Paresthesie [ Publications ]

paresthesie [ Publications ]

Publications > paresthesie

  • 1. L'approche analytique permet d'avancer que les paresthésies buccales psychogènes sont un symptôme de dépression masquée, où le processus dépressif et ses deux symptômes fondamentaux (tristesse vitale et ralentissement psychomoteur) sont partiellement ou totalement masqués par une symptomatologie somatique qui peut toucher tous les systèmes:vaso-végétatif, cardio-vasculaire, gastro-intestinal, génito-urinaire, musculaire et osseux. 2. La « dépression » est un processus mental correspondant à un stade de développement psychique normal et il importe de la surmonter au moins une fois pour accéder au statut de sujet autonome. La dépression masquée est une forme de dépression pathologique, elle exprime une incapacité à vivre la dépression, la séparation, sur le mode mental, et à devenir un sujet autonome. 3. Les paresthésies bucco-pharyngées psychogènes sont un symptôme composite pouvant ressortir à la fois d'une incapacité à surmonter une séparation grâce à l'élaboration mentale, et d'un processus conversionnel, tous deux sous-tendus par une faille du noyau narcissique, terme désignant le sentiment d'identité archaïque fourni par le contact peau à peau avec la mère. 4. Le traitement comportera l'association antidépresseurs et/ou psychothérapie(s), les anti-dépresseurs étant prescrits par le médecin et la psychothérapie conduite par un thérapeute ayant une formation analytique.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Prise en charge des paresthésies buccales dans un modèle de consultation stomato-psychologique.

  • Les paresthésies buccales médicalement inexpliquées (PBMI) sont une pathologie qui touche principalement la population féminine et amène souvent les patientes à consulter leur médecin-dentiste. Celui-ci peut se sentir démuni face aux plaintes répétées de ces patientes, qui tendent dès lors à multiplier les consultations chez de nombreux soignants afin de trouver une solution à leur souffrance. Depuis 1996, une consultation conjointe stomato-psychologique a été instaurée aux Hôpitaux universitaires de Genève afin d'offrir une prise en charge adéquate à ces patientes. Cet article décrit ce type de prise en charge, ainsi que la problématique du référé.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Acroparesthésies féminines précoces: signe révélateur d'une maladie de Fabry à l'état hétérozygote.

  • Les acroparesthésies dans la maladie de Fabry constituent un signe précoce dans les formes hémizygotes. Il est noté dans les formes hétérozygotes au cours des enquêtes familiales où le contexte familial facilite son interprétation rétrospective. Chez 2 fillettes de 10 et 11 ans, des acroparesthésies inexpliquées par ailleurs ont permis de porter sur des arguments biochimiques le diagnostic de Maladie de Fabry à l'état hétérozygote.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov