Paresie [ Niveau Expert ]

paresie [ Niveau Expert ]

Expert > paresie

  • \La gastroparésie diabétique (GD) est le terme habituellement utilisé pour désigner, en dehors d'une anomalie organique de l'estomac ou de l'intestin, le ralentissement de la vidange gastrique, tant symptomatique qu'asymptomatique. Faisant partie des complications neurologiques du diabète (neuropathie autonome), la GD est présente, à des degrés divers, chez 50 % des patients diabétiques, tout type confondu. Elle peut être associée à des symptômes du tractus digestif supérieur altérant la qualité de vie, à une détérioration du contrôle glycémique et à des variations dans l'absorption des médicaments. Par ailleurs, des changements aigus de la glycémie modifient la vidange gastrique : l'hyperglycémie la ralentit alors que l'hypoglycémie l'accélère. Le diagnostic de GD est établi habituellement par l'étude scintigraphique d'un repas test, comprenant préférentiellement des aliments solides. Les options thérapeutiques restent, hélas, limitées. Des mesures hygiéno-diététiques sont d'abord préconisées. L'administration de médicaments prokinétiques (métoclopramide, dompéridone, cisapride et, en aigu, érythromycine) est souvent tentée. En chronique, le cisapride semble le médicament le plus efficace, mais son utilisation est restreinte en raison du risque d'allongement de l'espace QT et de torsades de pointe. Chez un petit nombre de patients, la GD pourrait être responsable d'une instabilité sévère du diabète, par une inadéquation temporelle entre l'arrivée des nutriments dans l'intestin et la disponibilité de l'insuline, ce qui favorise des hypoglycémies précoces ou des hyperglycémies tardives, et limite la correction de certaines hypoglycémies après resucrage oral. L'équilibration du diabète pourrait alors être facilitée par une insulinothérapie intensive et l'utilisation de procinétiques.\

  • Source : rmlg.ulg.ac.be

Lésion multiligamentaire du genou avec parésie péronière

  • ContextenLes lésions multiligamentaires du genou sont le plus souvent provoquées par des traumatismes à haute énergie et s accompagnent fréquemment d une luxation de l articulation du genou. Des atteintes supplémentaires des nerfs et des vaisseaux peuvent compliquer ces lésions sévères. C est la raison pour laquelle elles doivent être détectées de façon précoce. Près de 30% des lésions du point d angle postéro-latéral («posterolateral corner» [PLC]) s accompagnent d une lésion du nerf péronier commun. Dans ces cas, la pose rapide du diagnostic et la prise en charge opératoire précoce des lésions ligamentaires doivent être visées. Sous traitement conservateur, la parésie péronière présente un bon potentiel de rémission. Les paralysies ont un pronostic moins bon et la décision thérapeutique doit être prise au cas par cas.

  • Source : medicalforum.ch

Le cas particulier : Tétraparésie proximale et dysautonomie: avez-vous pensé au syndrome myasthénique de Lambert-Eaton?

  • Le syndrome myasthénique de Lambert-Eaton (LEMS) est une atteinte rare de la jonction neuromusculaire, fréquemment associée à un contexte oncologique (notamment au carcinome pulmonaire à petites cellules). Nous décrivons ci-dessous le cas d un patient connu depuis deux ans pour une masse rénale, hospitalisé pour diminution de l état général et chutes à répétitions.

  • Source : medicalforum.ch

Parésie spastique : physiopathologie, traitement focal et autorééducation guidée

  • cas clinique, rétractions post-immobilisation, coexistence hyperactivité - parésie ... phénoménologie de l'hyperactivité musculaire dans la parésie spastique : 1. spasticité, 2. dystonie spastique, 3. cocontraction spastique , amélioration de la fonction motrice dans la parésie spastique, conclusions...

  • Source : cofemer.fr

Syndrome de Worster-Drought - Synonyme : Parésie suprabulbaire congénitale

  • Le syndrome de Worster-Drought est une forme de paralysie cérébrale caractérisée par une parésie pseudobulbaire (suprabulbaire) congénitale se manifestant par une faiblesse sélective des lèvres, de la langue et du voile du palais, avec une dysphagie, une dysphonie, une hypersialorrhée, et une hyperréflexie massétérine...

  • Source : orpha.net

Gastroparésie - Quand y penser ? Comment traiter ?

  • Savoir reconnaître et authentifier une gastroparésie, Savoir identifier les différentes causes de gastroparésie et connaître les moyens de les explorer, Connaître les différentes options thérapeutiques possibles devant une gastroparésie

  • Source : fmcgastro.org

Paraplégie spastique familiale - synonymes : paraparésie spasmodique , Strümpell-Lorrain, maladie de

  • diagnostic, clinique, étiologie, prise en charge, bibliographie , associations de malades, consultations, laboratoires de diagnostic, programmes de recherche, signes et symptômes

  • Source : orpha.net

Retard mental lié à l'X - agénésie du corps calleux - quadriparésie spastique

  • Ce syndrome est caractérisé par un déficit intellectuel et moteur, une quadriparésie spastique et une agénésie du corps calleux, sans anomalies crâniofaciales ni épilepsie ...

  • Source : orpha.net

Paraparésie spastique - surdité - Synonyme : Syndrome de Wells-Jankovic

  • Ce syndrome est une maladie neurodégénérative chronique caractérisée par une paraplégie spastique (débutant vers l'âge de 10 ans) et un déficit auditif ...

  • Source : orpha.net

Parésie spastique - glaucome - puberté précoce

  • Ce syndrome est caractérisé par une puberté précoce (due à une hyperplasie des cellules de Leydig), une paraplégie spastique progressive et un déficit intellectuel ...

  • Source : orpha.net

Quadriparésie - retard mental - rétinite pigmentaire

  • Ce syndrome est caractérisé par une paraplégie spastique non progressive, une rétinite pigmentaire, et un déficit intellectuel...

  • Source : orpha.net