Tuberculose pleurale [ Publications ]

tuberculose pleurale [ Publications ]

Publications > tuberculose pleurale

  • La tuberculose constitue en France la pathologie inaugurale de sida la plus fréquente et l'infection par le VIH doit être systématiquement proposée lors d'un diagnostic de tuberculose. De même, une tuberculose doit également être recherchée avant de commencer un traitement antirétroviral. Le cas de tuberculose pleurale révélateur de sida présenté ici illustre les difficultés de prise en charge de cette co-infection. En effet, les poly-chimiothérapies utilisées pour traiter chacune de ces pathologies entraînent de nombreux effets secondaires et sont à l'origine d'interactions médicamenteuses nécessitant des adaptations de posologie et des changements de protocole thérapeutique. Ceci est vrai en particulier lors de l'association rifampicine/inhibiteurs de protéase et inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse. D'autre part, une résistance du bacille tuberculeux est possible chez les patients co-infectés par Mycobacterium tuberculosis et le VIH, en particulier chez les migrants et dans le cas d'antécédents de tuberculose traitée.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Signe de la double bande: tuberculose pleurale en tomodensitométrie.

  • Nous rapportons 2 cas de tuberculose pleurale présentant, en tomodensitométrie, un réhaussement et un épaississement de la plèvre pariétale associés à une hyperdensité linéaire parallèle plus externe, ces modifications réalisant un aspect en « double bande ». Après analyse de l'anatomie régionale, nous pensons qu'il s'agit d'un épaississement conjoint de la plèvre pariétale et du fascia endothoracique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov