Tumeur a cellules de sertoli [ Publications ]

tumeur a cellules de sertoli [ Publications ]

Publications > tumeur a cellules de sertoli

  • Les tumeurs à cellules de Sertoli et Leydig sont des tumeurs sécrétantes rares du mésenchyme et des cordons sexuels. Cependant elles constituent l’une des tumeurs le souvent responsables de syndrome de virilisation. La certitude diagnostique est histologique après la chirurgie et il n’ y'a pas de signe échographie spécifique malgré la forte présomption clinique. Le pronostic comme la plupart des néoplasies est lié au degré de différenciation cellulaire et la présence d’éléments hétérologue en leur sein. L’objectif de notre travail était de rapporter un authentique syndrome de virilisation chez une jeune fille de 22 ans secondaire à une tumeur non épithéliale de l’ovaire à cellule de Sertoli et à cellule de Leydig. Les formes peu différenciées des tumeurs de Sertoli-Leydig ont un potentiel de malignité non négligeable. Le traitement est chirurgical, la chimiothérapie par association de sels de platine et de taxanes constitue un adjuvant intéressant. Le pronostic après la chirurgie est dominé par des récidives.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La tumeur à cellules de Sertoli à grandes cellules calcifiantes : à propos d’un cas

  • Un patient caucasien de 19 ans, sans antécédent notable, a consulté devant la découverte d’une masse du testicule droit apparue un mois auparavant. L’examen clinique ne retrouvait pas de gynécomastie ni de pigmentation cutanée anormale. Les taux sanguins d’alpha-fœtoprotéine, de testostérone et de β-HCG étaient normaux. L’échographie testiculaire a montré une masse calcifiée du pôle inférieur du testicule droit. Il a été réalisé une orchidectomie totale droite par voie inguinale. L’examen histologique retrouvait une tumeur à cellules de Sertoli à grandes cellules calcifiantes. Il s’agit d’une tumeur rare pouvant survenir dans un contexte dysgénétique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Métastase ganglionnaire 10 ans après orchidectomie pour une tumeur à cellules de Sertoli

  • Les tumeurs à cellules de Sertoli sont de diagnostic parfois difficile dans leur forme peu différenciée et leur pronostic est difficile à établir. L’observation de notre patient illustre l’utilité diagnostique d’un immunomarquage avec l’anticorps antiinhibine. L’intérêt pronostique d’un taux de Mib1 supérieur à 20 % pour guider le suivi des patients et une éventuelle décision de curage ganglionnaire est soulignée a posteriori sur la pièce d’orchidectomie chez ce patient ayant présenté une métastase ganglionnaire tardive.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov