Syndrome nephrotique [ Niveau Expert ]

syndrome nephrotique [ Niveau Expert ]

Expert > syndrome nephrotique

  • \Des cas de microangiopathie thrombotique (MAT) incluant des cas de décès, ont été rapportés au cours du traitement de la sclérose en plaques par des médicaments contenant de l\ interféron bêta. La plupart des cas de MAT se sont présentés sous la forme de purpura thrombotique thrombocytopénique ou de syndrome hémolytique et urémique. - des cas de syndrome néphrotique avec différentes néphropathies sous-jacentes ont également été rapportés - la MAT et le syndrome néphrotique peuvent se manifester après plusieurs semaines, voire après plusieurs années de traitement par interféron bêta - une attention particulière doit être portée sur tout signe pouvant faire suspecter la survenue d'une MAT ou d\ un syndrome néphrotique dont la prise en charge doit être immédiate, conformément aux recommandations données ci-dessous...\

  • Source : ansm.sante.fr

Résumé de l'examen de l'innocuité - AVONEX (interféron bêta-1a) - Évaluation du risque potentiel de lésions rénales (syndrome néphrotique)

  • Avonex est utilisé pour le traitement de certaines formes de sclérose en plaques, une maladie qui touche le système nerveux central.nSanté Canada a entrepris un examen de l innocuité après que l Agence européenne des médicaments eut demandé à tous les fabricants d interféron bêta d inclure le risque de syndrome néphrotique dans les renseignements posologiques concernant ces produits.nL examen de l innocuité effectué par Santé Canada a permis de conclure qu il y a un risque potentiel de syndrome néphrotique associé à l utilisation d Avonex. Par conséquent, Santé Canada a demandé au fabricant de mettre à jour l information posologique relative à Avonex en vigueur au Canada de manière à inclure ce risque...

  • Source : hc-sc.gc.ca

Physiopathologie du syndrome néphrotique idiopathique - In : Médecine thérapeutique / Pédiatrie Volume 18, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2015

  • Le syndrome néphrotique idiopathique est une maladie universelle dont le signe unique est une protéinurie massive, emblématiquement marquée par l augmentation de la clairance rénale de l albumine par un facteur 1u2009000 à 10u2009000. La lésion unique est un effacement de l arborisation podocytaire, uniquement visible en microscopie ultra-structurale. Ces altérations sont fonctionnelles et régressent complètement après quelques jours de traitement par prednisone. L hypothèse actuellement retenue est que le syndrome néphrotique n est pas une maladie rénale primaire mais une maladie immunitaire dont le rein est la cible exclusive.

  • Source : jle.com

Approche diagnostique du syndrome néphrotique - In : Médecine thérapeutique / Pédiatrie Volume 18, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2015

  • Le syndrome néphrotique est toujours la traduction clinique et biologique d une maladie rénale glomérulaire sauf dans le cas isolé de la thrombose bilatérale des veines rénales en période néonatale. Au service d accueil des urgences, le diagnostic est très facile mais exige une connaissance exacte de la définition biologique. L orientation étiologique dépend de l âge du malade et la biopsie rénale est une indication formelle chez tous les malades de moins d un an et de plus de dix ans. Entre un et dix ans, le traitement initial par prednisone orale pendant quatre semaines fait office de test diagnostique.

  • Source : jle.com

Programme Ambition Recherche Lutter contre le Syndrome Néphrotique

  • Pourquoi ce programme ? La prise en charge du syndrome néphrotique (SN) a bénéficié ces dernières années de la création d'un Centre de Référence national regroupant plusieurs centres hospitalo-universitaires qui sont à la pointe de la recherche dans le SN. Ces centres ont développé plusieurs programmes hospitaliers de recherche clinique (PHRC) qui sont principalement centrés sur la recherche thérapeutique. Toutefois, il reste encore du chemin à parcourir pour découvrir les mécanismes exacts de la maladie et des traitements adaptés. Pour mener ces travaux, la recherche a besoin de moyens à la hauteur de ce défi. Le programme Ambition Recherche est né de ce constat et représente un formidable élan pour nous tous concernés par la maladie soit en tant que proches soit en tant que malades.

