Toxemie [ Publications ]

toxemie [ Publications ]

Publications > toxemie

  • À partir des renseignements cliniques et biologiques colligés de 1998 à 2000 par le Centre national de référence des toxémies à staphylocoques, nous avons recherché quelles étaient les particularités cliniques des toxémies staphylococciques et streptococciques survenant chez les enfants. En absence de politique de déclaration obligatoire de ces syndromes, le nombre de cas déclaré était très faible, ne permettant pas de faire une estimation exacte de leurs incidences en France. Malgré cela, nous avons observé une modification radicale des contextes de survenue de choc toxique staphylococcique et de sa forme mineure la scarlatine staphylococcique. En effet, pratiquement tous les cas sont survenus comme complication d'une infection suppurative, notamment d'infection cutanée comme cela est décrit avec

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Pronostic maternel et foetal au cours de la toxemie gravidique severe.

  • La toxémie gravidique sévère s'accompagne d'une lourde morbidité et mortalité materno-foetale. Le but de notre travail est de dégager les facteurs de mauvais pronostic materno-foetal. C'est un travail rétrospectif sur 100 cas de toxémie gravidique sévère et compliquée, colligés au service de gynécologie obstétrique de l'hôpital militaire de Tunis. La morbidité maternelle est dominée par les complications de l'hypertension et les troubles de la crasse sanguine. Nous avons relevé 4 cas d'éclampsies, 9 cas d'hématome rétro placentaire, 5 cas de HELLP syndrome. Nous ne déplorons aucun décès maternel. La mortalité péri-natale est de 28,8 %. Le taux de retard de croissance intra utérin et de prématurité étaient respectivement de 43,8 et 65,9%. Plus la toxémie s'installe tôt au cours de la grossesse, plus le pronostic maternel et foetal est compromis.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Facteurs pronostiques de la toxémie gravidique.

  • La toxémie gravidique (TG) représente une cause prépondérante de la mortalité et de la morbidité materna-fœtale. Le but de notre travail est de déterminer les facteurs pronostiques fœto-maternels. Nous rapportons l'analyse rétrospective de 555 cas de TG colligés à la maternité Lalla Meryem de Casablanca durant une période de deux ans au cours de laquelle la fréquence de la TG a été de 3,61%. Le test de Chi-deux,le calcul de l'écart-réduit et du coefficient de corrélation ont été utilisés pour l'analyse statistique. Les facteurs de mauvais pronostic ont été, pour le fœtus, l'âge gestationnel bas, la faible parité de la mère, le non suivi des grossesses, la protéinurie massive, l'uricémie >

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

L'hematome sous capsulaire du foie, complication severe de la toxemie gravidique. A propos d'un cas.

  • L'hématome sous capsulaire du foie est une complication rare et grave de la grossesse qui met en jeu le pronostic maternel et foetal. Les auteurs rapportent une observation de rupture spontanée de l'hématome sous capsulaire du foie chez une multipare de 40 ans. Le diagnostic a été confirmé par l'échographie abdominale et la tomodensitométrie. Le traitement chirurgical de HSCF répond au même principes que la chirurgie des ruptures hépatiques traumatiques. Dans tous les cas l'extraction foetale de préférence par césarienne est le premier geste thérapeutique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Manifestations neurologiques dans le territoire vertebro-basilaire révélatrices d'une toxémie gravidique.

  • Nous rapportons un cas de toxémie gravidique d'évolution favorable, caractérisée par des symptomes neurologiques de topographie essentiellement vertébro-basiliaire, La responsabilité d'un vasospasme est évoquée. Le rôle inducteur d'un tintement bêtamimétique instauré 15 jours plus tôt devant une menace d'accouchement prématuré est suggéré.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Microalbuminurie et grossesse. La microalbuminurie est-elle prédictive d'une toxémie gravidique?

  • Le dosage de la microalbuminurie a été proposé pour le dépistage précoce de la toxémie gravidique par plusieurs auteurs'. Le but de ce travail était de contrôler l'absence de microalbuminurie au cours de la grossesse normale et d' évaluer sa valeur prédictive dans l'apparition d'un risque de toxémie gravidique. L'étude a porté, sur 257 femmes dont 43 témoins et 214 femmes enceintes ni diabétiques ni hypertendues, indemnes d'affection rénale. Les urines ont été recueillies sur une période nocturne de 12 heures.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Existe-t-il une prévention de la toxémie gravidique: place de l'aspirine.

  • Après une étude des «facteurs de risque» de toxémie gravidique, l'auteur expose les diverses méthodes de prévention proposées. Le régime sans sel est sans effet. Les suppléments d'apport de zinc et magnésium n'ont donné aucun résultat. Le calcium (600 à 2 000 mg/j) ferait passer la fréquence des toxémies de 27,9 à 4 p. cent, chez les adolescentes. L'aspirine à faible dose paraît d'efficacité comparable. L'huile de foie de morue, enfin, est au stade des essais.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Abscès mammaire et toxémie gravidique révélateurs d'une tuberculose multirésistante.

  • Nous rapportons le cas d'une patiente de 33 ans admise pour toxémie gravidique. Le diagnostic d'abcès mammaire tuberculeux, de laryngite et de bronchopneumonie excavée bilatérale tuberculeuses sera secondairement posé. La souche isolée s'avère résistante aux antituberculeux principaux. L'évolution sera néanmoins favorable après césarienne et traitement basé sur l'étude approfondie de la souche et de son antibiogramme.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

HELLP syndrome et toxémie surajoutée.

  • Les auteurs rapportent un cas de HELLP syndrome survenant dans un contexte de toxémie surajoutée. La grarité est soulignée par la révélation sur le mode éclamptique, l'hypertension artérielle maligne et les complications nombreuses de mort in utero, insuffisance rénole, hémorragie rétinienne. La recherche du HELLP syndrome fait partie de tout bilan de néphropathie gravidique quelle que soit sa forme et justifie une prise en charge spécifique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

L'hematome sous capsulaire du foie par toxemie. A propos d'une observation.

  • Prérequis :L'hématome sous capsulaire du foie (HSCF) compliquant une toxémie gravidique est une affection rare et de pronostic redoutable. But : Rapportons une nouvelle observation. Observation : Nous rapportons l'observation d'une patiente multipare toxémique, ayant présenté au 4

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Lésions cérébrales sévères au cours de la toxémie gravidique.

  • Les auteurs rapportent un cas de toxémie gravidique, caractérisé par des lésions neurologiques de topographie corticale, sous-corticale et vertébro-basilaire d'évolution extensive. L'aspect des lésions et leur évolution suggèrent la responsabilité de la vascularite toxémique et du vasospasme.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov