Syndromes myelodysplasiques [ Niveau Expert ]

syndromes myelodysplasiques [ Niveau Expert ]

Expert > syndromes myelodysplasiques

  • \Les syndromes myélodysplasiques (SMD) sont des maladies de la moelle osseuse caractérisées par une hématopoïèse inefficace aboutissant à une diminutions des éléments du sang périphérique (cytopénie). Les deux caractéristiques principales de cette maladie sont : Une incidence qui augmente avec l'âge Une évolution possible vers une leucémie aiguë myéloïde C'est une hémopathie monoclonale affectant une cellule souche hématopoïétique multipotente commune aux trois lignées caractérisée, à de degrés divers, par : Une destruction importante anormale des globules rouges (hémolyse) intramédullaire Une hématopoïèse inefficace qui ne peut plus produire suffisamment une, deux ou les trois sortes de cellules normales du sang périphérique Des cytopénies progressives, débouchant sur une anémie arégénérative, une neutropénie ou une thrombopénie Une moelle osseuse généralement riche à la ponction biopsie osseuse (BPO) La production de cellules anormales, dites myélodysplasiques, portant sur une ou plusieurs lignées Un taux de blastes (cellules immatures) variable \

  • Source : arcagy.org

Recommandations pour l'utilisation de l'azacitidine dans le traitement des syndromes myélodysplasiques de risque intermédiaire-2 ou élevé

  • Les syndromes myélodysplasiques (SMD) sont des pathologies clonales des cellules souches médullaires caractérisées par une hématopoièse inefficace, responsable de cytopénies sanguines contrastant avec une moelle habitullement riche, et par une fréquente évolution vers une leucémie aigue myéloide. L'importance des phénomènes de methylation de l' ADN dans la progression des SMD a conduit à l'utilisation dans les SMD des agents hypométhylants, nouvelle classe thérapeutique, tout particulièrement dans les SMD de haut risque. L'un d'entre eux, l'azacitidine (VIDAZA) a obtenu une AMM en Europe dans le traitement des SMD de haut risque, où elle a montré un avantage de survie par rapport au traitement conventionnel Ce mode d'action particulier et son utilisation récente ont conduit le Groupe Francophone des Myélodysplasies (GFM) à résumer les règles d'utilisation actuelles de ce médicament

  • Source : gfmgroup.org

Syndromes myélodysplasiques et auto-immunité

  • Les syndromes myélodysplasiques (SMD) sont caractérisés par une hématopoïèse inefficace, responsable de cytopénies périphériques. Il s agit d un groupe hétérogène de maladies clonales des cellules souches hématopoïétiques. Plusieurs études de cohorte et de nombreux rapports de cas attestent de l émergence de manifestations auto-immunes chez certains patients atteints de SMD. De même, les patients souffrant de certaines pathologies auto-immunes ont un risque augmenté d être également atteints d un SMD. Le but de cet article est de familiariser le praticien avec les liens entre myélodysplasie et auto-immunité. L accent est mis sur les éléments permettant de rechercher un SMD chez un patient développant une cytopénie dans un contexte auto-immun et vice versa de lister les principales maladies inflammatoires pouvant compliquer un SMD.

  • Source : revmed.ch

Classification OMS des Syndromes Myélodysplasiques et des Syndromes Myélodysplasiques / Myéloprolifératifs

  • L édition 2016 de la classification des tumeurs hématologiques est une révision de la classification OMS 2008 plutôt qu une nouvelle classification, et son but est d intégrer les informations récentes concernant la clinique, le pronostic, la morphologie, l immunophénotype et la génétique qui sont apparues depuis 2008.

  • Source : hematocell.fr

BINOCRIT époétine alfa - Extension du remboursement de ce biosimilaire d EPREX au traitement de l anémie symptomatique chez les adultes atteints de syndromes myélodysplasiques primitifs de risque faible ou intermédiaire.

  • Le service médical rendu par BINOCRIT est identique à celui d EPREX à savoir important dans l extension de d indication. En tant que médicament biosimilaire, BINOCRIT n apporte pas d amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la biothérapie de référence, EPREX...

  • Source : has-sante.fr

Syndromes Myélodysplasiques/Myéloprolifératifs - LMMC, LMMC juvénile, aCML, SMD/SMP-RS-T, SMD/SMP inclassables

  • Leucémie Myélo Monocytaire Chronique de l'adulte (LMMC), Leucémie Myéloïde Chronique atypique (aCML) BCR-ABL1 négative, Leucémie Myélo Monocytaire Chronique juvénile, Syndrome myélodysplasique / myéloprolifératif avec Sidéroblastes en couronne et Thrombocytose (SMD/SMP-RS-T), Syndromes Myélodysplasiques/Myéloprolifératifs inclassables (SMD/SMP - U)

  • Source : hematocell.fr

Syndromes Myélodysplasiques (partie 2) - Blastes, SMD avec excès de blastes, érythroblastes, SMD inclassables, SMD de l'enfant, SMD à moelle pauvre

  • Les blastes dans les SMD, Syndromes Myélodysplasiques avec excès de blastes, SMD inclassables (Unclassifiable) (SMD - U), Syndromes myélodysplasiques avec frottis médullaires pauvres en cellules, Cytopénies réfractaires de l enfant (entité provisoire)

  • Source : hematocell.fr

Prise en charge actuelle des syndromes myélodysplasiques

  • Le traitement des syndromes myélodysplasiques (SMD) s est amélioré ces dernières années, notamment grâce aux progrès de l allogreffe de cellules souches hématopoïétiques, à l utilisation des agents stimulant l érythropoïèse et des agents chélateurs, et à l arrivée de nouveaux médicaments comme les agents hypométhylants et les agents immunomodulateurs tel le lénalidomide. Dans cette revue, nous résumons les différents critères diagnostiques et pronostiques et clarifions les différentes options thérapeutiques en 2011.

