Syndrome coronarien aigu [ Niveau Expert ]

syndrome coronarien aigu [ Niveau Expert ]

Expert > syndrome coronarien aigu

  • \L'objectif du présent rapport était de répondre aux questions de recherche ci-dessous. En cas de soupçon de symptômes de SCA au service des urgences, quelle est la performance diagnostique relative du dosage de la troponine T hypersensible et du dosage de la troponine I hypersensible et quelle est la performance diagnostique de ces dosages par rapport aux dosages classiques de la troponine cardiaque T et de la troponine cardiaque I ? En cas de soupçon de symptômes de SCA au service des urgences, quelle est l'efficacité clinique relative du dosage de la troponine T hypersensible et du dosage de la troponine I hypersensible et quelle est l'efficacité clinique de ces dosages par rapport aux dosages classiques de la troponine cardiaque T et de la troponine cardiaque I ? En cas de soupçon de symptômes de SCA au service des urgences, quelle est la rentabilité relative du dosage de la troponine T hypersensible et du dosage de la troponine I hypersensible et quelle est la rentabilité de ces dosages par rapport au dosage de la troponine cardiaque I classique ?\

  • Source : cadth.ca

Brilinta - Ticagrélor - Indication : Syndrome coronarien aigu

  • Le ticagrélor est un antiagrégant plaquettaire. Il s'agit d'un antagoniste oral sélectif du récepteur P2Y12 de l'adénosine, auquel il se lie de manière réversible. L'indication accordée par Santé Canada est : « Brilinta, administré en concomitance avec de l'acide acétylsalicylique (AAS), est indiqué pour la prévention secondaire des événements athérothrombotiques chez les patients atteints d'un syndrome coronarien aigu (SCA) (angine de poitrine instable [API], infarctus du myocarde sans sus-décalage du segment ST [NSTEMI] ou infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST [STEMI]), qui doivent recevoir un traitement médical, ou subir une intervention coronarienne percutanée (ICP) (avec ou sans endoprothèse vasculaire) et/ou un pontage aorto-coronarien. »...En tenant compte de l'ensemble des critères prévus à la Loi, l'INESSS recommande l'ajout de Brilinta à la section des médicaments d'exception des listes de médicaments. De plus, il recommande que son inscription soit précédée d'une étoile pour assurer le traitement de la demande d'autorisation dans les plus brefs délais par la RAMQ. L'indication reconnue serait la suivante : lors d'un syndrome coronarien aigu, pour la prévention des manifestations vasculaires ischémiques, en association avec l'acide acétylsalicylique,

  • Source : inesss.qc.ca

Nouveautés pour la prise en charge du syndrome coronarien aigu sans sus-décalage du segment ST : recommandations 2015

  • Les recommandations 2015 de la Société européenne de cardiologie pour la prise en charge des patients avec syndrome coronarien aigu sans sus-décalage du segment ST, que nous venons de publier, présentent des nouveautés comparées à la version de 2011. Un algorithme pour le diagnostic de l infarctus du myocarde sans sus-décalage du segment ST est proposé sur la base des troponines ultrasensibles à l admission et à une heure d intervalle, avec des directives sur la durée du monitorage du rythme cardiaque. Une mise à jour concerne l initiation et la durée de la double antiagrégation plaquettaire, le traitement antiplaquettaire en cas d anticoagulation ou de pontage en urgence, ainsi que la prise en charge des saignements aigus, liés aux traitements antithrombotiques. L abord par voie radiale est considéré comme supérieur à l abord fémoral pour l angioplastie coronarienne.

  • Source : revmed.ch

Un projet multicentrique suisse pour améliorer la prévention et la récidive après un syndrome coronarien aigu

  • Le syndrome coronarien aigu (SCA) est associé à un risque de récidive d'événement cardiovasculaire de 15% à un an. Une étude multicentrique suisse, «Inflammation and acute coronary syndromes (ACS) Novel strategies for prevention and clinical management», soutenue par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNRS), est en cours. Le projet comporte un volet de recherche clinique qui a pour objectif d'étudier l'impact du programme ELIPS (multi-dimEnsionaL preventIon Pro gram after acute coronary Syndrome), un programme multidimensionnel de prévention cardiovasculaire secondaire, sur la récidive d'événement cardiovasculaire. Le projet comporte aussi plusieurs sous-études de recherche fondamentale sur de nouveaux marqueurs du SCA, le rôle des cellules souches après un SCA ainsi qu'un volet interventionnel avec imagerie intracoronarienne.

