Syndrome de cushing [ Niveau Expert ]

syndrome de cushing [ Niveau Expert ]

Expert > syndrome de cushing

  • \METYRAPONE HRA PHARMA a l\ AMM dans le traitement des patients présentant un syndrome de Cushing endogène, le diagnostic du déficit en ACTH et le diagnostic différentiel du syndrome de Cushing ACTH-dépendant. Les données des études cliniques sont de faible niveau de preuve dans le traitement du syndrome de Cushing et sans démonstration probante d\ un avantage en termes de performance diagnostique. Le délai d\ action de la métyrapone est court avec un pic plasmatique atteint en 1 heure. Il fait partie de l\ arsenal des protocoles d\ exploration fonctionnelle de l\ axe hypothalamo-pituito-surrénalien...\

  • Source : has-sante.fr

KETOCONAZOLE HRA (kétoconazole), imidazolé - Progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge du syndrome de Cushing endogène chez les patients âgés de plus de 12 ans

  • Le service médical rendu par KETOCONAZOLE HRA est important dans l indication de l AMM : « Ketoconazole HRA est indiqué dans le traitement du syndrome denCushing endogène chez les adultes et les adolescents âgés de plus den12 ans. » Compte tenu de son efficacité, de sa rapidité d action et de son profil de tolérance, KETOCONAZOLE HRA apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans le traitement du syndrome de Cushing endogène chez les adultes et adolescents âgés de plus de 12 ans qui comprend les traitements cités au paragraphe 06...

  • Source : has-sante.fr

Syndrome de Cushing

  • Pathologie résultant d' un hyperadrénocorticisme induit par une tumeur surrénalienne, du lobe antérieur de l'hypophyse ou de l'administration prolongée de glucocorticoïdes à visée thérapeutiques. Ce syndrome peut se présenter à tout âge et toucher les hommes aussi bien que les femmes. Les symptômes comprennent la prise de poids, un retard de croissance, une maturation sexuelle retardée, un état de fatigue, des faiblesses et des transformations cutanées. Ces dernières comprennent : un visage lunaire, des stries à type de vergeture larges et pourpre aux points de tension cutanée, une fragilité de la peau, un purpura après traumatisme cutané mineur, une hyperpigmentation et une hypertrichose. On peut retrouver dans cette pathologie l'ostéoporose rachidien, l'hypertension, le diabète sucré et les aménorrhées.

  • Source : dermis.net

Syndrome de Cushing - Guide ALD n° 31 - Protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) - Liste des actes et prestations

  • L'objectif de ce Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS) est d'expliciter pour les professionnels de santé, la prise en charge optimale et le parcours de soins d'un patient admis en ALD au titre de l'ALD 31 : Syndrome de Cushing. C'est un outil pragmatique auquel le médecin traitant en concertation avec le médecin spécialiste, peut se référer pour la prise en charge de la maladie considérée notamment au moment d'établir le protocole de soins conjointement avec le médecin-conseil et le patient.

  • Source : has-sante.fr

Kétoconazole en comprimés : trop dangereux contre les mycoses, mais parfois utile dans le syndrome de Cushing - Rev Prescrire 2015 , 35 (386) : 887-890

  • Le kétoconazole en comprimés, hépatotoxique, n'est plus autorisé dans les infections fongiques, mais sa balance bénéfices-risques est favorable dans le traitement du syndrome de Cushing...

  • Source : prescrire.org

Le syndrome de Cushing en 2016

  • Obésité, diabète et hypertension, des comorbidités fréquentes mais non spécifiques du syndrome de Cushing, sont très répandues dans la population globale. Il est donc d autant plus pertinent d établir un diagnostic ciblé afin d éviter les faux positifs et les examens inutiles.

  • Source : medicalforum.ch

Syndrome de Cushing (Encyclopédie Orphanet Grand Public)

  • maladie, diagnostic, aspects génétiques, traitement, prise en charge, prévention, vivre avec, en savoir plus

  • Source : orpha.net