  • Source : revmed.ch

Les syndromes myélodysplasiques - DESC de Cancérologie, Module optionnel d'Hématologie

  • définition, physiopathologie, épidémiologie, étiologie, maladies génétiques, facteurs environnementaux, agents antimitotiques 1 et 2, radiations ionisantes, toxiques, clinique 1 (anomalies cutanées), clinique 2 et 3, diagnostic (critères), biologie, cytologie, FAB, OMS 1999, 2008, cytométrie en flux, BOM, génétique, cytogénétique conventionnelle, pronostic, traitement, faible et haut risque (essais en cours)

  • Source : medecine-pharmacie.univ-rouen.fr

Aspects morphologiques des syndromes myélodysplasiques (partie 3) - Granulocytes matures, monocytes

  • Morphologie des neutrophiles sanguins au cours des SMD, Anomalies morphologiques des éosinophiles, Anomalies morphologiques des granulocytes basophiles, Monocytes et myélodysplasies

  • Source : hematocell.fr

Aspects morphologiques des syndromes myélodysplasiques (partie 2) - Globules rouges et érythroblastes

  • Anomalies morphologiques des GR, Erythroblastes médullaires, Anomalies nucléaires, Anomalies cytoplasmiques, Quantification de la dysérythropoïèse

  • Source : hematocell.fr

Aspects morphologiques des syndromes myélodysplasiques (partie 4) - Blastes, lignée granulocytaire

  • Blastes, Anomalies de la lignée granulocytaire (moelle osseuse), Anomalies des cellules des autres lignées au cours des SMD

  • Source : hematocell.fr

Syndromes myélodysplasiques - Guide maladie chronique ALD n° 2

  • Pour accompagner les professionnels dans la prise en charge optimale et le parcours de soins d un malade admis en Affection de longue durée (ALD) au titre de l'ALD 2 - Syndromes myélodysplasiques, la HAS propose : la liste des actes et prestations, le guide médecin ainsi que le guide patient remis par le médecin traitant et pouvant constituer un support de dialogue.

  • Source : has-sante.fr

Recommandations pour le diagnostic et le traitement des syndromes myélodysplasiques chez les patients adultes en Suisse

  • Cette revue, élaborée par un groupe suisse de consensus, a été motivée par les développements en matière de diagnostic, de classification, et de traitement. L?objectif de cet article est de formuler des recommandations pour le diagnostic et le traitement des patients adultes atteints de SMD.

  • Source : medicalforum.ch

Dysmyélopoïèse et sa quantification au cours des syndromes myélodysplasiques

  • Lignée mégacaryocytaire: les 5 anomalies les plus représentatives, Dysérythropoïèse: les 4 anomalies les plus représentatives, Dysgranulopoïèse: les anomalies les plus représentatives, Quantification de la dysmyélopoïèse

  • Source : hematocell.fr

Syndromes Myélodysplasiques (partie 1) - Avec dysplasie uni ou multilignée, sidéroblastes en couronne, anomalie 5q

  • SMD sans Ring Sideroblasts (RS), SMD avec Ring Sideroblasts (RS) ≥ 15%, SMD avec délétion 5q isolée

  • Source : hematocell.fr

Les syndromes myélodysplasiques - - Examen Classant National : Question(s) 161 Module(s) 10 -

  • résumé, définition, épidémiologie, physiopathologie, circonstances de découvertes, diagnostic, formes cliniques, facteurs pronostiques, traitements, surveillance , plan de la leçon, pré-requis, mots clés, références, version imprimable, 8 pages

  • Source : sante.ujf-grenoble.fr

Syndromes myélodysplasiques - - Examen Classant National : Question(s) 161 Module(s) 10 -

  • facteurs étiologiques, signes cliniques, examens complémentaires à visée diagnostique, diagnostic différentiel, classification des Syndromes MyéloDysplasiques (SMD), évolution et traitement, traitement

  • Source : campus.cerimes.fr

Les Syndromes Myélodysplasiques

  • Introduction, Incidence, épidémiologie, physiopathologie, Circonstances de découverte et signes cliniques, Examens biologiques, Diagnostic différentiel, Évolution et complications, Pronostic : le score IPSS-R, Principes du traitement

  • Source : hematocell.fr

Syndromes myélodysplasiques (SFH)

  • Votre médecin vient de diagnostiquer chez vous un « syndrome myélodysplasique ». Cette appellation regroupe un ensemble de pathologies qui se traduisent par des symptômes similaires, et dont les mécanismes de survenue et d évolution sont comparables.

  • Source : hematolim.fr