  • Source : ambitionrecherche.fr

Interventions pour la néphrose lipoïdique chez les adultes souffrant du syndrome néphrotique

  • Contexte : Les stéroïdes ont été largement utilisés depuis le début des années 1970 pour le traitement de la néphrose lipoïdique de l'adulte. Les taux de réponse aux agents immunodépresseurs dans la néphrose lipoïdique, particulièrement les stéroïdes, varient davantage chez les enfants. L'agent, la dose et la durée optimums de traitement pour le premier épisode de syndrome néphrotique ou pour la/les réapparition(s) de la maladie n'ont pas été déterminés. Objectifs : Déterminer les bénéfices et les préjudices des interventions pour le syndrome néphrotique chez les adultes causé par une néphrose lipoïdique.

  • Source : cochrane.org

Traitement immunosuppresseur pour la néphropathie membraneuse idiopathique chez des adultes souffrant du syndrome néphrotique

  • Contexte : La néphropathie membraneuse idiopathique (NMI) est la forme la plus courante de ce syndrome chez les adultes. La maladie suit un cours bénin ou indolent chez la majorité des patients, avec un taux de rémission spontanée complète ou partielle du syndrome néphrotique de 30 % ou plus. Malgré tout, 30 à 40 % des patients évoluent vers une insuffisance rénale en phase terminale (IRPT) en 5 à 15 ans. Objectifs : Évaluer les bénéfices et les effets délétères du traitement immunosuppresseur chez les adultes atteints de NMI.

  • Source : cochrane.org

Traitement aux corticoïdes pour le syndrome néphrotique chez les enfants

  • Contexte : Au cours du syndrome néphrotique (SN), les protéines s'échappent du sang vers les urines à travers le glomérule, entraînant ainsi une hypoprotéinémie et un oedème généralisé. Bien que la majorité des enfants souffrant de SN sont sensibles aux corticoïdes, 70 % d'entre eux connaissent une période de rechutes. L'utilisation de corticoïdes a réduit le taux de mortalité de près de 3 %. Cependant, les corticoïdes provoquent des effets indésirables potentiellement graves et bien connus tels que l'obésité, le déficit de croissance, l'hypertension, le diabète de type 2 et l'ostéoporose.

  • Source : cochrane.org

Formulations à base de Huangqi de la phytothérapie chinoise pour traiter le syndrome néphrotique

  • Les patients atteints de syndrome néphrotique primaire ont besoin essentiellement d'immunosuppression pour obtenir la rémission, mais beaucoup d'entre eux rechutent après le traitement immunosuppresseur ou y deviennent résistants. D'autre part, le traitement immunosuppresseur pourrait augmenter les effets indésirables. les formulations de Huangqi et à base de Huangqi ont été utilisées pour traiter le syndrome néphrotique pendant des années en Chine, cependant, les effets et l'innocuité de ces formulations n'ont pas été systématiquement examinées.

  • Source : cochrane.org

Traitement non corticoïde pour le syndrome néphrotique chez les enfants

  • Contexte : Quatre-vingts à 90 % des enfants souffrant du syndrome néphrotique cortico-sensible (SNCS) ont des rechutes. Environ la moitié d'entre eux rechutent fréquemment et sont exposés aux effets indésirables des corticoïdes. Les agents immunodépresseurs non corticoïde sont utilisés pour prolonger les périodes de rémission chez ces enfants. Ces agents présentent cependant des effets indésirables potentiels significatifs. Il n'existe actuellement pas de consensus quant à l'agent de deuxième intention le plus approprié pour les enfants cortico-sensibles, mais qui continuent de rechuter.

  • Source : cochrane.org

Cyclophosphamide (pour le syndrome néphrotique) - enfant - Cyclophosphamide (for Nephrotic Syndrome) - child

  • Votre enfant souffre du syndrome néphrotique et doit prendre un médicament qui se nomme « cyclophosphamide » afin de prévenir les rechutes. La présente fiche de renseignements explique comment agit la cyclophosphamide, comment l'administrer et quels effets secondaires ou quels problèmes pourrait ressentir votre enfant pendant qu'il prend ce médicament. On connaît également la cyclophosphamide sous ses noms de marque : Cytoxan ou Procytox...

  • Source : aboutkidshealth.ca

Interventions pour le syndrome néphrotique idiopathique cortico-résistant chez les enfants

  • La majorité des enfants présentant leur premier épisode de syndrome néphrotique obtiennent une rémission avec le traitement aux corticoïdes. Les enfants ne répondant pas au traitement peuvent être traités avec des agents immunodépresseurs, notamment les inhibiteurs de la calcineurine (cyclosporine ou tacrolimus), et des agents non immunodépresseurs tels que les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IECA). Les combinaisons optimales de ces agents avec le moins de toxicité doivent encore être déterminées.

  • Source : cochrane.org

Syndrome de Galloway-Mowat - Synonyme(s) Microcéphalie - syndrome néphrotique - sclérose mésangiale Néphrose - migration neuronale anormale Syndrome de Galloway

  • Le syndrome de Galloway est caractérisé par l'association d'un syndrome néphrotique et d'anomalies du système nerveux central. Une quarantaine d'observations ont été rapportées depuis sa description en 1968 chez deux enfants d'une même fratrie présentant un syndrome néphrotique à début précoce, une microcéphalie et une hernie hiatale ...

  • Source : orpha.net

AMSN - Association des Malades d'un Syndrome Néphrotique primitif ou idiopathique

  • Cette association a pour but de permettre aux personnes atteintes d'un syndrome néphrotique et à leurs proches :rnrn * D'informer et favoriser le dialogue entre les adhérentsrn * De représenter et défendre les intérêts des patients et leur famillern * D'améliorer l'information du public et des professionnels de santérn * De stimuler et aider la recherche fondamentale et cliniquern * Ainsi que toute opération ou action ayant trait directement ou indirectement à l'objet socia

  • Source : amsn.ambitionrecherche.fr

Mycophénolate (pour le syndrome néphrotique) - enfant - Mycophenolate (for Nephrotic Syndrome) - child

  • Le mycophénolate est un immunodépresseur. C'est un médicament qui diminue l'immunité naturelle du corps. On croit que le système immunitaire joue un rôle dans le syndrome néphrotique. Si votre enfant souffre du syndrome néphrotique et connaît des rechutes trop fréquentes, votre médecin pourrait lui prescrire du mycophénolate...

  • Source : aboutkidshealth.ca

Dysplasie immuno-osseuse de Schimke - Synonymes : Dysplasie spondyloépiphysaire - syndrome néphrotique , Syndrome de Schimke

  • La dysplasie immuno-osseuse de Schimke (SIOD pour son acronyme anglais) est une maladie multisystémique caractérisée par une dysplasie spondyloépiphysaire et une petite taille disproportionnée, une dysmorphie faciale, un déficit immunitaire à cellules T, et une glomérulonéphrite avec un syndrome néphrotique...

  • Source : orpha.net

Syndrome néphrotique idiopathique de l'enfant - PNDS - Protocole national de diagnostic et de soins pour les maladies rares

  • L objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d expliciter aux professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d'un enfant atteint du syndrome néphrotique idiopathique.

  • Source : has-sante.fr

Syndrome néphrotique idiopathique de l'adulte - Protocole national de diagnostic et de soins pour les maladies rares

  • L objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d expliciter, pour les professionnels de la santé, la prise en charge optimale et le parcours de soins des patients adultes atteints du syndrome néphrotique idiopathique.

  • Source : has-sante.fr

Syndrome néphrotique idiopathique de l'adulte - Guide ALD N°19 , liste des actes et prestations

  • Ce guide « Syndromes néphrotiques idiopathiques de l'adulte » complète sous la forme d'un protocole national de diagnostic et de soins (PNDS), ce syndrome étant répertorié parmi les maladies rares, le guide de l'ALD 19 « Néphropathies chroniques graves

  • Source : has-sante.fr

Syndrome néphrotique idiopathique de l'enfant - Guide ALD n° 19 , liste des actes et prestations

  • Ce guide « Syndrome néphrotique idiopathique de l'enfant » complète sous la forme d'un protocole national de diagnostic et de soins (PNDS), ce syndrome étant répertorié parmi les maladies rares, le guide de l'ALD 19 « Néphropathies chroniques graves

  • Source : has-sante.fr