  • Source : revmed.ch

Evaluation de la prise en charge des patients présentant un syndrome coronarien aigu ST+ dans le Lot et pris en charge par le SAMU46. Comparaison des données entre 2015 et 2016

  • Introduction : Le syndrome coronarien aigu touche plus de 120000 personnes par an en France et entraine 55 000 hospitalisations par an. La prise en charge doit être personnalisée en fonction des délais de prise en charge et de route vers un Centre de Cardiologie Interventionnelle (CCI), des comorbidités et du territoire ischémié. Dans le Lot, comme dans l'ensemble de l'ex-région Midi Pyrénées, un protocole a été réalisé en 2015. Il est adapté à l'offre de soins, aux contraintes locales et aux dernières recommandations européennes. L'objectif de notre étude est d'évaluer la conformité de la prise en charge du patient présentant un syndrome coronarien aigu avec sus décalage du segment ST (SCA ST+) au regard du protocole en vigueur et de comparer les années 2015 et 2016

  • Source : thesesante.ups-tlse.fr

Place de la réadaptation cardiaque des patients ayant présenté un syndrome coronarien aigu pris en charge à l hôpital Haut-Lévêque en 2014 : étude prospective sur 5 mois :

  • Introduction : Les maladies cardio-vasculaires représentent la première cause de décès dans les pays développés. La prévention primaire et secondaire (traitements adaptés et contrôle des facteurs de risque) est efficace et permet une réduction de la morbi-mortalité. En ce sens, la réadaptation cardio-vasculaire (RCV) tient une place prépondérante dans la prévention secondaire et a largement prouvé son efficacité (recommandation de classe I grade A). Malgré les bénéfices, moins d un tiers des patients éligibles y participent. Objectifs : Évaluer la place de la RCV dans la prise en charge des Syndromes Coronariens Aigus à l hôpital Haut-Lévêque et identifier les freins à sa prescription

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Syndrome coronarien aigu : guidelines et spécificité gériatrique

  • Le syndrome coronarien aigu (SCA) comprend l'angor instable, l'infarctus du myocarde sans élévation du segment ST et l'infarctus du myocarde avec élévation du segment ST. Le SCA est une maladie plus fréquente dans la population gériatrique et grevée d'une morbi-/mortalité très élevée. Les personnes âgées étant souvent exclues des essais cliniques, le gériatre doit les prendre en charge sans guidelines spécifiques , bien que représentant un groupe à haut risque, ils sont toutefois ceux qui bénéficieraient le plus du traitement agressif de revascularisation coronarienne. En l'état de nos connaissances actuelles, l'âge ne doit pas être un facteur limitant pour une prise en charge invasive, toutefois, la qualité de vie et l'état physique préexistant sont des éléments à prendre en compte dans l'appréciation globale de cette prise en charge.

  • Source : revmed.ch

Syndrome coronarien aigu au CHU de Pointe-à-Pitre / Abymes : évaluation de la prise en charge à la phase aiguë et du niveau des connaissances médicales des patients : à propos de 93 dossiers

  • En Guadeloupe, la cardiopathie ischémique représente 10% des hospitalisations pour affections cardiovasculaires et est responsable de 3,5% des décès. Une prise en charge optimale à la phase aiguë d un Syndrome Coronaire Aigu (SCA) permet de fortement réduire cette morbi-mortalité. Une étude prospective a été menée pour évaluer la qualité de cette prise en charge au CHU de Pointe-à-Pitre /Abymes. L étude était observationnelle, uni-centrique et réalisée dans les services de cardiologie, d urgence et de médecine du CHU auprès de patients atteints d un SCA diagnostiqué dès le début de la prise en charge.

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Syndrome coronarien aigu

  • Les syndromes coronariens aigus sont une desnprincipales causes de mortalité dans notre pays. Il existenun large spectre de présentations cliniques. La classificationnactuelle des syndromes coronariens aigus estnbasée sur la traduction électrocardiographique, à savoirnl absence ou la présence d un sus-décalage du segmentnST. Devant une douleur thoracique, une fois la probabiliténde syndrome coronarien aigu établie, la prise en charge ennurgence devra suivre les recommandations des sociétésnscientifiques. Une des étapes essentielles est l évaluationndu risque ischémique et hémorragique afin d adapter aunmieux les traitements antithrombotiques, anticoagulants etnles délais de revascularisation. Le présent article résumenles principes de cette prise en charge, du diagnostic à lanstratification du risque, et en fonction de cette dernière, duntraitement à instaurer.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Recommandations Européennes 2011 pour la prise en charge du syndrome coronarien aigu sans élévation du segment ST (partie 2). Revascularisation coronaire : indications

  • Indication du niveau de preuve, Les dernières recommandations européennes sur la prise en charge des syndromes coronariens aigus sans élévation du segment ST apportent des modifications dans les stratégies de diagnostic et de traitement. Après un premier volet ayant repris les recommandations dans l'approche diagnostique et dans le traitement médicamenteux paru en décembre, nous reprenons ici les directives en termes d'intervention de revascularisation coronaire. Nous rapportons les éléments à prendre en considération pour la stratification du risque et les stratégies de prise en charge adaptées.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Évaluation des pratiques professionnelles concernant le prétraitement par AntiP2Y12 dans le syndrome coronarien aigu non ST+ troponine+

  • L'objectif de ma thèse a donc été d'effectuer une évaluation des pratiques sur la prise en charge thérapeutique actuelle des SCA non ST+ troponine+ de très haut risque à haut risque, en définissant le taux de prétraitement introduit par l'Urgentiste ou le Cardiologue. Puis, il a également été tenté secondairement de définir le pourcentage de complications ischémiques et hémorragiques pendant l'hospitalisation et à un mois, ainsi que le taux de diagnostic de SCA non ST+ confirmés à postériori après une troponine positive.

  • Source : sudoc.fr

Syndrome coronarien aigu au CHU de Pointe-à-Pitre / Abymes : évaluation de la prise en charge à la phase aiguë et du niveau des connaissances médicales des patients : à propos de 93 dossiers

  • En Guadeloupe, la cardiopathie ischémique représente 10% des hospitalisations pour affections cardiovasculaires et est responsable de 3,5% des décès. Une prise en charge optimale à la phase aiguë d un Syndrome Coronaire Aigu (SCA) permet de fortement réduire cette morbi-mortalité. Une étude prospective a été menée pour évaluer la qualité de cette prise en charge au CHU de Pointe-à-Pitre /Abymes.

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

Syndrome coronarien aigu (SCA) et rôle de l infirmière dans le continuum de soins, 1re partie : la phase aiguë du SCA (ACFA)

  • Objectifs d apprentissagen Comprendre le processusnphysiopathologique denla maladie coronariennenathérosclérosante.n Identifier les signes, lesnsymptômes et les résultatsndes examens paracliniquesnassociés au syndromencoronarien aigu (SCA).n Comprendre le plannd investigation et dentraitement du SCA.n Identifier les interventionsninfirmières pertinentes dans lanphase aiguë du SCA.

  • Source : oiiq.org

Recommandations Européennes 2011 pour la prise en charge du syndrome coronarien aigu sans élévation du Segment ST (partie 1)

  • Résumé : Dans cet article, nous présentons les recommandations 2011 pour la prise en charge du syndrome coronarien aigu sans élévation du segment ST, «Non-St-Elevation Myocardial Infarction» (NSTEMI). Les modifications concernant l'approche pharmacologique, et plus particulièrement l'antiagrégation plaquettaire et l'anticoagulation, y sont détaillées.

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Efficacité et innocuité du rivaroxaban dans le syndrome coronarien aigu

  • Il s'agit d'une étude clinique à répartition aléatoire de phase 3, multicentrique, à répartition aléatoire 1:1:1, à double insu, contrôlée par placebo, comparant l'ajout de rivaroxaban dosé à 2,5 mg deux fois par jour ou de rivaroxaban à 5 mg deux fois par jour ou d'un placebo au traitement médical standard pour la thérapie de maintien après un SCA...

  • Source : pharmactuel.com

Oxygénothérapie hyperbare pour le traitement du syndrome coronarien aigu

  • Le syndrome coronarien aigu (SCA), qui inclut l'infarctus aigu du myocarde et l'angine instable, est courant et parfois mortel. L'oxygénothérapie hyperbare (OHB) améliore l'apport d'oxygène vers le cœur malade et peut réduire le volume de la zone nécrosée. L'OHB associée au traitement standard peut réduire le taux de mortalité et d'autres résultats indésirables majeurs.

  • Source : cochrane.org

Associer de l ézétimibe à la simvastatine post syndrome coronarien aigu? - In Minerva 2016 Volume 15 Numéro 5 Page 110 - 113

  • Chez des patients ayant présenté un syndrome coronarien aigu, l ajout d ézétimibe (10 mg/j) à un traitement par simvastatine (40 mg/jour) réduit-il davantage l incidence d évènements cardiovasculaires?...

  • Source : minerva-ebm.be

Syndrome coronarien aigu - Stratification du risque et stratégie thérapeutique

  • Le syndrome coronarien aigu (SCA) est la manifestationnla plus fréquente de la maladie coronarienne etnenglobe l infarctus avec surélévation d u segmentnST (STEMI) et le SCA sans surélévation du segment STn(SCA non ST+: infarctus sans surélévation du segmentnST et angor instable).

  • Source : medicalforum.ch

Statines pour le traitement du syndrome coronarien aigu

  • La période qui suit immédiatement le déclenchement du syndrome coronarien aigu (SCA) est une étape critique de la maladie coronarienne au cours de laquelle il existe un risque élevé d'événements récurrents et de décès. Les effets à court terme d'un traitement précoce aux statines sur les résultats des patients atteints de SCA sont incertains.

  • Source : cochrane.org

Syndrome coronarien aigu sans surélévation du segment ST (SCA ST-)

  • Définitions et généralités, appel téléphonique, tri IAO, prise en charge en SAUV, calculateurs de risque, rationnel, bibliographie

  • Source : urgences-serveur.fr