Troubles de l'hemostase [ Publications ]

troubles de l'hemostase [ Publications ]

Publications > troubles de l'hemostase

  • Les troubles de l'hémostase sont fréquemment observés en réanimation. L'objectif de cette étude est d'en déterminer l'incidence, les étiologies et la prise en charge pour en diminuer le risque de morbi-mortalité. Etude rétrospective sur une période de huit mois en réanimation chirurgicale du CHUA HUJRA. Les dossiers étudiés étaient ceux contenant tous les premiers bilans d'hémostase lors de l'admission du patient en réanimation, avec un âge supérieur à 15 ans. Etaient exclus les dossiers des post opérés (malade ayant subi une intervention chirurgicale). Les dossiers retenus pour l'étude étaient ceux qui ont présenté une ou plusieurs anomalies au niveau du bilan d'hémostase. Cent cinquante-cinq dossiers ont été colligés dont 20,64% ont présenté un trouble de l'hémostase. Les patients de sexe féminin (53,12%) étaient les plus concernés, avec une population âgée en moyenne de 49±19 ans. Trois patients (9,37%) ont présenté une notion de diathèse hémorragique à l'interrogatoire. Les différents troubles de l'hémostase étaient: une diminution du taux de prothrombine (100%), un taux de céphaline activé allongé (78,12%), un international normalized ratio élevé (43,75%) et des thrombopénies (40,62%). Chez 3,12% de ces cas, des accidents hémorragiques ont survenu. La plupart de ces troubles de l'hémostase étaient présents au décours d'hémorragies digestives (46,87%) dont la prise en charge était constituée par l'administration de vitamine K1 (68,75%) et de transfusion de plasma frais congelé (65,62%). D'autres pathologies ont été également incriminées. Une incidence de 15,62% de mortalité a été retrouvée. L'existence des troubles de l'hémostase en réanimation constitue un facteur pronostique imposant un dépistage et une prise en charge précoces et adéquats pour pouvoir en réduire le taux de mortalité.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Exploration des troubles de l'hémostase de l'enfant (en dehors de la période néonatale)

  • L'exploration des troubles de l'hémostase est présentée à travers trois aspects différents: 1) étude de l'hémostase primaire, 2) étude de la coagulation. 3) bilan d'une thrombose. Dans tous les cas, l'interrogatoire constitue une étape préliminaire essentielle. L'exploration de l'hémostase primaire repose sur l'étude du temps de saignement dont l'allongement doit conduire en priorité à rechercher une prise médicamenteuse (aspirine notamment) ou une thrombopénie: le dosage du facteur Willebrand et l'étude des fonctions plaquettaires sont à considérer dans un second temps. L'évaluation de la coagulation fait appel en première intention à l'étude des temps de coagulation globaux (temps de Quick, temps de céphaline avec activateur, temps de thrombine), dans un second temps, le dosage des différents facteurs plasmatiques de la coagulation et la recherche d'un anticoagulant circulant permettent d'identifier les différents déficits acquis et constitutionnels de la coagulation. L'exploration d'une thrombose doit prendre en compte l'existence d'un facteur favorisant local et général avant de faire rechercher des anticorps antiphospholipides, un déficit acquis en protéine C ou S, ou une anomalie constitutionnelle de l'hémostase.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Syndrome de Klinefelter et ulcères de jambe: place des troubles de l'hémostase.

  • Le syndrome de Klinefelter est génétiquement caractérisé par l'existence d'un chromosome X surnuméraire chez un sujet de sexe masculin, affecté cliniquement et biologiquement d'un hypoandrisme et d'une hypercestrogénie relative. De nombreuses publications font état d'une association entre syndrome de Klinefelter et ulcères de jambe. L'étiopathogénie de ces troubles trophiques est mal connue.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov