Tachycardie [ Niveau Expert ]

tachycardie [ Niveau Expert ]

Expert > tachycardie

  • Service Médical Rendu (SMR) Important le service médical rendu par RAPIBLOC est important dans les indications de son AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) la Commission considère que RAPIBLOC n\ apporte pas d\ amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie thérapeutique de prise en charge des tachycardies supraventriculaires en période péri et post-opératoire chez des patients présentant une fibrillation ou un flutter auriculaire et des tachycardies sinusales non compensatoires lorsque la fréquence cardiaque rapide exige une intervention spécifique selon l\ avis médical. La stratégie thérapeutique comprend les comparateurs mentionnés dans le Chapitre 06 de cet avis.

  • Source : has-sante.fr

Le PRAC conclut à l absence de lien entre la vaccination contre le HPV et la survenue de syndrome régional douloureux complexe (CRPS) et le syndrome de tachycardie posturale orthostatique (POTS)- Point d'Information

  • Le Comité pour l Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l Agence européenne des médicaments (EMA) a terminé l évaluation des risques de CRPS et POTS à la suite d une vaccination anti-HPV, démarrée en juillet. Le taux de survenue de CRPS ou de POTS dans la population vaccinée n est pas différent de ce qui est attendu dans cette classe d âge, le PRAC conclut qu il ne peut être établi de relation de cause à effet entre la vaccination anti-HPV et la survenue de ces deux syndromes. Il n y a donc pas de raison de modifier les recommandations relatives à cette vaccination, ni les informations relatives aux vaccins (notices et RCP)...

  • Source : ansm.sante.fr

Le PRAC démarre une mise à jour de l évaluation des risques de syndrome régional douloureux complexe (SRDC) et de syndrome de tachycardie posturale orthostatique (STPO) à la suite d une vaccination anti-HPV - Point d'information

  • Des cas faisant état de l un ou l autre de ces syndromes ou des symptômes les évoquant ont été rapportés depuis la commercialisation de ces vaccins. Ils ont été principalement notifiés en Australie, Allemagne, Japon pour le SRDC et aux Etats-Unis, Japon et Danemark pour le STPO. A ce jour, en France il a été rapporté 3 cas de SRDC et 1 cas de STPO au système national de pharmacovigilance. Ces événements ont fait l objet d évaluations européennes régulières depuis 2013, qui n ont pas permis, jusqu à maintenant, d établir une relation de causalité entre ces syndromes et la vaccination...

  • Source : ansm.sante.fr

L'ablation par radiofréquence dans les tachycardies ventriculaires : une alternative au défibrillateur ?

  • Lors de tachycardie ventriculaire (TV), les récidives sont fréquentes et les traitements antiarythmiques décevants. L'ablation par radiofréquence offre une alternative pour contrôler les TV. Les défibrillateurs internes sont un excellent traitement palliatif, sans être curatifs. L'efficacité de l'ablation par radiofréquence dépend de l'étiologie et de la localisation du foyer d'arythmie. Il existe deux cas de figures à différencier : les TV sur coeur sain ou idiopathiques et les TV avec atteinte cardiaque sous-jacente. Lors de TV idiopathique, en raison du bon pronostic après ablation, l'indication à un défibrillateur implantable n'est habituellement pas retenue. Les TV sur cicatrice sont plus difficiles à traiter par ablation, mais cette technique peut être utile pour diminuer la fréquence des chocs par défibrillateur interne lors de TV incessantes.

  • Source : revmed.ch

Arythmies foetales : extrasystoles et tachycardies supraventriculaires

  • Une arythmie foetale complique 1 à 2% des grossesses et présente dans 10% des cas un risque majeur de morbidité et de mortalité pour le foetus. Les arythmies les plus fréquentes sont les extrasystoles supraventriculaires (ESSV). Elles sont bénignes et se résolvent spontanément mais nécessitent un suivi visant à exclure un passage en tachycardie supraventriculaire (TSV). Les TSV sont plus rares mais sont fréquemment compliquées de décompensation cardiaque et d'anasarque. Heureusement, elles sont traitables in utero par pharmacothérapie. Nous rapportons ici notre expérience entre 2003 et 2005 avec de telles pathologies : parmi les 26 foetus adressés au Centre de cardiologie du CHUV, à Lausanne, et présentant des ESSV et/ou une TSV, aucun n'a souffert de complication sérieuse. Six ont bénéficié d'un traitement par sotalol en raison de TSV.

  • Source : revmed.ch

Méthodes ablatives endocavitaires des tachycardies

  • Indication du niveau de preuve, L'objectif de ce rapport est d'évaluer les méthodes ablatives endocavitaires de beaucoup de tachycardies : la fibrillation atriale, le flutter atrial (typique ou atypique), la tachycardie par réentrée intranodale atrioventriculaire, la tachycardie atriale focale (à foyer unique ou à foyers multiples) et la tachycardie ventriculaire (idiopathique ou sur cardiopathie). L'ablation se fait par radiofréquence, l'abord est veineux ou artériel. L'ablation complète les traitements médicamenteux dont l'efficacité n'est pas satisfaisante et les effets secondaires importants

  • Source : has-sante.fr

Tachycardies supraventriculaires - Mécanismes, diagnostic et traitement

  • Les tachycardies supraventriculaires sont fréquemment rencontrées dans la pratique clinique quotidienne. Le spectre des symptômes associés s étend de formes asymptomatiques à des formes totalement invalidantes. Selon le mécanisme de la tachycardie, des manœuvres vagales, des médicaments ou, très rarement, une cardioversion électrique peuvent être nécessaires dans le cadre du traitement aigu. Grâce à l électrophysiologie moderne, la majorité des tachycardies supraventriculaires peuvent être traitées avec succès au long cours.

  • Source : medicalforum.ch

Etude rétrospective au sein du C.H.U. Saint-Pierre sur l'application de la recommandation d'hypothermie post arrêt cardiaque par fibrillation et tachycardie ventriculaire sans pouls

  • L hypothermie thérapeutique est une étape primordiale pour la protection neurologique des individus comateux après arrêt cardiorespiratoire (AC) et fibrillation ventriculaire (FV). L évaluation de l application du protocole s y rapportant au sein du C.H.U. Saint-Pierre (HSP) est l objet de cette étude.

  • Source : amub.be

Fiche d information et de consentement pour traiter une tachycardie ou une anomalie électrique par ablation endocavitaire

  • Cette technique consiste à supprimer certaines arythmies ou troubles du rythme (accélérations du rythme cardiaque, extra-sytoles) ou anomalies électriques par cautérisation de zones spécifiques à l intérieur (ou, plus rarement, la surface) du cœur, en appliquant une température élevée le plus souvent (ablation par courant de radiofréquence), ou une température très basse (cryoablation).

  • Source : sfcardio.fr

Vignette diagnostique de l'étudiant. Critères électro-cardiographiques d'une tachycardie ventriculaire

  • L enregistrement d une tachycardie régulière à QRS larges est souvent à l origine d angoisse et de panique chez le jeune praticien qui doit faire le diagnostic différentiel entre une tachycardie ventriculaire et une tachycardie supraventriculaire avec aberration de conduction dont le pronostic vital est fondamentalement différent.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Tachycardies supra-ventriculaires et ventriculaires et facteurs favorisant - Prise en charge au SAU

  • Messages importants, appel téléphonique ou courrier électronique, tri IAO, prise en charge IDE/médecin, diagnostic étiologique, tachycardie supra-ventriculaires et ventriculaires, anomalies ECG devant faire suspecter l'apparition d'un trouble du rythme ventriculaire, traitement, orientation

  • Source : urgences-serveur.fr

Rythme cardiaque rapide (Tachycardie) - enfant

  • Le battement du cœur est contrôlé par l électricité. Des cellules spéciales, appelées nœuds sinusaux, relâchent des décharges d énergie électrique qui voyagent dans le muscle du cœur provoquant ainsi sa contraction. Lorsque le muscle se contracte, le sang est pompé dans le cœur.

  • Source : aboutkidshealth.ca

Quand les cœurs d enfants s emballent : tachycardies supraventriculaires, un aperçu actualisé

  • En principe les troubles du rythme cardiaque npeuvent survenir à n importe quel âge. Avec nune incidence de 0.1u20130.4%, nles tachycardies nsupraventriculaires (TSV) représentent la plus ngrande partie des arythmies tachycardes npédiatriques

  • Source : swiss-paediatrics.org

Gros plan sur la tachycardie

  • Etienne Pruvot, laboratoire de rythmologie du service de cardiologie du CHUV. Une tachycardie, c est un rythme cardiaque plus rapide que la normale. Les raisons pour lesquelles notre cœur peut s'emballer sont multiples. Elles vont d un effort physique au stress d un premier rendez-vous, en passant par une pathologie plus menaçante.

  • Source : avisdexperts.ch

Tachycardie ventriculaire incessante du nouveau-né

  • La tachycardie ventriculaire est une arythmie plus rapide que le rythme sinusal et qui naît dans les ventricules. Par définition, elle est présente lorsque trois battements consécutifs ou plus sont observés , cependant, comme toute arythmie importante d'un point de vue clinique, elle est généralement soutenue

  • Source : orpha.net

Tachycardie ventriculaire polymorphe catécholinergique

  • Synonymes : Double tachycardie induite par les catécholaminesrnExtrasystole ventriculaire multifocalernFibrillation ventriculaire paroxystiquernTachyarythmie syncopalernTachycardie bidirectionnellernTachycardie paroxystique syncopalernTachycardie ventriculaire paroxystique maligne

  • Source : orpha.net

Tachycardie ventriculaire polymorphe catécholinergique

  • La tachycardie ventriculaire catécholergique (TVC) est une maladie héréditaire caractérisée par des troubles du rythme ventriculaire polymorphes, graves, survenant à l'effort ou lors d'émotions fortes chez des sujets le plus souvent jeunes

  • Source : orpha.net

Les tachycardies supraventriculaires paroxystiques

  • Dans cet article, nous passons en revue les aspects épidémiologiques, physiopathologiques et cliniques de la fibrillation auriculaire paroxystique, avant de nous intéresser à sa prise en charge à la lumière des recommandations actuelles

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Tachycardie atriale multifocale

  • La tachycardie atriale multifocale (TAM) est un trouble rare du rythme supra-ventriculaire chez des nouveau-nés et des nourrissons, caractérisé par de multiples ondes P ayant une morphologie variée. Elle est généralement asymptomatique.

  • Source : orpha.net

Tachycardie hisienne

  • La tachycardie hissienne congénitale est un trouble du rythme rare, diagnostiqué chez les nouveau-nés et les nourrissons de moins de 6 mois. Cette tachycardie est due à l'activité anormale d'un foyer automatique situé dans le tronc du faisceau de His.

  • Source : orpha.net