Otomycose [ Publications ]

otomycose [ Publications ]

Publications > otomycose

  • Les otomycoses sont des affections fréquemment rencontrées dans les régions tropicales et subtropicales. En Côte d'ivoire,le plus souvent, le diagnostic de ces pathologies repose uniquement sur des données cliniques. Notre étude avait donc pour objectifs de déterminer la prévalence des otomycoses dans les otites externes au Centre hospitalier et universitaire de Treichville (Abidjan, Côte d'Ivoire), de déterminer les facteurs favorisants et d'identifier les agents étiologiques. Des prélèvements auriculaires pour examens mycologiques ont été effectués chez 115 patients reçus en consultation au service d'Oto-Rhino-Laryngologie. Quarante neuf avaient une otomycose soit une prévalence globale de 42,6% (IC95% = 34,4 - 52,2). Les facteurs favorisant les otomycoses étaient les fréquentes baignades dans les réservoirs d'eaux naturelles ou les piscines (RR = 3,7 , IC95% = 1,7 - 8,1), le nettoyage quotidien du conduit auditif (RR = 3,5 , IC95% = 1,8 - 6,8) et l'utilisation abusive des gouttes auriculaires à base d'antibiotiques et de corticoïdes (RR = 9,3 , IC95% = 4,3 - 20,1). Les espèces les plus fréquentes étaient Aspergillus flavus (20,4%), Candida albicans (16,3%), Candida parapsilosis (14,3%), Aspergillus niger (12,2%). Il y avait 5 cas d'associations de deux espèces parasitaires. Ces données montrent que les otomycoses occupent une place relativement importante dans les étiologies des otites externes en Côte d'Ivoire. Par ailleurs, la prise en charge de ces affections doit inclure le diagnostic mycologique ainsi que le changement des comportements favorisant leur survenue.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Otomycose à Scopulariopsis brevicaulis.

  • Nous rapportons une observation insolite d'otomycose à Scopulariopsis brevicaulis chez un patient aux antécédents d'otite moyenne chronique cholestéatomateuse gauche et présentant une otorrhée associée à des otalgies gauches. Scopulariopsis brevicaulis est un champignon rarement décrit comme agent d'otomycose bien qu'il soit un champignon saprophyte et largement répandu dans l'environnement. Chez ce patient la contamination pourrait être due à une intense activité de jardinage avec des conditions d'hygiène déplorables. Son diagnostic mycologique est relativement facile et la nystatine reste le traitement le plus efficace dans cette localisation.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Otomycose à scopulariopsis brevicaulis après tympanoplastie.

  • Nous rapportons une observation d'otomycose à Scopulariopsis brevicaulis chez un patient ayant subi, trois mois auparavant, une tympanoplastie. Les données mycologiques nous ont permis d'affirmer le rôle pathogène de ce champignon chez notre patient. Alors que les données in vitro indiquent que les dérivés azolés sont les molécules les plus efficaces sur ce champignon, seule la nystatine a assuré la guérison de notre patient.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov