Uveite anterieure [ Publications ]

uveite anterieure [ Publications ]

Publications > uveite anterieure

  • OBJECTIF : Les uvéites sont des manifestations oculaires peu fréquentes chez les patients infectés par le VIH. Nous rapportons 3 cas d'uvéite antérieure, sans rétinite évolutive, chez des patients recevant un traitement antirétroviral incluant une antiprotéase. OBSERVATIONS : Un patient a eu un premier épisode d'uvéite alors qu'il était traité par ritonavir puis 2 récidives sous indinavir. Un autre patient était traité par indinavir. Un troisième patient a eu un premier épisode sous indinavir et un deuxième sous l'association ritonavir et saquinavir. L'uvéite était unilatérale lors de 4 épisodes. Ces uvéites se manifestaient par une rougeur et une sensation de gène et, lors de 2 épisodes, par une baisse de l'acuité visuelle. L'antiprotéase a été arrêtée lors de 4 épisodes sur 6. L'évolution a chaque fois été rapidement favorable. COMMENTAIRES : Chez le patient infecté par le VIH, les uvéites peuvent être antérieures pures et une cause médicamenteuse doit être recherchée : en particulier prise de rifabutine , ou bien totales, associées à une atteinte choroïdo-rétinienne, et les causes infectieuses prédominent : cytomégalovirus, virus varicelle - zona, syphilis, toxoplasmose. Les antiprotéases semblent être une nouvelle cause d'uvéite antérieure chez le patient infecté par le VIH.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Uvéite antérieure aiguë à hypopion bilatérale révélant un creeping angle-closure glaucoma

  • Certaines crises de glaucome à angle fermé peuvent être particulièrement atypiques et réaliser un tableau de pseudo-uvéite. Nous rapportons le cas d'une jeune asiatique de 35 ans qui s'est présentée aux urgences avec une uvéite bilatérale à hypopion associée à une hypertonie modérée. L'interrogatoire, l'examen clinique du segment antérieur, la biornicroscopie du segment antérieur avec l'échographie à haute fréquence ont permis de s'orienter vers un « creeping angle-closure glaucoma ». Ce type particulier de glaucome à angle fermé est lié à une prédisposition anatomique où l'iris est épais et bombé vers l'avant avec un angle qui se ferme progressivement en raison de l'accolement de l'ins sur la cornée. Les crises sont souvent peu symptomatiques. Un diagnostic précoce permet d'éviter les séquelles et l'atrophie optique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Uvéite antérieure et cidofovir.

  • Objectif : Cette étude rétrospective avait pour but d'analyser les différents paramètres pouvant favoriser la survenue d'une uvéite au cours d'un traitement par cidofovir. Patients et Méthodes : Parmi 13 patients traités par cidofovir pour une infection à CMV, 10 ont présenté une uvéite. À chaque poussée d'uvéite, outre l'examen ophtalmologique, étaient mesurés le taux de lymphocytes T CD4+ et la clearance à la créatinine. Résultats: Pendant les 17 mois de l'étude, 20 cas d'uvéites antérieures ont été enregistrés, de gravité variable. La première poussée survenait en moyenne après 7,6 injections de cidofovir. Au moment de la poussée, 65 % des cas avaient un taux de CD4 ≥ 100 x 10

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Uvéite antérieure et brimonidine - À propos d’un cas

  • Nous rapportons le cas d’un patient de 66 ans traité depuis 13 mois par brimonidine et présentant de façon bilatérale une uvéite antérieure granulomateuse hypertensive associée à une allergie oculopalpébrale intense. Le bilan n’a retrouvé aucune étiologie et l’évolution a été rapidement favorable à l’arrêt de la brimonidine. Cette description montre qu’une uvéite antérieure peut survenir lors de l’utilisation de la brimonidine après environ 1 an de traitement. Les praticiens doivent être informés de cet effet secondaire malgré sa rareté, seuls 4 cas similaires ayant été décrits dans la littérature.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Uvéite antérieure bilatérale récidivante à Leishmania infantum chez un patient présentant un déficit immunitaire lié à une infection à VIH : à propos d’un cas et revue de la littérature

  • Nous rapportons le cas d’un patient de 56 ans présentant une uvéite antérieure hypertensive bilatérale à

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov