Oligoamnios [ Publications ]

oligoamnios [ Publications ]

Publications > oligoamnios

  • La séquence d'akinésie foetale qui définit l'association de malformations diverses présentant un large spectre de gravité, en rapport avec une absence de mouvements foetaux actifs, reconnaît des étiologies variées. Si l'on exclut les causes « extrinsèques », environnementales, de diagnostic habituellement évident, l'essentiel de la pathologie proprement foetale est représenté par un ensemble d'affections neuromusculaires qui ont pour point commun de léser la voie motrice. Nous proposons un protocole détaillé d'étude prospective des akinésies foetales, destiné à standardiser le recueil des informations, dans le but de réunir le plus grand nombre possible de données comparables dans les différents centres exerçant une activité de fœtopathologie. L'objectif est d'améliorer la compréhension des différents mécanismes impliqués dans l'installation d'une akinésie fœtale, afin d'apporter aux parents une meilleure information, de réaliser un conseil génétique plus précis, et, éventuellement, d'envisager une prévention.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Que rechercher dans un contexte d'oligoamnios?

  • Lors d'un contexte clinique d'oligoamnios, l'étude fœto-placentaire devra rechercher les causes de ce syndrome: malformations, infections ou pathologie maternelle, et les conséquences sur le fœtus. Un bilan complet et précis permet de dégager plusieurs entités malformatives géniques, récessives ou dominantes à expressivité variable, telles que les polykystoses rénales, le syndrome de Meckel Grüber, la dysgénésie tubulaire rénale familiale, la séquence Vacterl-Hydrocéphalie, le syndrome de Fraser, induisant un conseil génétique et un suivi familial. Les autres pathologies, maternelles, infectieuses, ou malformatives sporadiques entraîneront un suivi maternel attentif au cours des grossesses ultérieures, permettant ainsi la prévention des récidives.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Etude épidémiologique de l'oligoamnios associé aux malformations congénitales.

  • L'étude des enfants porteurs de malformations congénitales et de la grossesse qui a abouti à la naissance du malformé est systématique grâce à notre registre des malformations congénitales. 105374 naissances consécutives ont été enregistrées pendant 8 ans. Chaque malformé à un témoin. De nombreux paramètres sont étudiés. L'un d'eux est l'oligoamnios. Pendant la période d'étude, 199 enfants porteurs d'au moins une malformation congénitale majeure sont nés après une grossesse compliquée d'oligoamnios, ce qui représente une prévalence de 1,88%. En tout, 2787 malformés sont nés pendant la période d'étude, 7,14% d'entre eux après oligoamnios (témoins 1,6% p

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Association oligoamnios et malformations foetales.

  • L'Oligaminos est une decouverte possible de l'échographie obstétricale. L' étiologie est dominée par les malformations rénales, les myopathies obstucrives et les syndrômes polymalformatifs. L'interruption de grossesse peut être étudiée entre en cas de malformation rénale bilatérale ou de syndrome polymalformatif.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov