Valvulopathies [ Niveau Expert ]

valvulopathies [ Niveau Expert ]

Expert > valvulopathies

  • \En 2012, la Société européenne de cardiologie (ESC) a publié une version mise à jour des recommandations pour la prise en charge des valvulopathies acquises. Parmi les nouveautés, on note l\ utilisation de techniques avancées dans la stratification du risque et du pronostic : échographie de stress et en 3D, mesure du strain ventriculaire par speckle tracking. Aussi, la place croissante qu\ occupent les techniques de remplacement ou réparation percutanées est reflétée par leur inclusion dans ces recommandations. Finalement, l\ importance d\ une prise en charge multidisciplinaire, basée sur la création d\ un groupe appelé heart team, est mise en avant. Nous décrivons les aspects pratiques des prises en charge diagnostique et thérapeutique des valvulopathies aortiques, et résumons les indications opératoires selon les recommandations de l\ ESC.\

  • Source : revmed.ch

Recommandations européennes 2011 pour la prise en charge des maladies cardiovasculaires pendant la grossesse Partie 1 : valvulopathies et anticoagulation

  • Indication du niveau de preuve, Cet article propose une synthèse des recommandations récemment émises par la Société Européenne de Cardiologie quant à la prise en charge des affections cardiovasculaires au cours de la grossesse, en s'intéressant aux valvulopathies et à l'anticoagulation. Nous décrirons également quelles sont les contre-indications cardiologiques à la grossesse et les voies d'accouchement préférentielles.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Recommandations de la Société française de cardiologie concernant la prise en charge des valvulopathies acquises et des dysfonctions de prothèse valvulaire - indications opératoires et interventionnelles

  • évolution des causes, évolution des symptômes, évolution du risque opératoire, chirurgie combinée, valvulaire et coronaire, rétrécissement aortique, insuffisance aortique, rétrécissement mitral, insuffisance mitrale organique, endocardite infectieuse, dysfonction de prothèse valvulaire , 57 pages

  • Source : sfcardio.fr

Approche des valvulopathies cardiaques par le praticien - Investigations diagnostiques et place du traitement médicamenteux

  • A la lumière des recommandations internationales publiées par la Société européenne de cardiologie, le présent article propose une revue de l évaluation, du diagnostic et du traitement médicamenteux des valvulopathies cardiaques les plus fréquentes de l adulte. Les valvulopathies congénitales ainsi que les maladies des valves pulmonaire et tricuspide, moins fréquentes, n y seront pas discutées.

  • Source : revmed.ch

Traitement des valvulopathies mitrales

  • En raison de l évolution insidieuse et de l indication opératoire relativement tardive, l insuffisance mitrale représente à ce jour la seconde valvulopathie nécessitant une opération après la sténose valvulaire aortique, bien que sa prévalence soit plus élevée que celle des pathologies aortiques. Jusqu à il y a peu, la reconstruction de la valve mitrale était supérieure au remplacement valvulaire et elle était considérée comme le traitement de premier choix, indépendamment de l étiologie de l insuffisance mitrale.

  • Source : medicalforum.ch

Inertie clinique et observance thérapeutique dans les valvulopathies chroniques du coeur

  • Les valvulopathies représentent des pathologies dont la prévalence est en augmentation. Néanmoins, le manque d études randomisées sur le sujet en rend la prise en charge difficile. Des recommandations ont été rédigées par les sociétés savantes, tant européennes qu américaines, dans le but d aider à la prise de décisions. Malheureusement, il apparaît que ces recommandations sont parfois d application difficile en pratique quotidienne.

  • Source : orbi.ulg.ac.be

Maladies des valves ou valvulopathies

  • Les maladies des valves ou valvulopathies sont des dysfonctionnements qui touchent les valves du cœur, valves mitrales, aortiques, tricuspides ou pulmonaires. Si elles se rétrécissent et freinent le passage du sang, on parle de rétrécissement valvulaire. Si les valves ne sont plus étanches ou si elles fuient, on parle d insuffisance valvulaire.

  • Source : prioritesantemutualiste.fr