Syndrome de guillain-barre [ Niveau Expert ]

syndrome de guillain-barre [ Niveau Expert ]

Expert > syndrome de guillain-barre

  • \Les manifestations neurologiques au cours des lymphomes malins non-hodgkiniens sont le plus souvent liées soit à l'invasion du système nerveux par des cellules malignes lymphomateuses soit à une toxicité directement liée au traitement par cytotoxique. L'association d'un syndrome de Guillain-Barré à un lymphome non-hodgkinien reste une entité nosologique rare dont la signification n'est pas claire. Nous décrivons ici le rare cas d'un syndrome de Guillain-Barré survenu chez un patient de 74 ans associé à un lymphome malin non-hodgkinien de type Burkitt like de stade I. La survenue brutale d'une tétraparésie flasque, 7 jours après la fin du 3 ème cycle de chimiothérapie de type CHOP, malgré la réponse tumorale complète a entraîné le décès du patient 5 jours après le début de la symptomatologie et ce malgré son transfert en unité de soins intensifs. Le faible nombre de cas décrits dans la littérature internationale ne permet pas la compréhension du mécanisme entre la maladie neurologique et les lymphomes non-hodgkiniens. Un recueil systématique de telles données permettrait de mieux comprendre et établir l'histoire naturelle de cette association neuro-hématologique et ceci permettrait peut-être d'en effectuer une prise en charge optimale. Rev Med Brux 2005 , 26 : 108-11\

  • Source : amub.be

Résumé de l'examen de l'innocuité - Cervarix (vaccin contre les types 16 et 18 du virus du papillome humain [recombinant, avec adjuvant AS04])- Évaluation du risque potentiel d'affection où le système immunitaire de l'organisme attaque les nerfs (syndrome de Guillain-Barré)

  • Cervarix est un vaccin qui est utilisé pour prévenir les infections par les types 16 et 18 du virus du papillome humain, qui peut causer les cancers du col utérin et de l'anus.n Santé Canada a évalué le risque de syndrome de Guillain-Barré, une affection rare où le système immunitaire de l'organisme attaque les nerfs, causant une faiblesse musculaire et parfois une paralysie. Cet examen a été entrepris après que l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de la France a publié une étude révélant une légère augmentation du risque de syndrome de Guillain-Barré à la suite de l'administration de Cervarix.n L'examen de tous les renseignements disponibles mené par Santé Canada n'a fait ressortir aucun risque accru de syndrome de Guillain-Barré à la suite de l'administration de Cervarix. Santé Canada continuera de surveiller l'innocuité de Cervarix...

  • Source : hc-sc.gc.ca

PDIA - Polyneuropathie inflammatoire aiguë,Polyneuropathie démyélinisante idiopathique aiguë,Polyradiculonévrite démyélinisante inflammatoire aiguë,SGB, forme polyradiculonévrite démyélinisante inflammatoire aiguë,Syndrome de Guillain-Barré, forme polyradiculonévrite démyélinisante inflammatoire aiguë,

  • La polyradiculonévrite démyélinisante inflammatoire aiguë (PDIA) est une neuropathie inflammatoire appartenant au spectre clinique du syndrome de Guillain-Barré (SGB, voir ce terme). L'incidence annuelle globale du SGB est estimée de 1/91.000 à 1/55.000. La PDIA représente 90% des cas de SGB en Europe et en Amérique du Nord , c'est pourquoi les termes SGB et PDIA sont utilisés comme synonymes dans les pays occidentaux. La maladie survient à tout âge et touche 1,5 fois plus d'hommes que de femmes. Son 'évolution clinique se fait en trois phases. La 1e phase (de quelques semaines) est caractérisée par une faiblesse musculaire rapidement progressive (en général débutant aux pieds et progressant vers le haut du corps).

  • Source : orpha.net

AMSAN - SGB axonal sensorimoteur aiguë,Neuropathie sensitivo-motrice axonale aiguë,Syndrome de Guillain-Barré axonal sensorimoteur aiguë,

  • La neuropathie axonale sensitivo-motrice aiguë (AMSAN) est une forme axonale sensitivo-motrice du syndrome de Guillain-Barré (SGB , voir ce terme). L'incidence annuelle globale du SGB est estimée de 1/91.000 à 1/55.000. Les neuropathies axonales (AMSAN et neuropathie axonale motrice aiguë, AMAN , voir ce terme) représentent seulement 3 à 5% des cas de SGB dans les pays occidentaux mais elles sont beaucoup plus fréquentes (30 à 50% des cas de SGB) en Asie et en Amérique Latine. Le tableau clinique (faiblesse musculaire et troubles sensitifs) est le même que celui de la forme classique du SGB, la polyradiculonévrite démyélinisante inflammatoire aiguë (PDIA , voir ce terme), mais son évolution a tendance à être plus sévère.

  • Source : orpha.net

Syndrome de Guillain-Barré

  • Le syndrome de Guillain-Barré est une affection rare dans laquelle le système immunitaire du patient attaque les nerfs périphériques.nBien qu elle puisse toucher les personnes de tout âge, cette maladie est plus fréquente à l âge adulte et chez les sujets de sexe masculin.nLa plupart des personnes atteintes du syndrome de Guillain Barré se rétablissent pleinement, même dans les cas les plus graves.nLes cas graves de syndrome de Guillain-Barré sont rares, mais peuvent entraîner une paralysie quasi complète.nLes personnes atteintes du syndrome de Guillain-Barré doivent faire l objet d un traitement et d un suivi, certaines pouvant nécessiter des soins intensifs. Le traitement repose sur des soins de soutien et l immunothérapie.

  • Source : who.int

Immunoglobuline intraveineuse dans le syndrome de Guillain-Barré

  • Contexte : nnLe syndrome de Guillain-Barré (SGB) est une maladie aiguë, paralysante et inflammatoire des nerfs périphériques. L'immunoglobuline en intraveineuse (IgIV) est bénéfique pour d'autres maladies auto-immunes. Ceci est une mise à jour d'une revue publiée pour la première fois en 2001 et précédemment mise à jour en 2003, 2005, 2007 et 2010. Les autres revues systématiques Cochrane ont montré que la plasmaphérèse (PP) accélérait de manière significative la récupération en cas de SGB par rapport au traitement de soutien seul et que les corticostéroïdes seuls sont inefficaces.nObjectifs : nnDéterminer l'efficacité de l'IgIV pour le SGB.

  • Source : cochrane.org

Risque de survenue du syndrome de Guillain-Barré à la suite de l'administration de vaccins pandémiques A(H1N1) durant l'automne 2009 dans la province de Québec

  • Une campagne de vaccination de masse a été réalisée durant l automne 2009 au Québec, afin de contrôler une pandémie causée par le virus de l influenza A(H1N1). Un vaccin monovalent A(H1N1) inactivé adjuvanté (AS03) a été principalement utilisé. À la fin de la campagne, 57 % de la population cible avait été vaccinée.

  • Source : inspq.qc.ca

Radiculalgies et syndromes canalaires - Neuropathies périphériques - polyradiculonévrite aiguë inflammatoire (syndrome de Guillain-Barré) - - Examen Classant National : Question(s) 265 -

  • Diagnostic positif, diagnostic différentiel, orientation du diagnostic étiologique, polyneuropathies axonales longueur-dépendantes, principales polyneuropathies démyélinisantes, neuropathies sensitives, mononeuropathies multiples

  • Source : cen-neurologie.fr

Le syndrome de Guillain-Barré

  • Le syndrome de Guillain-Barré (SGB) résulte d'une réponse immunitaire à une agression le plus souvent virale. Le diagnostic repose sur des critères cliniques, sur les modifications du liquide céphalo-rachidien et sur les anomalies électrophysiologiques. Le traitement symptomatique des défaillances respiratoires et des troubles engendrés par les paralysies en a considérablement réduit la mortalité, mais des séquelles sensitivomotrices ne sont pas rares. Les immunoglobulines intraveineuses administrées précocement ont supplanté les échanges plasmatiques, mais restent d'une efficacité modérée.

  • Source : john-libbey-eurotext.fr

AMAN - SGB moteur pur,Neuropathie axonale motrice aiguë,Syndrome de Guillain-Barré moteur pur,

  • La neuropathie axonale motrice aiguë (AMAN) est une forme axonale, motrice pure, du syndrome de Guillain-Barré (SGB , voir ce terme). L'incidence annuelle globale du SGB est estimée de 1/91.000 à 1/55.000. Les formes axonales (AMAN et neuropathie sensitivo-motrice axonale aiguë, AMSAN, voir ce terme) représentent seulement 3 à 5% des cas de SGB dans les pays de l'Ouest mais elles sont beaucoup plus fréquentes (30 à 50% des cas de SGB) en Asie et en Amérique Latine.

  • Source : orpha.net

Syndrome de Guillain-Barré

  • Le syndrome de Guillain-Barré (SGB) est le terme utilisé pour décrire un spectre de neuropathies post-infectieuses rares qui surviennent en général chez des sujets jusque là en bonne santé. Le spectre clinique du SGB est hétérogène et comprend la polyradiculonévrite démyélinisante inflammatoire aiguë (PDIA), deux neuropathies axonales, dont une forme motrice pure (neuropathie axonale motrice aiguë, AMAN), et une forme sensitivo-motrice (neuropathie axonale sensitivo-motrice aiguë, AMSAN), le syndrome de Miller-Fisher (voir ces termes) et quelques autres variantes régionales.

  • Source : orpha.net

Le syndrome de Guillain-Barré

  • Mme Barrée, 45 ans, se présente à l'urgence parce qu'elle est incapable de monter les escaliers depuis trois jours et qu'elle souffre d'une faiblesse dans les jambes depuis une semaine ainsi que d'engourdissements aux pieds depuis deux semaines. Elle mentionne également une asymétrie faciale. À l'examen physique, vous constatez une parésie des membres inférieurs associée à une aréflexie. L'examen sensitif est normal. Que faites-vous ?

  • Source : fmoq.org

Traitement pharmacologique autre que les corticoïdes, l'immunoglobuline intraveineuse et la plasmaphérèse pour le syndrome de Guillain-Barré

  • Examiner systématiquement les résultats d'essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur des agents pharmacologiques autres que la plasmaphérèse, l'immunoglobuline intraveineuse et les corticoïdes.

  • Source : cochrane.org

Syndrome de Miller-Fisher - Synonymes : Syndrome de Fisher , Variant crânien du SGB , Variant crânien du syndrome de Guillain-Barré

  • Le syndrome de Miller-Fisher (SMF) est une forme rare, touchant les nerfs crâniens, du syndrome de Guillain-Barré...

  • Source : orpha.net

Traitement pharmacologique de la douleur dans le syndrome de Guillain-Barré

  • Évaluer l'efficacité et l'innocuité des traitements pharmacologiques pour divers symptômes douloureux associés au SGB, pendant la phase aiguë et la phase de convalescence (trois mois ou plus après l'apparition de la maladie)

  • Source : cochrane.org

Prise en charge multidisciplinaire dans le syndrome de Guillain-Barré

  • Évaluer l'efficacité de la prise en charge multidisciplinaire chez les adultes atteints de syndrome de Guillain-Barré, en particulier les types d'approches efficaces (environnement, intensité) et les critères de jugement affectés.

  • Source : cochrane.org

Plasmaphérèse dans le syndrome de Guillain-Barré

  • Contexte : nnLe syndrome de Guillain-Barré est une maladie paralysante aiguë causée par une inflammation des nerfs périphériques. nObjectifs : nnEvaluer les effets de la plasmaphérèse pour traiter le syndrome de Guillain-Barré.

  • Source : cochrane.org

Corticostéroïdes dans le syndrome de Guillain-Barré

  • Examiner la capacité des corticostéroïdes à accélérer la guérison et à réduire la morbidité à long terme du SGB

  • Source : cochrane.org