Troubles de la deglutition [ Niveau Expert ]

troubles de la deglutition [ Niveau Expert ]

Expert > troubles de la deglutition

  • \Le produit se présente sous la forme d'une poudre destinée à être ajoutée aux aliments liquides ou semi-liquides (eau, café, jus de fruits, potages, yaourts, etc.) afin d'en épaissir la texture. Il s'agit d'un amidon de maïs modifié. Le produit est soumis aux dispositions réglementaires du décret 91- 827 du 29 août 1991 relatif aux aliments destinés à une alimentation particulière et de l'arrêté du 20 septembre 2000 relatif aux aliments diététiques destinés à des fins médicales spéciales.\

  • Source : anses.fr

Gastrostomie percutanée endoscopique versus alimentation naso-gastrique chez l'adulte souffrant de troubles de la déglutition

  • Un certain nombre de problèmes médicaux peuvent compromettre le passage de la nourriture à travers le tube digestif. L'alimentation par sonde naso-gastrique (SNG) est une technique classique et éprouvée de longue date, bien que son utilisation prolongée puisse entraîner des complications telles que des lésions des narines, la sinusite chronique, le reflux gastro-œsophagien et la pneumonie par aspiration. Une autre méthode de perfusion, la gastrostomie percutanée endoscopique (GPE), est généralement utilisée quand une alimentation entérale est nécessaire sur une plus longue période. Il y a une forte demande de GPE chez les patients souffrant de troubles de déglutition, bien qu'il n'y ait pas de preuve régulière de son efficacité et de son innocuité par rapport à la SNG.

  • Source : cochrane.org

Troubles de la déglutition de la personne âgée

  • Les troubles de la déglutition sont fréquents chez la personne âgée et représentent une menace vitale lorsqu'ils entraînent des fausses routes, des pneumopathies d'inhalation, une dénutrition et une déshydratation. Dysphagie et dénutrition vont de pair et s'accompagnent d'une dégradation progressive des capacités de déplacement et des défenses immunitaires, ainsi que de la qualité de vie. Le vieillissement de la déglutition, ou presbyphagie, est encore peu perceptible à 65 ans , il devient cliniquement important dès 80 ans et, surtout, lors de pathologies intercurrentes, de maladies neurodégénératives, de traitements oncologiques ou après des accidents. Cet article a pour objectif d'aider le praticien à dépister ces troubles et à mettre en oeuvre des mesures thérapeutiques adaptées, souvent simples, voire une prise en charge multidisciplinaire.

  • Source : revmed.ch

Troubles de la déglutition chez le sujet âgé en situation palliative

  • La prise en charge terminale des sujets âgés nous confronte souvent à des questions très concrètes dans le champ de l'alimentation orale. Ce patient peut il encore manger ? Avec quels plaisir ? Quels risques ? Quels types d'aliments ? Cette fiche pratique se veut être une aide pour le praticien et les soignants qui souhaitent évaluer les risques et les possibilités du patient dans ce domaine afin de prendre les décisions les plus adaptées à la situation. Ne pas priver le malade d'un plaisir oral encore possible, sans prendre de risque inconsidéré de provoquer des fausses routes est l'objectif principal de cette synthèse clinique. L'ensemble des mesures proposées dans cette fiche vise en outre à éviter les poses injustifiées et/ ou inadaptées de sondes d'alimentation.

  • Source : sfap.org

Les troubles de la déglutition chez la personne âgée : physiologie, pathologie et prise en charge.

  • Les troubles de la déglutition sont fréquents chez les personnes âgées. Nous nous intéresserons, dans ce FormulR/info, aux troubles de la déglutition plus spécifiquement liés à l âge et aux pathologies liées à l âge, tout particulièrement aux troubles de déglutition au niveau de la bouche et du pharynx.nnnQuand faut-il penser à un trouble de la déglutition ? Comment en faire un diagnostic précis ? Comment aider le patient, améliorer sa qualité de vie, lui éviter des complications et un éventuel isolement social suite à ces troubles de déglutition ? Que peut apporter un logopède ?

