Syndrome du cimeterre [ Publications ]

syndrome du cimeterre [ Publications ]

Publications > syndrome du cimeterre

  • Rapport d'une étude coopérative. Les procédés diagnostiques, les indications opératoires, les techniques chirurgicales, les complications postopératoires et l'évolution à long terme ont été revus dans 37 cas opérés de la forme adulte du syndrome du cimeterre. Quelle que soit la technique chirurgicale utilisée (réimplantation des veines pulmonaires droites dans l'oreillette gauche, lobectomie, pneumonectomie), les résultats ont été décevants. Douze patients seulement ont eu une évolution postopératoire satisfaisante et de bons résultats à long terme, 21 patients ont conservé à long terme des séquelles à type d'insuffisance pulmonaire chronique avec capacité physique réduite et 4 patients sont morts après l'intervention.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le syndrome du cimeterre avec absence anatomique ou fonctionnelle de l'artère pulmonaire droite. À propos de quatre observations

  • Le syndrome du cimeterre est caractérisé par un retour veineux pulmonaire anormal se drainant dans la veine cave inférieure, avec présence radiologique d'un aspect incurvé de la veine pulmonaire droite vers le dedans. Le but de cet article est de rapporter quatre observations dans lesquelles le syndrome du cimeterre est associé à une absence anatomique ou fonctionnelle de l'artère pulmonaire droite.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le syndrome du cimeterre. A propos d'un cas avec revue de la littérature.

  • Malformation rare, la radiographie thoracique est essentielle. Elle pose le diagnostic en montrant l'image en lame de sabre du retour veineux anormal. Les auteurs rapportent un cas et retracent les principales caractéristiques cliniques, radiologiques, hémodynamiques et thérapeutiques de ce syndrome.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le syndrome du cimeterre à forme familiale.

  • Les auteurs rapportent un nouveau cas familial de syndrome du cimeterre: le père et son fils. Tous les deux présentent une forme adulte bien tolérée. Dans la littérature, une autre forme familiale a été décrite: le père et sa fille. A propos de ces deux observations, les auteurs discutent le mode de transmission génétique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov