Tumeurs du penis [ Publications ]

tumeurs du penis [ Publications ]

Publications > tumeurs du penis

  • Le carcinome épidermoïde du pénis est une tumeur relativement rare, mais il doit être reconnu et traité précocement pour éviter une chirurgie mutilante et parfois morbide. La connaissance de l'épidémiologie est impérative pour ne pas laisser évoluer une tumeur sous-jacente (absence ou mauvaise hygiène, phimosis congénital ou acquis, lésions préépithéliomateuses comme la maladie de Bowen). Des techniques chirurgicales ou de radiothérapie conservatrices sont possibles à condition de traiter une tumeur superficielle de diamètre inférieur à 30 mm. Dans tous les autres cas, une amputation du pénis est nécessaire. Le carcinome épidermoïde du pénis a une diffusion vasculaire et surtout lymphatique. L'utilisation de la scintigraphie dynamique pour rechercher un ganglion sentinelle est actuellement en cours d'évaluation pour dépister des métastases infracliniques. En cas d'adénopathie (s) inguinale (s) palpable (s), la lymphadénectomie inguinale doit être proposée, si elle est techniquement possible. Si la lymphadénectomie superficielle présente une faible morbidité (environ 3 % de complications mineures), la lymphadénectomie inguinale superficielle et profonde est plus délabrante et morbide. Le respect des mesures pré- et postopératoires ainsi que l'adhésion du patient sont indispensables pour minimiser au mieux cette morbidité.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov