Retinoschisis [ Publications ]

retinoschisis [ Publications ]

Publications > retinoschisis

  • Le rétinoschisis juvénile est une dystrophie maculaire héréditaire qui se transmet sur le mode récessif lié au chromosome X. Les signes cliniques incluent une étoile maculaire avec ou sans rétinoschisis périphérique responsable de baisse d'acuité visuelle. Nous rapportons le cas d'un garçon de 12 ans reçu pour une baisse d'acuité visuelle (BAV). Son acuité visuelle après la meilleure correction est de 10/100 à droite et 20/100 à gauche. L'examen du segment antérieur est sans particularités. Au fond d'œil on retrouve des stries maculaires à droite et un trou maculaire à gauche, avec un schisis inféro-temporal en moyenne périphérie. Le bilan électrophysiologique montre un dysfonctionnement majeur de l'électrorétinogramme. L'évolution est aggravée par la survenue d'une hémorragie intra vitréenne (HIV) et d'un décollement de rétine (DDR).

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Rétinoschisis juvénile idiopathique des jeunes gens.

  • 4 cas de rétinoschisis juvénile idiopathique des jeunes gens sont rapportés et confrontés aux données de la littérature. Les aspects ophtalmoscopiques, fluoroscopiques et thérapeutiques de cette maladie caractérisée par: son hérédité récessive liée au sexe, sa symptomatologie associant une dégénérescence microkystique de la macula, des lésions rétiniennes périphériques, des altérations vitréennes, une diminution de la réponse électro-rétinographique sont exposés. Les auteurs soulignent l'intérêt de la surveillance et du traitement des lésions rétiniennes périphériques.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le traitement du rétinoschisis périphérique du rétinoschisis juvénile lié au sexe.

  • Entre 0 et 12 ans la photocoagulation du rétinoschisis est associée à la photocoagulation du reste de la rétine avec surveillance rigoureuse tous les 3 mois. Après 12 ans la photocoagulation du rétinoschisis suffit.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Rétinoschisis maculaire idiopathique du sujet jeune associé à des néovaisseaux prérétiniens et prépapillaires.

  • La photocoagulation au laser des zones de non perfusion a permis d'obtenir la disparition totale des néo-vaisseaux.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Quelle attitude thérapeutique à adopter devant un rétinoschisis juvénile?

  • Le rétinoschisis juvénile, en raison des altérations vitréennes associées, contre-indique tout barrage au laser ou toute cryothérapie. Seules les interventions d'indentations sclérales paraissent efficaces.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Les faux retinoschisis du myope.

  • 7 myopes âgés de 20 à 45 ans présentent des décollements rétiniens localisés diagnostiqués comme rétinoschisis. Ces décollements rétiniens localisés doivent être traités par photocoagulation puis chirurgie.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov