Syndrome hemolytique et uremique [ Niveau Expert ]

syndrome hemolytique et uremique [ Niveau Expert ]

Expert > syndrome hemolytique et uremique

  • \Le Syndrome Hémolytique et Urémique (SHU) est la première cause d'insuffisance rénale chez l'enfant. Il associe une anémie hémolytique, une thrombopénie et une néphropathie aiguë : les symptômes d'une microangiopathie thrombotique. Sa forme classique est pédiatrique, précédée souvent d'une diarrhée glaireuse et sanglante. La majorité des cas est causée par une infection à Escherichia coli O157:H7 produisant une exotoxine responsable de la microangiopathie. Nous discutons la prise en charge de cette pathologie d'après l'expérience acquise depuis 1994 au sein du secteur Urgences et Réanimation du Département Universitaire de Pédiatrie de Liège. L'association fréquente d'une déshydratation, d'atteintes multi-systémiques, et d'une hypertension réno-vasculaire justifie une surveillance précoce aux soins intensifs pédiatriques. Ceci permet de gérer le délicat équilibre hydro-électrolytique dans un contexte d'insuffisance rénale et pré-rénale\

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

SOLIRIS (éculizumab), anticorps monoclonal anti-C5 - Progrès thérapeutique important dans la prise en charge du syndrome hémolytique et urémique atypique

  • SOLIRIS a désormais l'AMM chez les adultes et les enfants atteints de syndrome hémolytique et urémique (SHU) atypique, maladie génétique très rare. C'est un traitement de première intention qui apporte un progrès thérapeutique important par rapport à la prise en charge habituelle, bien qu'il n'ait été évalué que de façon non comparative et chez un petit nombre de patients. Des données cliniques complémentaires sont nécessaires pour mieux définir sa population cible ainsi que les critères de suivi, d'arrêt ou de reprise du traitement...

  • Source : has-sante.fr

t Caractéristiques et évolution du syndrome hémolytique et urémique typique du nourrisson de 0 à 6 mois : étude d une cohorte nationale française, de 2000 à 2016

  • Introduction : Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) typique est la première cause d insuffisance rénale aigüe organique chez l enfant de moins de 3 ans. La survenue de cette pathologie chez l enfant de moins de 6 mois est exceptionnelle. Ainsi, les particularités de n ont jamais été étudiées chez le nourrisson de 0 à 6 mois. Objectif : L objectif principal de cette étude était de décrire les caractéristiques et l évolution à court et moyen terme du syndrome hémolytique et urémique typique chez les nourrissons âgés de 0 à 6 mois.

  • Source : sudoc.fr

Interventions dans le syndrome hémolytique et urémique et le purpura thrombocytopénique thrombotique

  • Contexte : Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) et le purpura thrombocytopénique thrombotique (PTT) sont des troubles connexes présentant des caractéristiques cliniques similaires de gravité variable. La survie des patients atteints de SHU et de PTT s'est considérablement améliorée au cours de ces vingt dernières années, grâce à de meilleurs traitements de soutien pour les patients atteints de SHU et l'utilisation d'une plasmaphérèse thérapeutique (PT) avec du plasma frais congelé (PFC) chez les patients atteints de PTT. Bien qu'il soit de plus en plus évident que ces deux troubles présentent différentes pathogénies, leur prise en charge se chevauche.

  • Source : cochrane.org

Syndrome hémolytique et urémique (SHU)

  • Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) est une maladie le plus souvent d origine alimentaire, rare en France mais potentiellement grave aux âges extrêmes de la vie , elle est la principale cause d insuffisance rénale aiguë chez les enfants de moins de trois ans. C est une maladie à déclaration obligatoire dans le cadre des toxi-infections alimentaires collectives.nDans le cadre du syndrome hémolytique et urémique de l enfant, deux catégories d aliments sont notamment en cause : les viandes hachées et les produits à base de lait cru.

  • Source : solidarites-sante.gouv.fr

Syndrome hémolytique et urémique

  • Les Escherichia coli producteurs de Shigatoxines (STEC) sont responsables de manifestations cliniques variées : diarrhée simple ou sanglante, colite hémorragique, syndrome hémolytique et urémique (SHU) ou purpura thrombotique thrombocytopénique. Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) touche particulièrement les jeunes enfants et représente la principale cause d'insuffisance rénale aiguë chez l'enfant de moins de 3 ans.

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Surveillance du syndrome hémolytique et urémique chez les enfants de moins de 15 ans en France en 1999

  • définition et signes cliniques, méthode suivie pour l'étude épidémiologique, résultats (évolution de l'incidence, caractéristiques des cas, diagnostic étiologique, cas groupés, facteurs de risque, cas importés), discussion, références bibliographiques , cas groupés dans le département du Finistère

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Surveillance du syndrome hémolytique et urémique chez les enfants de moins de 15 ans en France, 2000

  • méthodes (modalité de la surveillance, définition de cas, recueil de données, diagnostic étiologique, analyse statistique), résultats (évolution de l'incidence, caractéristique des cas) , 4 pages

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Syndrome hémolytique et urémique (SHU)

  • agent, réservoir, mode de contamination, épidémiologie, clinique, diagnostic, déclaration, traitement, prévention, pour en savoir plus...

  • Source : social-sante.gouv.fr