Prostatite [ Niveau Expert ]

prostatite [ Niveau Expert ]

Expert > prostatite

  • \Les prostatites chroniques sont d'origine infectieuse dans 5 à 10 % des cas et les autres entités sont rassemblées dans le \u201c syndrome douloureux pelvien chronique \u201d ou \u201c chronic pelvic pain syndrome \u201d. Les classifications actuelles sont basées sur la présence ou l'absence d'inflammation ou d'infection dans les sécrétions prostatiques. Le nouveau concept de phénotype clinique \u201c UPOINT \u201d propose six domaines (urinaire, psychosocial, spécifique d'un organe, infectieux, neurologique, systémique et relatif à la tension musculaire) et permet d'orienter le traitement suivant le phénotype exprimé par le patient. L'approche thérapeutique est basée sur l'utilisation première d'une antibiothérapie associée ou non à des alphabloquants\

  • Source : amub.be

Prostatite L'important pour la pratique

  • La prostatite et surtout ses formes chroniques sont des maladies courantes, importantes et assez souvent frustrantes non seulement pour l'urologue, mais aussi pour le médecin de premier recours. L'importance de la prostatite réside d'une part dans son incidence, et de l'autre dans la charge qu'elle représente pour le patient. En pratique, il s'agit d'abord de distinguer deux grands groupes de prostatite: la forme aiguë d'une part, avec la prostatite bactérienne aiguë et l'abcès prostatique, et de l'autre les formes chroniques, dans lesquelles une étiologie infectieuse ne peut être démontrée que chez 5-10% des patients. Nous aimerions donner ci-dessous un aperçu du diagnostic et du traitement des différentes formes de prostatite... , 9 pages

  • Source : medicalforum.ch

Prostatites et pyélonéphrites : traiter ou hospitaliser ?

  • Ces deux infections urinaires (UI) ont en commun le risque de formes sévères nécessi-tant parfois l hospitalisation. Dans la terminologie actuelle (Bibliomed 667), la prostatite (chez l homme, toute « cystite » doit être considérée comme une prostatite) est par définition une IU compliquée du fait de la fréquence du risque de complications. Simple ou compliquée, l infection parenchymateuse qui définit la pyélonéphrite aiguë peut s accompagner d un sepsis grave qui relève de la réanimation. Des synthèses récentes peuvent guider la décision médicale dans ces deux cas particuliers.

  • Source : mbpu-unaformec.net

Interventions non pharmacologiques pour le traitement de la prostatite chronique/du syndrome douloureux pelvien chronique

  • Question de la revuennQuels sont les effets des thérapies non médicamenteuses chez les hommes souffrant de douleur et d'inconfort persistants dans la zone de la prostate et du bassin, dites prostatite chronique ou syndrome douloureux pelvien chronique (PC/SDPC) ?

  • Source : cochrane.org

Infections urinaires basses non associées aux sondes urinaires chez l homme. Urétrite, cystite et prostatite

  • Cet article a pour but de clarifier les définitions, la microbiologie et la prise en charge en Suisse de trois types d IVU basses masculines non associées aux sondes u2013 urétrite, cystite et prostatite.

  • Source : revmed.ch

La prostatite

  • La prostatite, et particulièrement les catégories s'apparentant à la prostadynie et aux syndromes douloureux chroniques de la région pelvienne, reste un défi important dans le domaine de l'urologie. Des études bien formulées à grande échelle, randomisées avec placebo font actuellement cruellement défaut, et seront nécessaires pour une meilleure évaluation des différentes options thérapeutiques. Cet article fait une revue de l'évolution des techniques de diagnostic, et des traitements actuels de la prostatite.

  • Source : revmed.ch

Traitement des infections urinaires chez l'homme (prostatites aigues)

  • La prescription d une fluoroquinolones dans les 6 mois précédents est une limite à leur utilisation (risque de sélection de souches moins sensibles) - activité sur les souches isolées à vérifier (acide nalidixique S)n- Informer le malade du risque de survenue sous traitement par fluoroquinolones de tendinite, de photosensibilisation...

  • Source : omedit-centre.fr

Traitement des infections urinaires chez l'homme (Prostatites aiguës)

  • Toute infection urinaire, hors sondage urinaire, survenant chez un homme, hors sondage, doit être considérée et traitée comme une prostatite aiguë (sauf cas exceptionnel). Elle doit donc être explorée et traitée en conséquence.

  • Source : omedit-centre.fr

La prégabaline pour la prostatite chronique

  • L'objectif principal était de comparer la prégabaline à d'autres modalités anti-douleur pour l'allègement des symptômes chez les hommes souffrant de PC/SPDC. L'objectif secondaire était d'évaluer l'innocuité et l'efficacité de la prégabaline pour l'amélioration de divers symptômes en rapport avec la PC/SPDC.

  • Source : cochrane.org

La prostatite : diagnostic et antibiothérapie en première ligne

  • La prostatite est une affection urologique commune chez l'homme, sa prévalence étant estimée à 9,7 % avec une incidence de récurrence de 20 % à 50 %

  • Source : fmoq.org

Prostatite aiguë

  • La prostate est une glande qui entoure l'urètre, canal conduisant l'urine de la vessie à la verge. Elle produit le liquide de transport des spermatozoïdes. Lorsqu'elle s'infecte, on parle de prostatite aiguë.

  • Source : mongeneraliste.be

Traitement antimicrobien dans la prostatite bactérienne chronique

  • Évaluer et comparer l'efficacité et les dangers des traitements antimicrobiens contre la prostatite bactérienne chronique.

  • Source : cochrane.org

Prostatite aiguë aux urgences

  • Généralités et points forts, tri IAO, prise en charge, bilan paraclinique, qui hospitaliser, consignes et mesures hygiéno-diététiques, ECBU post-traitement

  • Source : urgences-serveur.fr