Tamponnade cardiaque [ Publications ]

tamponnade cardiaque [ Publications ]

Publications > tamponnade cardiaque

  • Nous rapportons le cas d’une petite fille de trois ans polytraumatisée, passagère arrière ceinturée d’une voiture impliquée dans un accident. Elle présentait d’emblée un tableau de défaillance hémodynamique isolé, sans point d’appel clinique en dehors de contusions cutanées en regard de la ceinture de sécurité. La découverte d’un élargissement du médiastin sur la radiographie du thorax systématique nous a orienté vers un diagnostic d’épanchement péricardique, confirmé à l’échographie, évoluant rapidement vers un tableau de tamponnade cardiaque sans cause évidente au scanner. Le bilan radiologique montrait un hémopéritoine modéré lié à une fracture de rate. Devant l’instabilité hémodynamique persistante, une ponction péricardique percutanée évacuatrice était réalisée, après intubation trachéale de l’enfant sous anesthésie en séquence rapide, ne permettant pas d’amélioration clinique malgré l’adjonction d’un remplissage vasculaire important, une transfusion sanguine et la perfusion d’adrénaline. L’enfant était alors transférée en urgence au bloc opératoire de chirurgie cardiaque pour une sternotomie qui retrouvait une plaie de l’oreillette droite. Celle-ci a été suturée, permettant la survie de l’enfant sans séquelles. La tamponnade cardiaque traumatique est exceptionnelle chez l’enfant. Le diagnostic clinique est particulièrement difficile, notamment dans un contexte de polytraumatisme. Les symptômes classiques de tamponnade cardiaque sont rarement retrouvés dans leur totalité, mais on doit y penser devant des signes de traumatisme thoracique, associés à une instabilité hémodynamique non expliquée et un élargissement médiastinal à la radiographie thoracique. Sa gravité exige une prise en charge rapide et multidisciplinaire, ainsi que des précautions anesthésiques spécifiques.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La tamponnade cardiaque: une manifestation rare de l'hypothyroïdie.

  • La survenue d'un épanchement péricardique au cours d'une hypothyroïdie est fréquente. Ce fait justifie la réalisation d'une échocardiographie lors du diagnostic et du suivi évolutif des hypothyroïdies. Les signes de mauvaise tolérance de cet épanchement sont rares et la constitution d'une tamponnade péricardique n'est que très rarement rapportée. Ce travail se base sur l’étude rétrospective de quatre cas de tamponnade cardiaque révélant une hypothyroïdie primaire. L’échocardiographie a permis de faire le diagnostic immédiat de la tamponnade. Orienté par l'aspect clinique, le diagnostic d'hypothyroïdie a été confirmé par dosage biologique. Le traitement a été à base de drainage péricardique chirurgical et d'hormonothérapie progressive, l’évolution a été favorable avec disparition de l’épanchement péricardique. Certaines particularités physiopathologiques, l'intérêt de l’échocardiographie et du drainage péricardique chirurgical, tant au plan diagnostique qu'au plan thérapeutique sont soulignés.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Un cas de tamponnade cardiaque par perforation du ventricule droit au décours immédiat d'une pose de TIPS

  • Nous rapportons le cas d'un patient ayant présenté une défaillance circulatoire brutale au décours immédiat d'une tentative de pose transjugulaire de shunt portosystémique intrahépatique par voie transjugulaire (TIPS). Une rapide évaluation clinique et échographique a mis en évidence une tamponnade cardiaque par probable perforation des cavités droites. Ce type d'accident exceptionnel, de survenue brutale est généralement fatal. L'évolution a été favorable après ponction percutanée de l'hémopéricarde sous échographie, sternotomie, ouverture du péricarde et suture d'une lésion du ventricule droit. Le diagnostic de tamponnade doit être systématiquement évoqué devant l'apparition d'une défaillance hémodynamique au décours d'une pose de TIPS.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Péricardite aspergillaire avec tamponnade cardiaque et syndrome hémophagocytaire: un cas non classique d'immunodéficience.

  • Nous rapportons le cas d’une jeune femme de 31 ans décédée dans un contexte de syndrome d’activation macrophagique avec infections opportunistes multiples : virales, mycobactérienne et fongique. Il s’agit à notre connaissance du dixième cas d’aspergillose invasive se manifestant par une péricardite aspergillaire aboutissant à un tableau de tamponnade cardiaque. La recherche d'un tableau d'immunodéficience en rapport avec une infection par le HIV, d’une néoplasie et d’une hémopathie maligne s’est avérée négative. La patiente était par ailleurs porteuse d’une cirrhose d’étiologie non virale, non éthylique qui restera indéterminée. Nous développerons en particulier la péricardite aspergillaire avec tamponnade cardiaque et le syndrome d’activation des macrophages.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

L’embolie pulmonaire au secours de la tamponnade cardiaque

  • L’association tamponnade cardiaque et embolie pulmonaire n’a pas été décrite. Nous rapportons le cas d’un patient ayant présenté cette association révélatrice d’un carcinome pulmonaire. Quand il existe un épanchement péricardique majeur, associé à une hypertension artérielle pulmonaire, certains signes échocardiographiques de tamponnade peuvent apparaître surprenants comme le collapsus modéré du ventricule droit, et l’absence de septum paradoxal. La présence d’une hypertension artérielle pulmonaire dans ce contexte de tamponnade a peut-être permis paradoxalement la survie de ce patient.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Tamponnade cardiaque révélatrice d'un lymphome malin non hodgkinien.

  • Les localisations cardiaques des lymphomes malins non hodgkiniens sont très rares. L'atteinte cardiaque peut se faire aux dépens de toutes les structures cardiaques mais le myocarde et le péricarde sont envahis avec prédilection alors que l'endocarde et les structures valvulaires ne le sont que rarement. Leur diagnostic est important pour des raisons thérapeutiques. Les manifestations cardiaques des lymphomes sont exceptionnelles, le plus souvent non spécifiques et les observations de lymphomes se révélant par ces manifestations sont rares. Nous rapportons deux cas de tamponnade cardiaque révélatrice de lymphome malin non hodgkinien.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La tamponnade cardiaque.

  • La tamponnade cardiaque est une urgence vitale. Elle survient quand l’accumulation de liquide intra-péricardique dépasse les capacités d’adaptation du péricarde. La pression péricardique s’égalise avec celle des cavités cardiaques et une insuffisance cardiaque sévère s’installe, le plus souvent rapidement. Plusieurs présentations cliniques sont possibles. Le diagnostic repose sur l’évaluation de l’épanchement péricardique et de ses répercussions sur le cœur par échocardiographie. Les mesures de supports ont une efficacité limitée. Le seul traitement d’urgence est le drainage du péricarde par ponction directe ou par abord chirurgical.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Une tamponnade cardiaque révélatrice d'une sclérodermie systémique.

  • L'atteinte péricordique au cours de la sclérodermie systémique est fréquente, cependant elle est souvent asymptomatique. La tamponnade avec retentissement hémodynamique reste exceptionnelle. Nous rapportons un cas de sclérodermie systémique révélé par une tamponnade péricardique. Ce cas illustre l'intérêt de l'échocardiographie trans-thoracique dans le diagnostic de la tamponnade péricardique au cours de la sclérodermie systémique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Tamponnade cardiaque révélatrice d’un lupus érythémateux systémique

  • Bien que la péricardite soit l’atteinte cardiaque la plus fréquente au cours du lupus érythémateux systémique (LES), la tamponnade cardiaque reste très rare comme manifestation initiale de cette maladie. Nous rapportons le cas d’une patiente âgée de 27 ans, chez qui le diagnostic de LES a été découvert à l’occasion d’une tamponnade cardiaque.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov