Pre-eclampsie [ Publications ]

Physiopathologie de la pré-éclampsie

  • La pré-éclampsie est une complication de la grossesse d’origine placentaire dont le schéma physiopathologique repose sur une dysfonction placentaire dont l’origine est le plus souvent une anomalie de la perfusion placentaire (hypoperfusion, phénomènes d’hypoxie ré-oxygénation). Cette dysfonction placentaire est responsable de la libération dans la circulation maternelle de facteurs d’origine trophoblastique qui sont responsables de l’atteinte endothéliale générale retrouvée chez les femmes pré-éclamptiques. Parmi ces facteurs, le couple PlGF/sFlt-1 joue un rôle physiopathologique majeur.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Anomalies échographiques du placenta au cours d'une triploïdie avec pré-éclampsie au 2e trimestre.

  • Un cas documenté de triploïdie ayant évolué jusqu'à 20 semaines souligne l'importance de l'examen échographique précoce du trophoblaste. Les gros placentas, surtout accompagnés de signe de pré-éclampsie doivent faire doser les BHCG et rechercher une anomalie chromosomique. L'origine génomique paternelle est évoquée sur la notion d'un gros volume placentaire.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Une pré-éclampsie en miroir : le syndrome de Ballantyne - À propos de deux cas

  • Nous souhaitons rappeler l’existence du syndrome de Ballantyne qui a été décrit pour la première fois en association avec un anasarque fœto-placentaire dont l’étiologie était une allo-immunisation Rhésus.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

La fibronectine: marqueur précoce de la pré-éclampsie.

  • Etude rétrospective portant sur 316 patientes enceintes de 22 à 38 semaines visant à déterminer l'utilité du dosage sérique de la fibronectine comme témoin précoce des lésions rénales qui caractérisent la prééclampsie.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Prise en charge d'une patiente atteinte de pré-eclampsie.

  • objectifs DIAGNOSTIQUER une pré-éclampsie, principes thérapeutiques (posologies). CONNAÎTRE et prévenir les complications de la pré-éclampsie.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov