Reconstitution immunitaire [ Publications ]

reconstitution immunitaire [ Publications ]

Publications > reconstitution immunitaire

  • L'immunosuppression induite par les traitements des néoplasies, hémopathies et maladies inflammatoires augmente le risque infectieux, en particulier les réactivations d'infections dites latentes, principalement liées à des pathogènes intracellulaires. Cela justifie un bilan préthérapeutique précautionneux et la surveillance rapprochée des patients recevant ces traitements. À l'inverse, l'arrêt brutal de cette immunodépression peut, paradoxalement, aggraver une pathologie infectieuse en cours de traitement: c'est le syndrome inflammatoire de reconstitution immunitaire, principalement reconnu au cours de l'infection par le VIH, qui ne doit pas faire arrêter le traitement anti-infectieux.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Granulome abdominal pseudo-tumoral contemporain de la reconstitution immunitaire sous traitement anti-rétroviral.

  • INTRODUCTION : L'introduction de multithérapies antirétrovirales puissantes, en augmentant significativement le taux de CD4+, permet une restauration immunitaire qui peut, dans le même temps, être à l'origine de manifestations inflammatoires réactionnelles. OBSERVATION : Un patient VIH+ ayant développé une mycobactériose digestive lorsque son taux de CD4 était inférieur à 5/mm

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Abcès sous-cutanés à Mycobacterium avium liés à la reconstitution immunitaire chez les patients sida

  • L'avènement des traitements antirétroviraux efficaces (multithérapies) a entraîné l'émergence de nouvelles présentations cliniques des infections opportunistes chez les patients séropositifs pour le VIH. C'est le cas notamment au cours du syndrome de restauration immunitaire (SRI). Nous rapportons le cas d'une patiente au stade sida présentant des abcès sous-cutanés à

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov