Rupture prematuree des membranes foetales [ Publications ]

rupture prematuree des membranes foetales [ Publications ]

Publications > rupture prematuree des membranes foetales

  • L’étiologie des récidives de rupture prématurée des membranes foetales (RPMF) est multiple. Des biopsies cutanées ont été réalisées chez des patientes présentant des RPMF à répétition et d’origine inconnue, à la recherche de l’expression d’une pathologie possible du tissu conjonctif. Dans une majorité des cas, des anomalies ultrastructurales ont été retrouvées dans le derme au niveau des faisceaux et des fibrilles de collagène, ainsi que dans les fibres élastiques. En conclusion, certaines formes récidivantes de RPMF font probablement partie d’une affection généralisée du tissu conjonctif dont l’altération génétique de base reste à explorer.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov