Reflux vesico-ureteral [ Publications ]

reflux vesico-ureteral [ Publications ]

Publications > reflux vesico-ureteral

  • Objectifs: Evaluation des résultats du traitement endoscopique du reflux vésico-urétéral symptomatique chez le transplanté rénal par injections de téflon et recherche de facteurs prédictifs d'efficacité. Population et Méthodes: Entre juin 1997 et janvier 2002, parmi 408 transplantés rénaux, 15 patients (8 hommes, 7 femmes), d'âge moyen 41,9 ans ont été traités d'un reflux vésico-urétéral symptomatique sur rein transplanté par injection endoscopique de téflon. Ce traitement a été indiqué par la survenue d'épisodes infectieux, fébriles ou non, associés ou non à une dégradation de la fonction rénale. Le reflux a été objectivé par une cystographie rétrograde. Les résultats du traitement endoscopique ont été évalués à 3 mois par un contrôle cystographique, et cliniquement et biologiquement ensuite. Résultats: Le délai moyen entre la transplantation rénale et le traitement endoscopique était de 64,2 ± 64,7 mois. Pour un suivi moyen de 25 ± 16,7 mois, nous notons 53,3% de succès (8 patients), 13,3% de patients améliorés (2 patients) et 33,3% d'échec (5 patients). Un plus faible nombre pré-opératoire d'épisodes infectieux, un grade de reflux

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Médecine factuelle et reflux vésico-urétéral.

  • Le reflux vésico-urétéral (RVU) reste l'un des sujets les plus conversés en urologie pédiatrique. L'abondance de littérature publiée sur le sujet en rend sa compréhension d'autant plus difficile. L'arrivée du concept de médecine factuelle permet d'apporter un regard neuf sur le RVU, en identifiant les articles les plus pertinents à l'heure actuelle parmi les 6 224 références retrouvées par Medline, utilisant les mots-clés vesicoureteral reflux ou vesicoureteric reflux. La qualité scientifique de ces publications a été analysée selon la méthodologie utilisée. Cette revue de la littérature aura permis de montrer clairement que beaucoup de nos certitudes sont basées sur des publications de faible niveau de preuve et que la médecine factuelle ne dispose pas d'arguments suffisants pour établir des recommandations dans le diagnostic et le traitement du RVU de l'enfant. Il semble néanmoins que la recherche d'un RVU soit justifiée devant une dilatation anténatale des cavités excrétrices et une infection urinaire fébrile, et que la chirurgie s'impose devant des infections urinaires à répétition et la détérioration de la fonction rénale. En revanche, il n'y a pas de consensus en ce qui concerne la persistance d'un RVU asymptomatique, l'indication et la durée de l'antibioprophylaxie et le choix du traitement radical.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Syndrome de Protée associé à une lithiase rénale avec reflux vésico-urétéral.

  • Résumé. Le syndrome de Protée est caractéris par différentes malformations. Les principales sont un gigantisme partiel des mains et des pieds, des naevi, une hémi-hypertrophie, une macrocéphalie. Les anomalies des voies urinaires sont exceptionnelles. Observation. Un garçon de 6 ans était examiné parce qu'il présentait de nombreuses malformations depuis la naissance. Il pesait 26 kg (+3 DS) et mesurait 135 cm (+4 DS). Les principales malformations étaient un ptosis, un pterygium colli, des naevi de la région cervicale, une plagiocéphalie, un front bombant, une scoliose, une hémi-hyertrophie intéressant les tissus cutanés, muqueux et osseux, une macrodactylie, des varicosités veineuses et une lipomatose.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Reflux vésico-urétéral chez l'enfant: connaissances actuelles et prise en charge.

  • La néphropathie de reflux est une cause importante d'insuffisance rénale chronique et d'hypertension artérielle chez l'enfant. Son pronostic est favorablement influencé par une reconnaissance et une prise en charge précoces du reflux vésico-urétéral, mais le risque de sous-diagnostiquer cette condition insidieuse existe. Cet article décrit les caractéristiques principales du reflux et de la néphropathie de reflux et présente des recommandations pratiques, à travers une revue non exhaustive de la littérature. Alors que certains aspects de la maladie de reflux restent à éclaircir, toute attitude proposée devrait être constamment réévaluée à la faveur des données émergentes.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le dépistage anténatal des ectasies pyéliques, souvent dues à un reflux vésico-urétéral dépisté après la naissance. Analyse d'une série de 159 dépistages en 4 ans dans une unité mère-enfant.

  • Les auteurs rapportent leur expérience sur la prise en charge périnatale du reflux vésico-urétéral et son devenir au sein d'une unité mère-enfants. Patients et méthodes. - Trente-cinq nouveau-nés porteurs d'un reflux vésico-urétéral parmi une cohorte de 159 des enfants nés vivants entre janvier 1997 et décembre 2001, ayant eu un dépistage anténatal ont été analysés. Tous ces nouveau-nés ont eu une échographie de l'appareil urinaire au 5

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Néphropathie par reflux vésico-urétéral et hypertension artérielle

  • Ce cas clinique illustre une cause rare d’hypertension artérielle secondaire d’une adolescente de 17 ans, dont le bilan a permis la découverte d’une néphropathie par reflux vésico-urétéral (NRVU) bilatéral. Cette pathologie se complique fréquemment d’hypertension artérielle et d’insuffisance rénale. La prise en charge très précoce de ces enfants est fondamentale. Les données récentes de la littérature prônent plutôt pour un suivi médical rapproché que pour une cure chirurgicale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Place de la chirurgie dans la prise en charge du reflux vésico-urétéral de l’enfant

  • Les indications chirurgicales du reflux sont devenues plus sélectives et le traitement endoscopique fait désormais partie de l’arsenal thérapeutique. Cependant, il faut savoir se décider à intervenir devant des pyélonéphrites aiguës qui se répètent, un reflux persistant chez la fille ou de grade élevé, et choisir la réimplantation urétérovésicale si les uretères sont nettement dilatés.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Traitement endoscopique du reflux vésico-urétéral par injection sous-méatique de graisse autologue. A propos de deux cas.

  • Les auteurs rapportent deux cas de traitement endoscopique du reflux vésico-urétéral par injection sous-méatique de graisse autologue. Ils décrivent la technique de prélèvement et d'injection. Le résultat immédiat confirme l'efficacité du procédé, le recul permettra de l'adopter ou d'y apporter des modifications.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Chapitre A-2 - Le reflux vésico-urétéral et la vessie neurologique : spécificités thérapeutiques

  • Le reflux vésico-rénal sur vessie neurologique doit être repéré dans le bilan d’évaluation pré thérapeutique. Son traitement est aujourd’hui le plus souvent conservateur et obéit aux règles de la neurourologie de protection du haut appareil (diminution des pressions intra-vésicales).

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le reflux vésico-urétéral chez l’enfant

  • Le reflux vésico-urétéral est l’uropathie la plus fréquente chez l’enfant et peut avoir des conséquences graves s’il n’est pas traité, allant jusqu’à compromettre la fonction rénale

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov