Syndrome de miller-fisher [ Publications ]

syndrome de miller-fisher [ Publications ]

Publications > syndrome de miller-fisher

  • Introduction. Le syndrome de Miller-Fisher (SMF) d'étiologie post-infectieuse auto-immune est une association rare caractérisée par une ataxie, une ophtalmoplégie et une aréflexie généralisée qui se rapproche du syndrome de Guillain et Barré (SGB). Les formes récidivantes de SMF sont exceptionnellement rapportées dans la littérature. Cas clinique. Nous rapportons le cas d'une patiente âgée de 54 ans ayant présenté un SMF à rechute, avec deux épisodes survenus à 19 ans d'intervalle. Les deux épisodes avaient une gravité clinique différente, mais un bon pronostic évolutif. Le premier épisode était précédé d'une affection virale avec signes digestifs et le second avec signes respiratoires. Lors du deuxième épisode, l'étude électrophysiologique mit en évidence des anomalies sensitives très limitées aux territoires des nerfs médians. L'étude du liquide céphalo-rachidien était normale ainsi que l'IRM cérébrale. Les anticorps anti-GQ1b étaient fortement positifs, les anticorps anti-GM1 et GM2 faiblement positifs et la sérologie Campylobacter jejuni restait négative. Conclusion. Ce cas souligne la variété des manifestations cliniques et paracliniques des SMF sporadiques ou récurrents. Les rapports nosologiques entre le SGB, le SMF et l'encéphalite de Bickerstaff sont discutés.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Ataxie avec ophtalmoplégie : syndrome de Miller-Fisher avec positivité des anticorps anti-GQ1b

  • Le syndrome de Miller-Fisher associe une ophtalmoplégie avec une ataxie et une aréflexie. Considéré comme une variante du syndrome de Guillain-Barré, il s’en différencie par sa présentation clinique et par la positivité des anticorps anti-GQ1b. Les auteurs rapportent l’observation d’un cas de syndrome de Miller-Fisher caractérisé par une ataxie et par une ophtalmoplégie complète. Au travers de cet exemple, la variété des manifestations cliniques ophtalmologiques sont évoquées.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Névrite optique bilatérale et atteinte ponto-mésencéphalique à l'IRM au cours d'un syndrome de Miller-Fisher.

  • Un cas de syndrome de Miller-Fisher avec ophtalmoplégie, ataxie et aréflexie est rapporté. Les particularités de cette observation consistent en une névrite optique bilatérale et en la présence de lésions ponto-mésencéphaliques à l'lRM. Ces 2 données confirment l'atteinte possible du système nerveux central au cours de ce rare syndrome.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov