Tumeurs fibreuses solitaires [ Publications ]

tumeurs fibreuses solitaires [ Publications ]

Publications > tumeurs fibreuses solitaires

  • La tumeur fibreuse solitaire (TFS) est une cause rare d’exophtalmie unilatérale progressive. D’origine mésenchymateuse, elle est généralement bien limitée mais peut récidiver malgré une chirurgie d’exérèse totale. Des métastases ont été décrites. Les tumeurs du spectre des TFS sont considérées comme bénignes ou de bas-grade de malignité. À l’heure actuelle, aucun caractère anatomopathologique ne permet de prédire leur comportement qui reste incertain. Le caractère complet de l’exérèse est le principal facteur pronostique. Les voies d’abord sont cranio-faciales pour bien exposer les limites tumorales et les structures orbitaires. Les récidives doivent, si possible, être opérées. Les traitements complémentaires n’ont pas prouvé leur efficacité. Une surveillance à très long terme est nécessaire.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Les tumeurs fibreuses solitaires malignes de la plèvre

  • Les tumeurs fibreuses solitaires de la plèvre, tel que le fibrome pleural, sont rares et essentiellement bénignes mais, dans 13 % des cas, une évolution maligne peut être observée. Nous rapportons deux observations de patients âgés de 27 et 69 ans, présentant des douleurs thoraciques avec une dyspnée d’effort. La radiographie et la tomodensitométrie thoraciques ont révélé une tumeur pleurale dans les deux cas. Une exérèse chirurgicale complète a été effectuée et l’examen anatomopathologique a conclu à un fibrome solitaire malin de la plèvre. L’évolution a été marquée par la survenue d’une extension locorégionale importante dans les deux cas. Le diagnostic des tumeurs fibreuses solitaires malignes de la plèvre repose sur l’examen anatomopathologique. Le traitement doit être chirurgical, suivi d’une surveillance régulière et prolongée.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov