Tendinopathie [ Niveau Expert ]

tendinopathie [ Niveau Expert ]

Expert > tendinopathie

  • \La tendinopathie d\ Achille (TA) est la cause la plus fréquente de talalgie postérieure. Elle est le plus souvent d\ origine mécanique, liée à une surcharge ou une surutilisation de l\ unité musculo-tendineuse. Elle peut également être associée parfois à un rhumatisme inflammatoire. La douleur se situe en général dans la partie corporéale ou à son insertion sur l\ os. L\ examen révèle une tuméfaction ou un éventuel épaississement douloureux à la palpation. Les examens complémentaires non systématiquement recommandés peuvent révéler des signes suggestifs. Le traitement doit être adapté au stade de la tendinopathie et aux répercussions fonctionnelles, comprenant une diminution des facteurs prédisposants, une antalgie et de la physiothérapie. Les autres traitements (ondes de choc, ultrasons) sont moins bien documentés. L\ indication et l\ efficacité des infiltrations sont controversées, plutôt réservées aux TA chroniques. Le ratio bénéfices-risques doit être bien discuté avec le patient.\

  • Source : revmed.ch

Apport de l échographie dans les tendinopathies

  • L échographie apparaît de plus en plus comme l examen de choix pour l évaluation des tendinopathies. Pour les pathologies de la coiffe des rotateurs, à l exception des ruptures partielles pour lesquelles l arthro-IRM reste le gold standard, il est admis que l échographie et l IRM ont une performance comparable. L échographie est également utile face à une épicondylite de présentation clinique atypique ou d évolution défavorable, parfois en révélant une rupture tendineuse ou une lésion ligamentaire concomitante. Elle est par ailleurs utile dans le diagnostic différentiel que représente la compression du nerf interosseux postérieur ou la présence d une pathologie articulaire. Néanmoins, l échographie ne permet pas de différencier une origine mécanique d une origine inflammatoire et doit toujours s intégrer au contexte clinique.

  • Source : revmed.ch

La problématique des tendinopathies de la coiffe des rotateurs chez les conducteurs de bus et de tramways de l'agglomération nantaise

  • Depuis les modifications successives du tableau 57 du régime général survenues en 2011 et 2012, le Comité Régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles est amené à statuer sur des cas de tendinopathie de la coiffe des rotateurs chez les conducteurs de bus et de tramways. Cette thèse a pour but d'identifier à travers une association d'études de poste et d'évaluations utilisant la méthode QEC s'il existe des facteurs de risque de tendinopathie de la coiffe des rotateurs chez les professionnels. Cette thèse n'est en aucun cas une analyse statistique des différents postes de conduite , elle a pour objectif de déterminer s'il y a une problématique avérée et, le cas échéant, envisager des pistes de prévention afin de limiter, voire de supprimer, ce risque

  • Source : nantilus.univ-nantes.fr

Traitement des tendinopathies chroniques : intérêt des injections de plasma riche en plaquettes (PRP)

  • Les tendinopathies chroniques chez le sportif sont fréquentes et pour certaines difficiles à traiter. La guérison et la régénération tendineuse sont sous le contrôle, entre autres, de nombreux facteurs de croissance. Il est actuellement possible de concentrer quelques facteurs de croissance autologues dans une fraction plasmatique du sang prélevé chez un sujet (plasma riche en plaquettes PRP), et de la réinjecter au site lésionnel. La recherche de base et animale paraît plutôt prometteuse. Néanmoins, en clinique, le nombre d'études scientifiquement acceptables dans cette indication est faible. Actuellement, il n'est ainsi pas possible de recommander formellement ce type d'injections sanguines pour le traitement des tendinopathies chroniques chez l'homme.

  • Source : revmed.ch

Tendinopathies du sportif : étiologie, diagnostic et traitement

  • Les tendinopathies correspondent à l un des diagnostics les plus fréquents en pratique sportive. Les connaissances quant à leur étiologie, au processus de réparation, à leurs diagnostic et prise en charge se sont améliorées grâce notamment au développement de l imagerie, en particulier de l échographie. Cette pathologie bénigne d origine mécanique ou dégénérative peut être très invalidante et évoluer pendant de nombreux mois. Les rechutes sont fréquentes , elles peuvent aboutir à une rupture tendineuse dont les séquelles fonctionnelles peuvent être importantes. La prise en charge doit donc être précoce : cette dernière doit respecter les délais de guérison tendineuse et proposer une reprise de l effort progressive après avoir éliminer les facteurs favorisants en cause.

  • Source : revmed.ch

Tendinopathies du coude

  • L épicondylite latérale et médiale se manifeste souvent dans un contexte professionnel ou sportif entraînant des mouvements répétitifs du poignet. Le diagnostic est avant tout clinique. Les examens complémentaires sont indiqués lors d évolutions chroniques, à la recherche de diagnostics alternatifs. Le cliché radiologique standard peut être complété par une échographie du coude ou une IRM, examen le plus performant mais coûteux. Il n y a pas de consensus sur le traitement. Après une phase de repos, on conseille des exercices d étirement, puis de renforcement. Les infiltrations de corticostéroïdes peuvent donner un effet bénéfique à court terme. Les injections de plasma enrichi en plaquettes ont récemment gagné en notoriété. En cas d échec de traitement, une intervention chirurgicale est possible, mais ne concerne qu une minorité de patients.

  • Source : revmed.ch

Options thérapeutiques dans la tendinopathie rotulienne

  • La tendinopathie rotulienne est appelée jumper's knee par les anglophones en raison de son incidence élevée chez les athlètes effectuant des sauts et des changements rapides de direction (football, basket-ball, volley-ball). De nombreux traitements ont été décrits. Mais il n'existe pas, à ce jour, de consensus quant à la prise en charge la plus adéquate. Selon la littérature scientifique actuelle, un réentraînement musculaire excentrique devrait être proposé en premier lieu. Les ondes de choc et les injections peuvent être utiles mais leur efficacité réelle doit encore être prouvée scientifiquement par des études randomisées contrôlées. Après épuisement du traitement conservateur, la chirurgie peut être discutée.

  • Source : revmed.ch

Tendinopathies : physiopathologie et options thérapeutiques conservatrices

  • Les atteintes abarticulaires représentent un nombre élevé de consultations en médecine du sport. Les lésions tendineuses sont fréquemment secondaires à des lésions de surcharge favorisées par des facteurs extrinsèques. L'image histologique de lésions chroniques montre en priorité des troubles dégénératifs. Une composante inflammatoire est rarement mise en évidence : le terme de tendinite est le plus souvent usurpé, celui de tendinopathie doit lui être préféré. La prise en charge d'un patient souffrant de tendinopathie passe par la compréhension du mécanisme lésionnel, elle comporte les mesures habituelles avec initialement antalgie, puis physiothérapie et enfin de kinésithérapie en insistant sur le travail musculaire excentrique

  • Source : revmed.ch

Tendinopathie calcifiante de l épaule

  • De quoi s agit-il ?nL épaule est une articulation complexe. Elle se compose de l humérus qui s articule avec la glène de l omoplate. Les tendons de « la coiffe des rotateurs » s insèrent tout autour de l épaule et jouent un rôle dans les mobilités et le centrage de l articulation.nIls passent sous un auvent constitué de l acromion et du ligament acromio-coracoïdien. Avec l âge, en fonction des activités quotidiennes ou professionnelles, ou si l acromion est trop épais, les tendons peuvent être « irrités » à l intérieur de ce auvent et devenir inflammatoires. On parle alors de tendinite de la coiffe des rotateurs.

  • Source : hopital-dcss.org

t Formation des médecins généralistes de Bourgogne-Franche-Comte sur la prise en charge en première et seconde intention des tendinopathies aigues du sportif

  • Introduction: Les tendinopathies (TP) représentent une part importante des motifs de consultations en médecine générale. Nous avons mené une enquête dont l'objectif principal est d'évaluer la formation des médecins généralistes (MG) de Bourgogne-Franche-Comté (BFC) sur la prise en charge en première et seconde intention des tendinopathies aiguës du sportif. L'objectif secondaire est de mieux connaître leurs pratiques face à ces pathologies

  • Source : nuxeo.u-bourgogne.fr

La tendinopathie achilléenne corporéale - Pourquoi il n y a pas de «quick fix» et ce que l on peut faire

  • Plus de 2500 ans après l Iliade d Homère, le tendon d Achille est toujours le pointnfaible des héros modernes du quotidien. La thérapie d entraînement reste la référencenabsolue en matière de traitement, aucune mesure complémentaire ne pouvantnsuffire sans elle. Dans cet article, nous présentons les options thérapeutiquesnqui, selon nous, devraient et peuvent être intégrées dans le traitement multimodal,nainsi que les interventions chirurgicales mini-invasives pouvant être employéesnen cas de symptômes réfractaires au traitement.

