Rougeole [ Niveau Expert ]

rougeole [ Niveau Expert ]

Expert > rougeole

  • \La HAS actualise les situations pour lesquelles une vaccination contre la rougeole est requise avant l'âge de 12 mois : prophylaxie post-exposition , voyage en zone d\ endémie , infection par le VIH ou attente de transplantation. Dans ces situations, la HAS recommande désormais que les nourrissons âgés de moins de 12 mois reçoivent un vaccin trivalent ROR. Comme précédemment, ils devront recevoir par la suite les deux doses de vaccin trivalent ROR prévues par le calendrier vaccinal en vigueur (une dose à partir de 12 mois et une dose entre 16 et 18 mois) en respectant un intervalle minimal de un mois entre les doses. Ainsi, le vaccin trivalent ROR remplace le vaccin monovalent rougeoleux lorsque la vaccination contre la rougeole est requise avant l'âge de 12 mois. La HAS rappelle que la vaccination n'est pas recommandée pour les nourrissons avant l'âge de 6 mois. Enfin, la HAS déplore l'arrêt de commercialisation du vaccin ROUVAX et l'absence de demande d'autorisation de mise sur le marché dans cette classe d'âge par les laboratoires commercialisant les vaccins trivalents ROR...\

  • Source : has-sante.fr

La rougeole au Venezuela

  • Situation actuellenDepuis juin 2017, le Venezuela a signalé plus de 6 000 cas confirmés de rougeole. Des cas ont été signalés dans tous les États et dans le district de la capitale.nÀ propos de la rougeolenLa rougeole est une maladie extrêmement contagieuse. Elle peut se transmettre rapidement d'une personne à une autre par le contact direct et par des gouttelettes en suspension dans l'air.nLes symptômes précoces de la rougeole comprennent de petites taches blanches à l'intérieur de la bouche et de la gorge. Après trois à sept jours, des plaques rouges apparaissent sur le visage et s'étendent sur tout le corps. La rougeole peut être contagieuse quatre jours avant et quatre jours après l'apparition de l'éruption.nLa rougeole est l'une des principales causes de décès chez les jeunes enfants. La rougeole circule dans la plupart des régions du monde dont l'Afrique, en Asie et Europe.nAu Canada, les cas signalés de rougeole provenaient de voyageurs. Une fois la rougeole arrive au Canada avec un voyageur infecté, il peut se propager à des groupes de personnes qui ne sont pas vaccinés et provoquer une épidémie.nLes voyageurs courent un risque accru d'infection rougeoleuse lorsqu'ils :n n'ont pas eu la rougeole, oun n'ont pas reçu les doses recommandées pour l'âge du vaccin anti-rougeoleux, y compris les doses de rappel actuellement recommandées

  • Source : voyage.gc.ca

Couverture vaccinale antirougeoleuse parmi les internes de la faculté de pharmacie de l université d Aix-Marseille - Identification des raisons de vaccination et de non-vaccination Provence-Alpes-Côte d Azur, avril 2013

  • La rougeole est une maladie hautement contagieuse présentant un risque de complications graves. Des études ont montré que le risque de contracter la rougeole était plus élevé chez les professionnels de santé que dans la population générale.nPar ailleurs, les personnes non vaccinées sont plus à risque de transmettre la maladie à leurs patients : enfants, femmes enceintes, personnes âgées ou immunodéprimées. La vaccination contre la rougeole est particulièrement recommandée pour les professionnels de santé du fait de la forte contagiosité de la maladie, des complications et séquelles qu elle entraîne ainsi que de l absentéisme et des coûts de gestion qu elle génère.

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

La supplémentation en zinc pour le traitement de la rougeole chez les enfants

  • Question de la revuenQuel est l'effet d'une supplémentation en zinc dans le traitement des enfants atteints de rougeole ?nContextenL'infection de la rougeole a diminué à l'échelle mondiale au cours de la dernière décennie, mais de grandes épidémies se produisent encore, en particulier dans les pays à faible revenu. Le zinc est l'un des oligo-éléments essentiels nécessaires pour le fonctionnement optimal du système immunitaire. La carence en zinc est particulièrement fréquente chez les enfants dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Il est donc important d'examiner le rôle potentiel de la supplémentation en zinc dans le contrôle des symptômes de la rougeole chez les enfants.nNous avons cherché à évaluer de façon critique les données actuelles issues d'études publiées sur l'effet de la supplémentation en zinc dans le traitement de la rougeole chez les enfants.

  • Source : cochrane.org

Questions-réponses sur la vaccination rougeole-oreillons-rubéole - 2014

  • Ce document fournit au médecin généraliste des arguments en faveur de la triple vaccination groupée contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. La première partie de la réponse (en gras) permet aux professionnels de répondre auxnquestions des parents. Elle recense les questions qu'ils pourraient se poser au sujet de la vaccination de leur enfant : utilité en France où on n'entend plus parler de ces maladies, pourquoi deux doses, possibilité d'attraper ces maladies tout en ayant été vacciné, effets indésirables potentiels du vaccin, contenu et technique de fabrication du vaccin, réaction du système immunitaire face à trois vaccins administrés en même temps, faut-il différer la vaccination de l'enfant en cas de maladie bénigne (fièvre, rhume, etc.), pourquoi le vaccin ROR n'est-il pas obligatoire, etc. La deuxième partie apporte des informations complémentaires aux professionnels.

  • Source : inpes.santepubliquefrance.fr

Impact des campagnes d information sur la vaccination contre la rougeole de 2011 sur la couverture et l activité vaccinales antirougeoleuses des jeunes adultes parisiens fréquentant les centres de vaccination de la Ville de Paris et des professionnels de l enfance et de la santé de la Ville de Paris

  • Malgré l introduction de la vaccination contre la rougeole au calendrier vaccinal en France en 1983, la couverture vaccinale demeure insuffisante pour en permettre l éradication. Une épidémie a ainsi touché l Europe de 2008 à 2012 (23 000 cas en France). Une campagne d un mois d affichage lumineux et une sensibilisation épistolaire d agents municipaux ont été menées à Paris en 2011

  • Source : dumas.ccsd.cnrs.fr

La rougeole en France

  • Entre janvier 2008 et mai 2012, plus de 22 000 cas de rougeole ont été déclarés en France. L'incidence la plus élevée a été observée chez les enfants de moins de un an, et plus de 50 % des cas ont été déclarés chez de jeunes adultes. Près de 5 000 patients ont été hospitalisés, dont 1 023 atteints de pneumonie, 27 d'encéphalite/myélite , 10 patients sont décédés. Cette situation résulte d'une couverture vaccinale insuffisante, hétérogène, avec constitution progressive d'un réservoir de sujets réceptifs permettant la circulation du virus. Si la couverture avec deux doses de vaccin a augmenté pour les enfants, améliorer celle des jeunes adultes demeure un objectif majeur pour éliminer la maladie et, en particulier, pour pouvoir protéger les populations vulnérables ne pouvant être vaccinées (enfants de moins d'un an, patients immunodéprimés, femmes enceintes).

  • Source : medecinesciences.org

Recommandations pour la vaccination contre la rougeole, la rubéole et les oreillons en association avec la vaccination contre la varicelle

  • Le CSMI recommande la vaccination contre la rougeole, la rubéole, les oreillons en association avec la vaccination contre la varicelle par un vaccin tétravalent combiné (MMRV) à l âge de 12 mois avec un rappel entre 15 et 23 mois. Un intervalle d au moins 4 à 6 semaines entre les deux doses doit être respecté.nChez les adultes nés après 1980 et n ayant pas bénéficié de l administration de 2 doses de vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (MMR), une dose de rappel MMR est indiquée.

