Trichosporonose [ Publications ]

trichosporonose [ Publications ]

Publications > trichosporonose

  • Introduction. Trichosporon (T) beigelii, agent de la piedra blanche, peut être responsable d'infections disséminées chez les malades immunodéprimés. Les infections systémiques dues à cet agent pathogène ont surtout été rapportées chez des malades neutropéniques et rares dont les cas décrits chez des malades sidéens. Observation. Un homme de 36 ans, d'origine sénégalaise, séropositif pour le VIH, a été hospitalisé pour une méningo-encéphalite fébrile associée à des lésions cutanées. Les cultures des prélèvements cutanés et du liquide céphalo-rachidien ont permis d'isoler T beigelii et un traitement par amphotéricine B a entraîné une régression des lésions cutanées. Le diagnostic d'infection disséminée à T. beigelii a été retenu. Discussion. Les infections disséminées à T. beigelii surviennent chez les malades immunodéprimés, surtout s'il existe une neutropénie. Chez notre malade, l'existence de deux localisations prouvées (méningée et cutanée) et l'évolution favorable sous amphotéricine B sont en faveur d'une infection disséminée. La bonne réponse au traitement s'explique probablement par l'absence de neutropénie. Les lésions cutanées sont fréquentes, se présentant surtout comme des papules ou des nodules purpuriques disséminés sur le tégument. L'examen anatomo-pathologique et la culture de prélèvements cutanés peuvent permettre un diagnostic rapide et la mise en route d'un traitement approprié.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov