Tremblement essentiel [ Publications ]

tremblement essentiel [ Publications ]

Publications > tremblement essentiel

  • Objectifs : Etudier les anomalies de la fonction pulmonaire dans le tremblement essentiel. Méthodes : Enregistrement des courbes débit-volume maximum à l'inspiration et à l'expiration chez 41 patients non sélectionnés qui ont un tremblement essentiel (14 hommes et 27 femmes âgés de 61,7 ± 2,14 ans). Evaluation de la sévérité du tremblement essentiel au moyen de l'échelle clinique de Fahn, Tolosa et Marin. Résultats : Des oscillations sur les courbes débit-volume étaient constatées chez 16 patients (39 p. 100) (8 seulement pendant l'expiration, 7 durant l'inspiration et l'expiration, et 1 patient chez qui les oscillations du flux observées pendant l'inspiration se combinaient à une obstruction). La durée et la sévérité du tremblement essentiel n'exercèrent aucune influence sur la forme de la courbe , cependant, les courbes anormales étaient plus fréquentes chez les patients qui souffraient d'un tremblement de la voix. Un certain nombre de corrélations significatives fut trouvé, bien que sans grande signification statistique, entre les échelles spécifiques du tremblement essentiel et les paramètres spirographiques. Quatre patients (9,8 p. 100) réunissaient les critères d'une obstruction physiologique des voies respiratoires supérieures : 2 montraient un contour lisse de la boucle débit-volume et 2 présentaient des oscillations du flux à la fois à l'inspiration et à l'expiration. Conclusion : On observe habituellement, dans les tremblements essentiels, des anomalies de la courbe débit-volume. Ces anomalies traduisent probablement l'implication de la musculature des voies respiratoires supérieures au point de produire un syndrome clinique d'obstruction des voies respiratoires supérieures chez certains patients.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Tremblement essentiel.

  • Tremblement essentiel. Le tremblement essentiel est très fréquent dans la population générale avec souvent une histoire familiale. C’est un tremblement postural familial survenant à l’âge adulte, évoluant très progressivement et dont la sévérité peut varier d’un individu à un autre. Une réponse positive du tremblement à l’alcool est classiquement rapportée. Sa physiopathologie reste mal connue mais des gènes candidats ont été identifiés dans quelques familles. D’un point de vue thérapeutique, un traitement de première ligne à base de propranolol ou de primidone peut être prescrit en cas de gêne. En cas d’inefficacité ou d’intolérance, des traitements de seconde ligne sont disponibles mais leur effet anti-trémorigène est très aléatoire au niveau interindividuel. En cas de pharmacorésistance, la stimulation du noyau ventral intermédiaire du thalamus est une option neurochirurgicale très efficace. En cas de contre-indication à la stimulation, la thalamotomie par Gamma knife (radiochirurgie) peut également être envisagée. Récemment, il a été mis en évidence que la thalamotomie par ultrasons pourrait être une thérapie prometteuse dans le tremblement essentiel.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Comment je traite ... un tremblement essentiel.

  • Le tremblement essentiel est le plus fréquent des mouvements involontaires. C’est une affection qualifiée de bénigne, mais elle est parfois à l’origine d’un handicap social, professionnel et psychologique considérable. Ce tremblement affecte des personnes de tout âge, mais sa prévalence augmente avec l’âge (jusqu’à 5 % des patients âgés de 65 ans et plus). Après avoir discuté certains aspects cliniques de cette affection, nous passons en revue les options thérapeutiques médicales et chirurgicales que nous pouvons actuellement proposer. La chirurgie peut apporter des améliorations spectaculaires.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov