Perforation spontanee [ Publications ]

perforation spontanee [ Publications ]

Publications > perforation spontanee

  • La perforation de l’œsophage, malgré une symptomatologie souvent bruyante, est parfois diagnostiquée tardivement. C’est ce qu’illustre cette observation d’un patient ayant présenté une pleurésie purulente candidosique. La rupture œsophagienne a été mise en évidence par thoracoscopie demandée devant l’aspect d’hydropneumothorax extensif à la TDM thoracique faite 3 j après ablation du drain. Le patient a bénéficié d’une exclusion temporaire de l’œsophage et d’un drainage pleural en regard de la perforation. Les suites ont été marquées par une pneumopathie d’évolution favorable et le patient est sorti de réanimation. Le mode de révélation de cette pathologie rare est inhabituel. Les auteurs recommandent d’évoquer la rupture de l’œsophage devant un tableau de pleurésie communautaire à

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Perforation spontanée d'un diverticule rétropéritonéal du duodénum.

  • La perforation spontanée d'un diverticule rétropéritonéal du duodénum est rare et de diagnostic et le traitement difficiles. Nous rapportons le cas d'une patiente ayant eu ce type de complication, confirmé par une tomodensitométrie abdominale, et dont l'échec du traitement médical a nécessité une prise en charge chirurgicale.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Perforation spontanée cloisonnée d'une hernie hiatale. Un nouvel équivalent du syndrome de Boerhaave.

  • Nous rapportons un cas de perforation «spontanée» cloisonnée d'une hernie hiatale, condition anatomo-clinique qui, à notre connaissance, n'a jamais été rapportée et dont le mérite est d'illustrer la théorie de Watts.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov