Parkinson : Lésions d'allure dégénérative de la substance des centres ovales et séminaires ovales ?


#1

Posté par Serge

Vous évoquez la maladie de Parkinson. La Fédération française de neurologie propose une fiche patient afin d’expliquer à tous de façon simple cette maladie. Nous vous proposons de la parcourir et notamment le paragraphe intitulé :
« Comment la diagnostique-t-on ?
Le diagnostic de maladie de Parkinson repose sur un faisceau d’arguments qui proviennent de l’entretien avec le patient et son entourage, et d’un examen neurologique très spécifique. Dans l’immense majorité des cas, cette consultation neurologique approfondie doublée de l’observation d’une bonne réponse au traitement médicamenteux suffit à étayer le diagnostic et à permettre au patient et au médecin de partager une information sur la maladie et sur les traitements qu’elle requiert. Ce temps d’information est fondamental car il va être la pierre angulaire de l’acceptation du traitement et de sa bonne observance ainsi que de l’implication du patient dans sa prise en charge.
Dans quelques cas, le diagnostic est beaucoup plus difficile car les symptômes sont frustes ou atypiques (raideur et douleur de l’épaule, tremblement complexe, troubles de la marche au premier plan, etc.). L’approche diagnostique se fera alors en plusieurs temps avec des consultations répétées, la réalisation d’une I.R.M. cérébrale pour éliminer toutes lésions visibles qui orienteraient alors vers d’autres affections neurologiques, la réalisation d’une scintigraphie cérébrale (DAT Scan) qui permettra de confirmer de manière directe la perte dopaminergique. Il est parfois difficile de différencier des formes complexes de tremblement essentiel (une maladie très fréquente), et des formes débutantes de la maladie de Parkinson qui ne s’exprimeraient que par un tremblement. »
http://www.ffn-neurologie.fr/grand-public/maladies/maladie-de-parkinson