  • Source : sante.public.lu

La vitamine A pour prévenir la cécité chez les enfants souffrant de la rougeole

  • Chaque année, 500 000 enfants deviennent aveugles dans le monde , 75 % d'entre eux vivent dans les pays à faible revenu. Les principales causes de cécité chez l'enfant varient considérablement selon la région et sont liées au standard de vie de la communauté. Les cicatrices oculaires post rougeole, la carence en vitamine A, l'utilisation de remèdes traditionnels ophtalmiques nocifs et l'infection oculaire chez le nouveau-né sont les principales causes de cécité dans les pays à faible revenu. La vitamine A est un nutriment essentiel dans l'organisme et est nécessaire pour le fonctionnement normal de l'œil. Sa carence entraîne des troubles de la vision.

  • Source : cochrane.org

Anticorps pour la prévention de la rougeole après l'exposition

  • Contexte : nnLes épidémies de rougeole continuent de se produire dans les pays avec un taux élevé de couverture vaccinale. L'immunisation passive est généralement considérée comme une prévention contre la rougeole chez une personne qui n'est pas immunisée et a été exposée à une infection. Les estimations de l'efficacité variaient et aucune dose efficace minimale n'a été déterminée.nObjectifs : nnÉvaluer l'efficacité et l'innocuité de l'injection intramusculaire ou de la perfusion intraveineuse d'immunoglobulines (immunisation passive) pour la prévention contre la rougeole lorsqu'elles sont administrées aux personnes sensibles et exposées avant l'apparition des symptômes.n- See more at:

  • Source : cochrane.org

Rougeole

  • La rougeole est une maladie infectieuse très contagieuse due à un virus appartenant à la famille des paramyxovirus. Elle peut provoquer des complications neurologiques très graves.nAvant la vaccination, c était une maladie que tout le monde déclarait tôt ou tard.nIl n existe pas de traitement spécifique contre la rougeole : la seule méthode de lutte est la vaccination. Malgré la généralisation de la vaccination, la France a été récemment confrontée à une augmentation des cas de rougeole alors que cette maladie a fortement régressé dans de nombreux pays développés.nLa rougeole reste un grave problème de santé publique dans les pays peu ou pas développés : en 2014, on estimait à 114.900 le nombre de décès par rougeole dans le monde, dont une majorité chez des enfants de moins de 5 ans.

  • Source : prioritesantemutualiste.fr

PRIORIX, poudre et solvant pour solution injectable en seringue préremplie. vaccin rougeoleux, des oreillons et rubéoleux vivant - virus vivants atténués de : rougeole (souche Schwarz), oreillons (souche RIT 4385, dérivée de la souche Jeryl Lynn), rubéole (souche Wistar RA 27/3)

  • Motif de la demande : renouvellement de l'inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux. Indication : « Immunisation active contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. L'utilisation de Priorix doit se baser sur les recommandations officielles.»...

  • Source : has-sante.fr

Évolution de la stratégie de gestion en cas d épidémie de rougeole importante sur le territoire national

  • Le HCSP rappelle la définition des niveaux épidémiques en région et sur le territoire national. Il précise les modalités d adaptation de la stratégie de signalement et de surveillance des cas de rougeole ainsi que de la priorisation de la confirmation biologique. Il propose une déclinaison des mesures de gestion en période épidémique, notamment l organisation de campagnes de vaccination au plus près des collectivités concernées. Il insiste sur l importance de la mise en ouvre d actions d information et de communication sur la maladie et sa prévention par la vaccination.

  • Source : hcsp.fr

Avis relatif à la problématique de la rougeole chez la femme enceinte

  • Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi par le directeur général de la santé pour ce qui concerne la problématique de la rougeole chez la femme enceinte. Il a été demandé au HCSP, en prenant en compte les travaux existants, d'élaborer une conduite à tenir devant une situation de rougeole dans différents contextes : pendant la grossesse, au moment de l'accouchement et en période néo-natale. Les recommandations présentées dans cet avis ont été élaborées par un groupe d'experts comprenant notamment des membres du Comite de suivi de la rougeole et des membres du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF).

