Spasme [ Niveau Expert ]

spasme [ Niveau Expert ]

Expert > spasme

  • \Le traitement d\ anévrismes intracrâniens en période de vasospasme comporte un risque accru de complications. Pour cette raison le traitement est souvent différé. Nous avons examiné une série de 21 patients embolisés sous vasospasme angiographique et étudié leur évolution clinique et radiologique avec un suivie de 12 à 65 mois.\

  • Source : campus.neurochirurgie.fr

Le spasme du sanglot chez les nourrissons

  • Des enfants qui fréquentent ma clinique ont des épisodes semblables à des convulsions pendant lesquels ils pleurent et retiennent leur souffle au point de faire survenir une cyanose et de perdre conscience. Les résultats à l examen ou aux investigations sont normaux et les pédiatres consultés ne font pas d autres investigations. Les spasmes du sanglot sont-ils communs et quels genres d investigations faut-il faire?

  • Source : cfp.ca

INJECTION TOXINE BOTULIQUE POUR BLEPHAROSPASME

  • Le blépharospasme est une maladie neurologique responsable de contractions involontaires des muscles des paupières entrainant un trouble de la vision parfois invalidant.nLe traitement repose actuellement sur l injection de toxine botulique dans les muscles des paupières avec une durée moyenne d efficacité de 4 mois.

  • Source : orlfrance.org

Spasme du sanglot

  • Votre enfant vient d avoir une sorte de « crise » provoquée par une contrariété, une peur ou une douleur. Votre enfant a alors commencé à pleurer très vigoureusement. Soudain, il a poussé un long cri et a retenu sa respiration avec la bouche ouverte et le regard fixe.

  • Source : monenfantestmalade.ch

Prise en charge du vasospasme post-HSA

  • épidémiologie-pronostic, physiopathologie, diagnostic (clinique, monitoring, imagerie), prise en charge (traitements médicaux et interventionnels)

  • Source : campus.neurochirurgie.fr

Traitement du blépharospasme

  • Cette fiche contient l'information sur l'opération qui vous est proposée, sur ses résultats et sur ses risques.

  • Source : sfo.asso.fr