Thrombose veineuse profonde du membre superieur [ Publications ]

thrombose veineuse profonde du membre superieur [ Publications ]

Publications > thrombose veineuse profonde du membre superieur

  • Selon les études, environ 4 à 10% de l’ensemble des cas de thrombose veineuse profonde (TVP) concernent les veines sous-clavières, axillaires ou brachiales. L’intensification de l’utilisation de différents cathéters veineux centraux et de sondes de stimulation cardiaque est probablement responsable de l’augmentation de leur incidence au cours des dernières décennies. La thrombose veineuse (TV) d’effort, aussi appelée syndrome de Paget-Schroetter, appartient au groupe des TV du membre supérieur (MS) dites idiopathiques. Elle touche essentiellement les adultes jeunes pratiquant certains sports ou dont la profession exige des mouvements de bras répétitifs. L’échographie-Doppler couleur est une technique simple et fiable pour le diagnostic des TVP des membres supérieurs. A l’heure actuelle, l’indication de phlébographie ou de veno-scan est limitée aux TVP s‘étendant aux segments proximaux du réseau veineux thoraco-brachial (tronc brachio-céphalique et veine cave supérieure). La TVP du MS peut avoir des conséquences cliniques importantes, en particulier l’embolie pulmonaire (EP) et le syndrome post-thrombotique (SPT). Cependant, la prévalence des EP est controversée (20-35% selon les études) et l’EP mortelle reste très rare. En ce qui concerne le SPT, il se limite essentiellement à une stase veineuse résiduelle et à une douleur du MS à l’effort. Le traitement classique associe les héparines de bas poids moléculaire (HBPM) suivies d’une anti-coagulation orale. Même si la thrombolyse est souvent efficace, elle reste moins fréquemment utilisée en raison de ses risques potentiellement graves. Le traitement chirurgical est limité à la correction des phénomènes de compression veineuse notamment dans le cadre d’un syndrome du défilé thoraco-brachial.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Thrombose veineuse profonde du membre supérieur compliquée d'embolie pulmonaire. A propos d'un cas.

  • Les thromboses veineuses du membre supérieur sont classiquement rarement compliquées d'embolie pulmonaire. Nous rapportons un cas de phlébite du membre supérieur survenu chez une femme de 46 ans présentant un syndrome du défilé thoraco brachial compliqué d'embolies pulmonaires multiples et récidivantes. Une analyse des données récentes de la littérature semble remettre en cause le caractère anodin classiquement admis de cette pathologie concernant le risque de complications emboliques.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov