Panuveite [ Publications ]

panuveite [ Publications ]

Publications > panuveite

  • L’atteinte oculaire est rare au cours des tumeurs thyroïdiennes. Il s’agit principalement de métastases uvéales, puis, plus rarement, d’un syndrome paranéoplasique. Nous rapportons le cas d’une patiente de 64 ans présentant une panuvéite bilatérale sévère avec vascularite veineuse, associée à une hyperthyroïdie secondaire à un goitre multi-hétéro-nodulaire compliqué d’un carcinome papillaire. Une corticothérapie générale fut initiée. La disparition des signes cliniques oculaires fut obtenue après réalisation d’une thyroidectomie totale. Le bilan à la recherche d’un diagnostic différentiel fut négatif. La chronologie des événements plaide en faveur de la responsabilité de la pathologie thyroïdienne dans la survenue de l’atteinte uvéitique. Un mécanisme paranéoplasique est suspecté.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Etiologies des uvéites postérieures et des panuvéites au centre hospitalo-universitaire de Monastir, Tunisie.

  • Les auteurs ont mené une étude rétrospective de 245 patients présentant une uvéite postérieure ou une panuvéite dans le but d'élucider leurs étiologies et de déterminer certaines données épidémiologiques. Dans 80.4 % des cas, une étiologie a été retrouvée. La maladie de Behçet (22.4 %), la toxoplasmose (22 %) et le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada (9 %) étaient les trois principales étiologies des uvéites postérieures ou panuvéites. Aucun cas de sarcoïdose confirmée n'a été retrouvé dans notre série.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Panuvéite bilatérale inaugurale d’une polychondrite atrophiante

  • Nous rapportons le cas d’un patient de 71 ans qui présente une panuvéite bilatérale dans un contexte d’arthrite non classée. La récidive associée à une chondrite de l’oreille a permis de faire le diagnostic de polychondrite atrophiante. L’atteinte oculaire est habituelle dans l’évolution de la polychondrite atrophiante, mais l’atteinte uvéale reste rare et peut mettre en jeu le pronostic visuel.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov