Quels équipements pour la téléconsultation?

Les équipements nécessaires pour réaliser une téléconsultation sont :

  • un système de visio-communication (webcam/caméra et microphone sont souvent déjà intégré aux PC de bureau, et déjà présent sur un smartphone ou une tablette)

  • communication sécurisée (plateforme de téléconsultation sécurisée, gratuites ou payantes, application télémédecine du logiciel métier…)

  • d’un dossier médical pour enregistrer les éléments de la consultation (dans le logiciel métier du cabinet, certaines plateformes sont logiciel compatible), dans le Dossier Médical Partagé (DMP)

  • d’une connexion Cartes Vitale et CPS pour la facturation par FSE (Feuilles de Soins Electroniques)

  • si possible d’une messagerie sécurisée pour le compte-rendu au médecin traitant si besoin

Il peut être utile que la plateforme permette aux patients d’envoyer une photographie ou un document pour des résultats d’examens.

Les sites medicompare1 ou encore comparatifs-logiciels-médicaux-téléconsultation2 permettent de comparer les solutions de télémédecine payantes (moyen de connexion, prescription, paiement, assistance, coût de l’abonnement, vidéo de démonstration). Certaines plateformes sont gratuites pour les praticiens [20]. En contactant les différentes plateformes de téléconsultations, il est possible d’avoir une démonstration d’utilisation.

A noter que dans le cas où le patient paye la consultation, il peut exister une commission pour le prestataire de paiement en ligne (souvent à l’acte), non comprise dans le montant total du forfait. Certaines plateformes de téléconsultation demandent aux patients de renseigner leur numéro de mutuelle et de sécurité sociale permettant ensuite l’édition d’une feuille de soins en tiers payant complet sécurité sociale et mutuelle, ce qui dispense d’avance de frais les patients.

Le forfait structure a été adapté à deux niveaux :

  • Ajout de 50 points annuels (soit 350 €) sur un “indicateur 6 : qui est justifié dès lors que le médecin réalise des téléconsultations“.

  • Ajout de 25 points annuels (soit 175 €) sur un “indicateur 7 : aide à l’équipement en équipements médicaux connectés”. C’est une somme très faible pour les coûts potentiels car il n’y a pas de limite aux équipements possibles du côté médecin s’il souhaite émettre lui- même des examens connectés à partir de son cabinet, notamment avec un correspondant. Les outils se déclinent par ailleurs en plusieurs catégories d’instruments.

Ce premier forfait structure télémédecine s’appliquera pour l’année 2019 et sera payé en 2020 [21].