Tumeurs du mediastin [ Publications ]

tumeurs du mediastin [ Publications ]

Publications > tumeurs du mediastin

  • L’imagerie des masses du médiastin s’inscrit dans la démarche étiologique indiquée par une symptomatologie évocatrice, conséquence du retentissement compressif vis-à-vis d’un des éléments nobles qui le traverse. Ailleurs, elle découvre directement un processus pathologique resté asymptomatique (près de la moitié des cas). Parmi les examens radiologiques, la tomodensitométrie (TDM) est la plus disponible mais aussi la plus utile. Ses développements techniques permettent de répondre en un seul temps à la plupart des exigences du bilan préthérapeutique d’une tumeur médiastinale. Elle doit toujours être précédée d’une radiographie simple pour que le radiologue puisse au mieux adapter le protocole de la TDM. L’IRM n’est pas supérieure à la TDM sauf pour l’évaluation des rapports d’une lésion médiastinale postérieure avec le rachis thoracique. Elle est intéressante pour proposer une meilleure caractérisation tissulaire. La démarche diagnostique en imagerie s’appuie sur l’étude de la topographie de la masse tumorale (bâtie sur la définition des compartiments anatomiques du médiastin), mais aussi sur la composante prévalente au sein de la lésion : masses kystiques, masses graisseuses, masses tissulaires.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Introduction aux tumeurs du médiastin

  • Les tumeurs du médiastin sont des tumeurs peu fréquentes, découvertes le plus souvent fortuitement lors d’un bilan radiologique chez des patients asymptomatiques. L’adulte jeune est le terrain de prédilection. Les masses médiastinales regroupent une grande variabilité histologique de tumeurs, bénignes ou malignes, dont chacune requiert une stratégie thérapeutique adéquate. En effet, le traitement peut être exclusivement médical, chirurgical d’emblée ou nécessiter une prise en charge combinée médicochirurgicale. L’examen clinique et les progrès de l’imagerie sont des éléments d’orientation importants. Cependant, le diagnostic de certitude est anatomopathologique et nécessite l’analyse de larges fragments biopsiques par un pathologiste expérimenté. Une meilleure connaissance des différentes pathologies et de leurs moyens d’exploration devrait permettre une prise en charge à la fois diagnostique et thérapeutique plus efficace. Notre objectif est de présenter les moyens diagnostiques, notamment chirurgicaux, disponibles et de préciser la place de la chirurgie au sein du traitement curateur.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Une cause rare des tumeurs du médiastin postérieur: l'hématopoïèse extra-médullaire.

  • Nous rapportons l'observation d'un patient présentant une hématopoïèse extra-médullaire médiastinale postérieure, sans myélofibrose associée. La physiopathologie de cette affection ainsi que les options diagnostiques et thérapeutiques sont discutées.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov