Syndrome douloureux regional complexe [ Niveau Expert ]

syndrome douloureux regional complexe [ Niveau Expert ]

Expert > syndrome douloureux regional complexe

  • Introduction: Selon les plus récentes lignes directrices de pratiques exemplaires pour la gestion du syndrome douloureux régional complexe (SDRC), l\ imagerie motrice progressive (IMP) est la modalité qui présente le niveau de preuve scientifique le plus élevé quoique son effet soit modeste. Une nouvelle technique de neurostimulation non invasive, la stimulation transcrânienne par courant direct (tDCS), lorsque combinée à une autre modalité thérapeutique, elle a le potentiel d\ accroître l\ efficacité analgésique de la modalité initiale. L\ objectif principal était d\ explorer l\ efficacité de la combinaison des traitements par IMP et tDCS en comparaison à l\ IMP et la tDCS placebo auprès de personnes atteintes d\ un SDRC de type I.

  • Source : savoirs.usherbrooke.ca

Efficacité thérapeutique de l ajout de la stimulation transcrânienne par courant direct (tDCS) à l imagerie motrice progressive (IMP) pour le traitement du syndrome douloureux régional complexe (SDRC) de type I

  • Introduction: Selon les plus récentes lignes directrices de pratiques exemplaires pour la gestion du syndrome douloureux régional complexe (SDRC), l imagerie motrice progressive (IMP) est la modalité qui présente le niveau de preuve scientifique le plus élevé quoique son effet soit modeste. Une nouvelle technique de neurostimulation non invasive, la stimulation transcrânienne par courant direct (tDCS), lorsque combinée à une autre modalité thérapeutique, elle a le potentiel d accroître l efficacité analgésique de la modalité initiale. L objectif principal était d explorer l efficacité de la combinaison des traitements par IMP et tDCS en comparaison à l IMP et la tDCS placebo auprès de personnes atteintes d un SDRC de type I.

  • Source : savoirs.usherbrooke.ca

Le syndrome douloureux régional complexe à l'adolescence : fonctionnement psychologique individuel et dynamique familiale

  • Contexte : l'adolescence est une période complexe nécessitant des remaniements des sphères psychologique et familiale. Le Syndrome Douloureux Régional Complexe (SDRC) est une affection peu connue chez les adolescents et sa physiopathologie reste incertaine. La présence de facteurs psychologiques et le rôle d'évènements de vie ont pu être évoqués dans l'émergence de ce syndrome. Objectif : notre objectif principal était de décrire le fonctionnement psychologique et la dynamique familiale chez des adolescents présentant un SDRC. Méthode : notre étude descriptive et transversale a inclus sur une période de trois mois, les adolescents de 9 à 16 ans consultant à l'Hôpital des Enfants de Toulouse, pour un diagnostic de SDRC.

  • Source : thesesante.ups-tlse.fr

Mise au point - Critères diagnostiques du syndrome douloureux régional complexe (SDRC) - In: Douleur analg, 2014, vol.u200927, no.u20091, p.u200962-64

  • Il est fréquent que la description d un syndrome, sa dénominationnet la définition de ses critères diagnostiques soientnproposées à des dates distinctes dans l histoire de la médecine,nsurtout lorsque le diagnostic repose essentiellement surndes données cliniques. Le syndrome dont il est question icinen offre un exemple quasi caricatural. De fait, la descriptionndétaillée du syndrome de patients torturés par des sensationsnde cuisson, un membre rouge, chaud et humide nous vient denMitchell et al. Toutefois, le terme de causalgie a éténproposé seulement par la suite.

  • Source : doc.rero.ch

Diagnostic et prise en charge du syndrome douloureux régional complexe (SDRC) chez l'enfant : un programme de rééducation en hospitalisation pour réduire la douleur et l'impotence fonctionnelle

  • Les critères diagnostiques du syndrome douloureux régional complexe (SDRC) ne sont pas validés chez l'enfant. Le traitement n'est pas standardisé. Un programme de rééducation intensive multidisciplinaire en hospitalisation est proposé au CHU de Rennes. Nos objectifs étaient d'évaluer l'efficacité du programme et la pertinence des critères diagnostiques de l'Association Internationale pour l'Etude de la Douleur (IASP) chez l'enfant

  • Source : syntheses.univ-rennes1.fr

Kétamine par voie orale pour le traitement du syndrome douloureux régional complexe réfractaire d une patiente âgée de 36 ans - Cas clinique

  • Résumé du cas : Il s agit d une femme de 36 ans atteinte d un syndrome douloureux régional complexe de type I au pied gauche, en contexte ambulatoire. Elle a essayé de nombreux traitements et a dû cesser les exercices de réadaptation en raison de la douleur. Après avoir consulté un médecin d une clinique externe contre la douleur chronique, elle a commencé un traitement par kétamine par voie orale. Les douleurs ont diminué de façon importante avec la prise de kétamine et la patiente a pu recommencer un programme de réadaptation...

  • Source : pharmactuel.com

Sympathectomie cervico-thoracique ou lombaire contre la douleur neuropathique et le syndrome douloureux régional complexe

  • Examiner les données issues d'essais contrôlés randomisés en double aveugle sur l'efficacité et l'innocuité de la sympathectomie chimique et chirurgicale contre la douleur neuropathique, notamment le syndrome douloureux régional complexe. La sympathectomie pouvait être comparée à un placebo (intervention fictive) ou à un autre traitement actif, à condition que laffectation des groupes de traitement ne soit divulguée ni aux participants, ni aux évaluateurs des résultats.

  • Source : cochrane.org

Comment je traite ... le syndrome douloureux régional complexe (SDRC)

  • Le syndrome douloureux régional complexen(SDRC), anciennement connu sous le nom d algoneurodystrophie,nest un état douloureux d une région du corps, souventnun membre, associé à des troubles vasomoteurs, moteurs etntrophiques, qui peut survenir après un traumatisme. Nousndécrivons brièvement l épidémiologie, les critères diagnostiquesnet les avancées dans la physiopathologie. Nous explicitonsnensuite les différents schémas thérapeutiques disponiblesnactuellement.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Progrès récents dans le diagnostic et le traitement du syndrome douloureux régional complexe

  • Dans cet article, nous reverrons brièvement les critères diagnostiques du SDRC ainsi que certains aspects de sa physiopathogénie. Nous détaillerons ensuite une nouvelle approche thérapeutique susceptible d'améliorer la douleur et les capacités fonctionnelles des patients, mais aussi d'apporter un éclairage nouveau à notre compréhension des SDRC.

  • Source : revmed.ch

Place de la réalité virtuelle dans la prise en charge de la douleur du syndrome douloureux régional complexe en milieu pédiatrique : revue de littérature

  • L objectif de cette publication est de déterminer si l utilisation de la réalité virtuelle chez un enfant atteint de SDRC permet une diminution des douleurs pendant l immersion en environnement virtuel et si cette analgésie est transférable dans le quotidien du patient.

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Syndrome douloureux régional complexe : étude descriptive des patients vus pour la première fois au Centre d'évaluation et de traitement de la douleur

  • Objectif : Décrire les cas de SDRC et leurs prises en charge. Méthodes : Étude descriptive des patients vus pour la première fois au CETD du CHU de ROUEN entre les 1ers novembre 2013 et 2014

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Syndrome douloureux régional complexe (ex-algodystrophie)

  • Le syndrome douloureux régional complexe de type 1 (SDRC) (ex-algoneurodystrophie) associe douleurs, signes vasomoteurs et trophiques, touchant les structures cutanées, péri-articulaires et osseuses, souvent distales. Cette affection est, le plus souvent, secondaire à un traumatisme (50 % cas).

  • Source : wiki.side-sante.fr

Item 195 UE 7: Syndrome douloureux régional complexe (ex: Algoneurodystrophie) - Examen Classant National

  • Objectifs pédagogiques, Définition, épidémiologie, Étiologie, Quand faut-il évoquer le diagnostic?, Comment faire le diagnostic?, Formes cliniques, Éléments de physiopathogénie, Comment traiter?

  • Source : lecofer.org

Syndrome douloureux régional complexe (ex. : algodystrophie)

  • Définition, épidémiologie, Étiologie,. Quand faut-il évoquer le diagnostic ?, Comment faire le diagnostic ?, Formes cliniques, Éléments de physiopathogénie, Comment traiter ?

  • Source : umvf.cerimes.fr

Item 195 - Syndrome douloureux régional complexe - Chapitre 20

  • Objectifs pédagogiques: Diagnostiquer un syndrome douloureux régional complexe. Connaître les principes généraux du traitement.

  • Source : cofemer.fr