [ Publications ]

Publications > vasoplegie

  • Le choc septique se caractérise par un abaissement primaire du tonus vasculaire, définissant un tableau de vasoplégie. Celle-ci est secondaire à la réduction de la production endogène de vasopressine, à la production de molécules vasodilatatrices (monoxyde d'azote, prostacycline, péroxynitrite et kynurénine) et à l'ouverture de canaux potassiques ATP-dépendants. Le traitement est symptomatique et comporte en premier lieu les catécholamines alpha-adrénergiques. La vasopressine peut être utile mais sa place reste à préciser. Des traitements adjuvants augmentent la réponse aux catécholamines, incluant surtout l'hydrocortisone à faible dose et, dans une moindre mesure, la protéine C activée recombinante. Des traitements innovants, basés sur les connaissances physiopathologiques récentes, pourraient s'avérer très utiles dans le futur.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov