Rouget du porc [ Publications ]

#1

rouget du porc [ Publications ]

Publications > rouget du porc

  • Introduction. La maladie du rouget du porc se présente le plus souvent chez l'homme sous la forme de l'érysipeloïde de Rosenbach. Les formes septicémiques, plus rares, peuvent s'accompagner de signes dermatologiques à distance du site d'inoculation. Nous rapportons un cas survenu chez une malade traitée par corticothérapie pour un lupus systémique. Observation. Une agricultrice de 50 ans avait dans un contexte fébrile une lésion érythémateuse infiltrée du majeur gauche et des lésions annulaires dorsales succédant à une blessure cutanée par un canard. Le diagnostic de maladie de rouget du porc septicémique était apporté par l'isolement du germe sur les hémocultures. Il n'existait pas d'endocardite associée. Le traitement par ceftriaxone amenait l'apyrexie et la guérison des signes cutanés de cette septicémie. Discussion. Le diagnostic reposait sur des arguments épidémiologiques et cliniques caractéristiques. La corticothérapie a probablement favorisé l'évolution vers une septicémie. Si le plus souvent les hémocultures apportent le diagnostic, le dermatologiste peut isoler le germe à partir de prélèvements cutanés du site d'inoculation. L'endocardite. absente chez la malade, doit être recherchée systématiquement car fréquente et souvent fatale. Le traitement de ces septicémies fait habituellement appel à l'emploi de pénicilline G à dose élevée par voie parentérale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov
0 Likes