Polychondrite chronique atrophiante [ Niveau Expert ]

polychondrite chronique atrophiante [ Niveau Expert ]

Expert > polychondrite chronique atrophiante

  • \La polychondrite chronique atrophiante est une maladie systémique rare évoluant par poussées et fréquemment associée à d\ autres pathologies. La présentation clinique est variable. Les manifestations principales sont\u2005: chondrites des oreilles, du nez, des côtes et des voies aériennes supérieures, sclérites et épisclérites, lésions muco-cutanées diverses, arthralgies et symptômes généraux. L\ inflammation répétée peut mener à une destruction des cartilages et entraîner une déformation du nez, des oreilles et des voies respiratoires. La trachéo-bronchomalacie et l\ atteinte de l\ aorte ascendante sont les complications les plus redoutées. Le traitement se base principalement sur les corticostéroïdes seuls ou en association avec un immunosuppresseur. Des immunomodulateurs biologiques se sont avérés efficaces dans plusieurs cas réfractaires.\

  • Source : revmed.ch

AFPCA - Association Francophone contre la Polychondrite Chronique Atrophiante

  • Rassemble les malades atteints de la Polychondrite Chronique Atrophiante (PCA) et leur famille en France et dans les pays francophones. Crée un réseau de solidarité européen. Informe le public, le corps médical et les autorités sanitaires et sociales, de façon à améliorer le diagnostic et faire reconnaître l'existence de la PCA et sa spécificité au sein des maladies rares Apporte une aide technique et morale aux familles confrontées à la PCA Contribue activement à l'effort de recherche médicale et à l'amélioration des pratiques de soins relatifs à la PCA et à d'autres pathologies d'expression similaire

  • Source : afpca.fr

Polychondrite chronique atrophiante

  • Cette liste est réservée aux personnes concernées, de près ou de loin, par la polychondrite chronique atrophiante. C'est-à-dire les patients bien évidemment, leur famille, leurs proches. La liste pourra, par la suite, s'ouvrir à d'autres publics, sur décision des gestionnaires.

  • Source : medicalistes.org