  • Source : medicalforum.ch

Nouveaux traitements conservateurs des tendinopathies

  • Les mécanismes physiopathologiques des tendinopathiesns intègrent dans un contexte plurifactoriel comportantndivers facteurs intrinsèques et extrinsèques. Les thérapeutiquesn«passives» classiques présentent une action limitée.nSuite à une meilleure compréhension physiopathologique desntendinopathies, des nouveaux traitements ont été introduitsnrécemment (injections de substances diverses, infiltrations denplasma riche en plaquettes, de cellules souchesu2026) qui permettraientnune guérison à plus long terme. En cas d échec desnthérapies conservatrices et en fonction du site anatomique,nune approche chirurgicale pourra être envisagée.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Revue épidémiologique des tendinopathies les plus fréquentes

  • Les tendinopathies sont des pathologies d hypersollicitation survenant essentiellement chez les sportifs ainsi que chez les travailleurs. Ellesreprésentent 19 % des troubles musculo-squelettiques, plus de 30 % des consultations en médecine générale et médecine sportive. Les étudesd épidémiologie générale sont actuellement peu nombreuses. Nous avons collecté les données de plusieurs tendinopathies : la coiffe des rotateurs,les épicondylites, les périarthrites de hanche, les tendinopathies patellaires et calcanéennes et la fasciite plantaire. Les articles ont été recherchés sur les bases de données PubMed et Pedro.

  • Source : orbi.ulg.ac.be

Prise en charge diagnostique et thérapeutique des tendinopathies de la coiffe des rotateurs, en médecine générale, en Seine-Maritime

  • L épaule douloureuse non traumatique représente 4% des consultations de médecine générale, dont les tendinopathies et bursopathies représentent respectivement 48% et 17% des causes en médecine générale. L objectif de cette étude est de réaliser une observation des pratiques des médecins généralistes en Seine-Maritime concernant la prise en charge diagnostique et thérapeutique de la coiffe des rotateurs

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Actualités dans le traitement des tendinopathies

  • Les connaissances et la prise en charge des tendinopathies ont beaucoup évolué depuis ces dernières années. En effet, se substituant désormaisà l ancienne appellation « tendinites », les tendinopathies sont majoritairement décrites selon le modèle de continuum établi par Cook et Purdam.La compréhension de la physiopathologie de ces lésions a permis l émergence de nombreux traitements dans le but d obtenir une récupérationoptimale et une limitation des récidives. L objectif de cet article est de faire une revue de l actualité thérapeutique sur ces lésions.

  • Source : orbi.ulg.ac.be

Prise en charge chirurgicale des tendinopathies rompues de la coiffe des rotateurs de l'épaule chez l'adulte

  • L'objectif est de fournir des recommandations techniques concernant les indications et les limites de la chirurgie conventionnelle ouverte et de la chirurgie endoscopique, et des recommandations sur la place des dispositifs médicaux implantables dans la chirurgie de la coiffe des rotateurs.rnCes recommandations concernent la prise en charge du patient une fois l'indication opératoire posée.

  • Source : has-sante.fr

Prise en charge des tendinopathies en médecine générale - In La Revue de la Médecine Générale n° 346 octobre 2017

  • Les tendinopathies peuventnévoluer selon plusieurs stades.nDifférents moyens thérapeutiques sont à notre disposition.nLe modèle de continuum, proposénpar Cook et Purdam, permet unencompréhension de la physiopathologie et d adapter la stratégienthérapeutique afin d obtenir unenrécupération optimale et une limitation des récidives...

  • Source : ssmg.be

Les tendinopathies de la coiffe des rotateurs chez le crawleur : définition, prise en charge et prévention

  • Un nageur sur trois souffre un jour d'une épaule. Les douleurs d'épaule chez le crawleur proviennent d'une atteinte des tendons de la coiffe des rotateurs

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Comment traiter une tendinopathie rotulienne?

  • Question clinique: Quel est l effet des différents traitements, invasifs et non invasifs, de la tendinopathie rotulienne?

  • Source : minerva-ebm.be