  • Source : farmaka.be

Troubles de la déglutition - Elements pour l'élaboration d'un programme d'éducation thérapeutique spécifique au patient apres AVC

  • Le présent document fait partie d'une série de guides pour l'éducation thérapeutique (ETP) après Accident Vasculaire Cérébral (AVC), élaborés par la Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation (SOFMER), en collaboration avec la Société Française de pathologie Neuro- Vasculaire (SFNV), France AVC et toutes les professions concernées par ces questions (...) Ils ont pour ambition de fournir les bases théoriques aux équipes souhaitant développer des programmes d'éducation thérapeutique et comportent donc les principes et objectifs généraux avec des propositions d'outils...

  • Source : sofmer.com

Prise en charge des troubles de la déglutition chez les patients âgés par les médecins généralistes picards

  • Introduction : Le trouble de la déglutition devient un problème de santé publique par sa prévalence élevée chez la personne âgée, son impact sur sa qualité de vie et ses conséquences sur la morbi-mortalité. Les étiologies sont nombreuses et intriquées dans beaucoup de pathologies. Chez la personne âgée, les troubles de la déglutition sont insidieux et responsables de complications sévères comme les pneumopathies d inhalation et la dénutrition. L objectif de cette étude était d évaluer la prise en charge des troubles de la déglutition chez les personnes âgées par les médecins généralistes libéraux en Picardie

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

La prise en charge des troubles de la déglutition - Objectifs laryngologie et phoniatrie

  • Principes de la prise en charge, Alimentation satisfaisante sans danger pour le patient, Aspiration chronique sans complications pulmonaires après une laryngectomie partielle, Capacité de déglutition et aspiration chronique après une laryngectomie partielle supracricoïde, Aspiration quantitative pendant le sommeil chez des patients normaux, L'histopathologie pulmonaire dans un modèle expérimental d'aspiration chronique est indépendante de l'acidité, Le contexte, Deux situations

  • Source : videos.univ-nantes.fr

Prise en charge des troubles de la déglutition en milieu de soins aigus : revue de la littérature

  • La dysphagie est un dysfonctionnement qui touche fréquemment l adulte âgé ayant des séquelles d accident vasculaire cérébral et qui peut entraîner plusieurs complications. La plus documentée est la pneumonie d aspiration. Cette revue de la littérature a pour but d analyser le rôle et la contribution infirmière dans la prise en charge des dysphagies, incluant la détection précoce, chez des adultes âgés avec des séquelles d accident vasculaire cérébral

  • Source : doc.rero.ch

Les troubles de la déglutition du sujet âgé : un problème trop souvent sous-estimé

  • Les troubles de la déglutition sont fréquents chez le sujet âgé et accompagnent souvent une pathologie organique. Ils peuvent rapidement représenter une menace vitale : fausses routes, pneumopathie d'inhalation, dénutrition, déshydratation. Leur diagnostic est difficile et repose sur l'anamnèse et l'examen clinique associés aux examens paracliniques. Leur prise en charge est globale et pluridisciplinaire laissant peu de place aux traitements médicamenteux ou chirurgicaux.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Prévalence, dépistage et caractéristiques des troubles de la déglutition dans une population âgée ambulatoire suivie en consultation mémoire

  • Les objectifs étaient d évaluer :n- la prévalence des troubles de la déglutition dans une population de patients âgés, communautaires atteints de maladie démentiellen- la faisabilité en consultation d évaluation gériatrique du test V-VSTn- la liaison entre la sévérité du syndrome démentiel et des troubles de la déglutition

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

La toxine botulinique pour les troubles de la déglutition

  • Objectifs : nnÉtablir l'efficacité et l'innocuité de l'utilisation de la toxine botulinique pour améliorer le dysfonctionnement du SOS chez les personnes ayant des difficultés de déglutition (dysphagie) associées à une maladie neurologique progressive ou non progressive

  • Source : cochrane.org