Syndrome post-thrombotique [ Niveau Expert ]

syndrome post-thrombotique [ Niveau Expert ]

Expert > syndrome post-thrombotique

  • \Le syndrome post-thrombotique (SPT) est la complication chronique la plus fréquemment observée au décours de la thrombose veineuse profonde (TVP), avec une incidence cumulée estimée entre 20 et 50%. Ce syndrome est caractérisé par la survenue de signes et de symptômes d'insuffisance veineuse chronique au niveau d'un membre inférieur ayant présenté une TVP. Le SPT a des répercussions importantes tant sur la qualité de vie des patients que sur les coûts générés pour la société. Actuellement, les options thérapeutiques du SPT sont limitées et les stratégies visant à en prévenir sa survenue sont donc très importantes. Cet article présente de façon critique la définition, les méthodes diagnostiques, l'incidence, les facteurs de risque ainsi que les stratégies préventives et thérapeutiques de ce syndrome.\

  • Source : revmed.ch

Prise en charge du syndrome post-thrombotique

  • Une femme de 29 ans se plaint, au niveau du membre inférieur gauche (MIG), de l apparition de trajets veineux bien visibles, d œdème vespéral et d une sensation de lourdeur, aggravée par la station debout. La patiente a présenté une thrombose veineuse profonde (TVP) proximale (ilio-fémorale) du MIG, onze mois auparavant, alors qu elle était sous contraception orale. Actuellement, à l examen physique, on relève une obésité, une asymétrie des périmètres des membres inférieurs, la présence de télangiectasies et de varices au MIG. L examen ultrasonographique veineux du MIG montre une thrombose résiduelle non occlusive, une insuffisance veineuse profonde et superficielle. La patiente n est actuellement au bénéfice d aucun traitement. Quelle prise en charge faut-il prescrire à cette patiente ?

  • Source : revmed.ch

Prévention du syndrome post-thrombotique

  • Le syndrome post-thrombotique (SPT) est la complication chronique la plus fréquente d'une thrombose veineuse profonde (TVP) avec une prévalence estimée de 30 à 50%. Le SPT est une source importante de handicap, surtout quand il est aggravé par des ulcères veineux, avec un impact important tant sur la qualité de vie et la productivité d'un individu que sur les coûts de la santé. A l'heure actuelle, l'efficacité du traitement est très limitée et le meilleur traitement reste la prévention. La compression élastique, surtout par des bas de compression graduée (BCG), reste la pierre angulaire dans la prévention du SPT. Le but de cet article est de résumer les articles publiés sur ce sujet. Des recommandations sur la prise en charge des patients avec TVP pour prévenir le SPT y sont aussi exposées.

  • Source : revmed.ch

La thérapie de compression pour la prévention du syndrome post-thrombotique

  • Notre objectif était de déterminer l efficacité et le taux de complications lorsque la thérapie de compression est utilisée en prévention du SPT chez des patients atteints de TVP.

  • Source : cochrane.org

Les rutosides pour le traitement du syndrome post-thrombotique

  • Déterminer l'efficacité et l'innocuité des rutosides pour le traitement du SPT chez les patients atteints de TVP comparés à un placebo, l'absence d'intervention, des bas de contention élastiques (BCE) ou tout autre traitement.

  • Source : cochrane.org

Les rutosides pour la prévention du syndrome post-thrombotique

  • Déterminer l'efficacité et l'innocuité des rutosides pour la prévention du SPT chez les patients atteints de TVP, comparés à un placebo, à l'absence d'intervention, ou au traitement de référence.

  • Source : cochrane.org