  • Source : hcsp.fr

Rougeole : Suis-je protégé-e ? Diaporama interactif

  • Vous souhaitez connaitre votre immunité vis-à-vis de la rougeole et/ou vous avez été en contact avec un cas de rougeole, nous mettons à votre disposition un logigramme interactif afin de vérifier la conduite à tenir.nLa rougeole nous concerne tous, lorsque vous aurez vérifié votre immunité, proposez à vos collègues et à vos proches d en faire de même, vous pourrez alors prendre en charge un cas de rougeole sans risquer d être à l origine d une épidémie.nEn complément, nous vous proposons de consulter une fiche pratique réactualisée qui vous guidera sur la conduite à tenir en cas de diagnostic de rougeole dans votre établissement ou votre service.

  • Source : cpias-auvergnerhonealpes.fr

La rougeole aux États-Unis - Conseils de santé aux voyageurs

  • Situation actuellenLes Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (en anglais : Centres for Disease Control and Prevention, CDC) ont signalé 5 éclosions de rougeole (définies comme 3 cas ou plus) en 2019, dans les juridictions suivantes :, État de New York, comté de Rockland (lien en anglais seulement), État de New York, comté de Monroe (lien en anglais seulement), Ville de New York, Washington (lien en anglais seulement), Texas (lien en anglais seulement)nCes éclosions ont été liées à des voyageurs qui ont ramené la rougeole d'autres pays, comme Israël et l'Ukraine, où d'importantes éclosions de rougeole sont en cours.

  • Source : voyage.gc.ca

Victimes d'accidents de la circulation - Recrudescence de la rougeole dans les armées françaises

  • Dans un contexte général de baisse de la traumatologie routière, l'article présente une analyse fine de ses évolutions. Le Registre du Rhône des victimes d'accidents de la circulation routière recense, en milieu hospitalier public et privé, l'ensemble des blessés et tués de la route, hospitalisés ou non. / Depuis début 2010, une flambée de la rougeole est observée dans les armées françaises. L'objectif est de présenter les résultats de la surveillance épidémiologique de la rougeole dans les armées entre 1992 et 2010 et de décrire cette hausse d'incidence.

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

R.O.R. VAX, poudre et solvant pour suspension injectable - Vaccin rougeoleux, des oreillons et rubéoleux, atténué - virus de la rougeole (vivant atténué) - virus des oreillons (vivant atténué) - virus de la rubéole (vivant atténué)

  • Motif de la demande : Demande de renouvellement de l'inscription sur la liste des médicaments remboursables aux assurés sociaux. Indication : Immunisation active contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. L'utilisation de R.O.R. VAX doit se baser sur les recommandations officielles...

  • Source : has-sante.fr

Surveillance de la rougeole en France - Bilan et évolution en vue de l'élimination de la maladie

  • généralités (virus, maladie, vaccins, techniques de confirmation biologique), justification pour l'élimination de la rougeole en Europe, modalités du programme de lutte contre la rougeole en France (programmme de vaccination, surveillance des cas de rougeole et des populations), niveau de contrôle de la rougeole en France et dans d'autres pays européens, bases d'évolution du système de surveillance, perspectives et recommandations pour une surveillance renforcée, conclusions, annexes, références bibliographiques , 56 pages

  • Source : invs.santepubliquefrance.fr

Délai entre l'administration d'immunoglobulines après contact avec un cas de rougeole et le vaccin ROR

  • La France a connu entre 2008 et 2011 une forte épidémie de rougeole qui a conduit à une utilisation significative des immunoglobulines en post-exposition de la rougeole, pratique risquant de se répéter en cas de survenue d'une nouvelle vague épidémique. Le HCSP a été saisi par le Directeur général de la santé afin de définir le délai à respecter entre l'administration d'immunoglobulines polyvalentes et de vaccins viraux vivants atténués comme le vaccin trivalent ROR.

  • Source : hcsp.fr