Synovite [ Publications ]

La synovite villonodulaire de la cheville, une localisation rare: à propos d'un cas.

  • La synovite villonodulaire (SVN) est une prolifération pseudotumorale bénigne rare de la synoviale articulaire, d’étiologie inconnue. Elle peut aussi se développer au sein des bourses séreuses, des gaines tendineuses. Généralement, elle atteint les grosses articulations notamment le genou et la hanche. La localisation de la cheville est rare, avec seulement quelques cas publiés dans la littérature. Nous rapportons un cas de patiente de 52 ans présentant une SVN de la cheville droite. Elle a bénéficié d'une synovectomie subtotale. A deux ans de recul, il n'y avait pas de récidive clinique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Place de l'artériographie et de la tomodensitométrie dans le bilan actuel des synovites villo-nodulaires pigmentées.

  • A propos d'une série personnelle de 5 cas, les aspects artériographiques et tomodensitométriques des synovites villo-nodulaires pigmentées sont rappelés et confrontés aux données de la littératures. La tomodensitométrie, décisive lorsqu'elle met en évidence des dépôts ferriques, est devenue indispensable dans le bilan des synovites villo-nodulaires. L'artériographie pré-opératoire apporte des éléments importants sur la nature et la topographie des lésions.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Imagerie de la synovite villo-nodulaire pigmentée.

  • La synovite villo-nedulaire pigmentée est une affection synoviale bénigne rare, mais parfois responsable d'une destruction articulaire importante. L'absence de spécificité de la symptomatologie clinique rend compte d'un retard diagnostique souvent important, diagnostic dont la certitude repose sur l'étude anatomopathologique. Cependant, l'imagerie moderne permet actuellement de fortement suspecter ce diagnostic. Les radiographies standard peuvent être normales et la diversité des aspects radiologiques est importante. L'arthrographie opaque n'est évocatrice du diagnostic que dans 2/3 des cas.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Synovite villonodulaire hémopigmentée du poignet envahissant l'os. À propos d'un cas

  • La synovite villonodulaire hémopigmentée, dans sa localisation au poignet, est une affection bénigne et rare. Malgré l'atteinte osseuse qui témoigne de son agressivité, le traitement chirurgical bien conduit permet d'éviter les récidives. Les auteurs en rapportent un cas d'évolution favorable après synovectomie totale et curetage osseux. Cette observation est analysée à la lumière d'une revue de la littérature.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La synovite villonodulaire pigmentée : à propos de trois cas

  • Parmi trois cas de synovite villonodulaire pigmentée traités au cours des dernières années, un s’est accompagné d’une transformation maligne, posant ainsi la question de la bénignité de ces lésions. Les options thérapeutiques sont envisagées mais aussi la nécessité d’obtenir des séries de patients plus importantes qui permettraient de mieux définir la stratégie thérapeutique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Les synovites et les ténosynovites villonodulaires pigmentaires: à propos de 3 observations.

  • Il s'agit d'une lésion rare. Les 2 sexes semblent être touchés également. Le genou constitue le site préférentiel de ces lésions avec un pic de fréquence entre 20 et 25 ans. La hanche est atteinte dans 10% des cas avec un pic entre 40 et 50 ans. Maladie exceptionnelle chez l'enfant.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La plastie d'expansion en Oméga « Ω » : une nouvelle technique de traitement chirurgical de la ténosynovite de De Quervain

  • Les auteurs décrivent une technique originale de prise en charge chirurgicale de la ténosynovite de De Quervain. Cette ténosynovite correspond à un conflit d'ordre mécanique entre la poulie styloradiale et le tendon de l'

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La synovite villo-nodulaire des grosses articulations.

  • Les auteurs rapportent 11 cas de synovite villonodulaire des grosses articulations. Ils relatent les difficultés diagnostiques et thérapeutiques de cette affection rare. Les résultats sont satisfaisants en cas de synovectomie complète et précoce avant le stade de destruction articulaire.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La synovite villonodulaire et pigmentée. Forme diffuse et forme localisée chez l’enfant

  • La synovite villonodulaire est une tumeur de la synoviale articulaire bénigne mais à fort pouvoir prolifératif et destructeur pour les structures avoisinantes. La localisation au genou est préférentielle. Les deux formes cliniques de cette affection, diffuse et localisée, sont illustrées par deux observations.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Synovite villonodulaire du poignet. A propos d'un cas chez une adolescente.

  • La synovite villonodulaire, dans sa localisation au poignet, est une pathologie rare. Elle est également très rare chez l'enfant et l'adolescent. Les auteurs en rapportent un cas d'évolution favorable après traitement chirurgical et font une revue de la littérature de cette affection.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Localisation rare de la tuberculose: la ténosynovite des doigts.

  • La ténosynovite tuberculeuse est une localisation rare de la tuberculose. Le diagnostic en est souvent tardif en raison de manifestations cliniques souvent pauvres et chroniques. Nous rapportons une observation de ténosynovite tuberculeuse du 2ème rayon de la main droite d’évolution favorable sous traitement antituberculeux.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov