Oesophagite a eosinophiles [ Publications ]

oesophagite a eosinophiles [ Publications ]

Publications > oesophagite a eosinophiles

  • L'œsophagite à éosinophiles (EoE) montre une incidence et une prévalence croissantes dans les pays occidentaux. Elle représente actuellement la principale cause de dysphagie chez les patients adultes. C'est une pathologie fréquemment associée à des allergies et qui se retrouve préférentiellement chez les patients de sexe masculin. Le diagnostic est établi en cas de dysfonction œsophagienne associée à une infiltration d'éosinophiles au niveau de la muqueuse œsophagienne, après exclusion d'autres pathologies potentiellement incriminables. Concernant les différents traitements, les corticostéroïdes topiques induisent une amélioration clinique et histologique rapide lors d'EoE active. Dans la population pédiatrique, les régimes excluant les aliments allergènes montrent une efficacité similaire à celle des corticoïdes topiques. Les dilatations œsophagiennes se révèlent également efficaces en cas de dysphagie mais sans effet sur l'inflammation sous-jacente. Les stratégies thérapeutiques à long terme sont à l'heure actuelle encore mal définies et nécessitent des investigations supplémentaires.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Le cas clinique du mois. L'oesophagite à éosinophiles chez l'adulte: à propos d'un cas.

  • L’oesophagite à éosinophiles est une pathologie inflammatoire chronique. Classiquement, elle se présente par une dysphagie récurrente aux solides et des épisodes d’impaction alimentaire. Elle s’inscrit assez fréquemment dans un contexte d’atopie. Nous rapportons l’observation d’un patient de 39 ans, atteint d’un asthme allergique, hospitalisé pour un épisode d’impaction alimentaire. Les éléments cliniques, endoscopiques et histologiques ont permis de poser le diagnostic d’oesophagite à éosinophiles. Une revue de la littérature permet d’évoquer les différents aspects du diagnostic, de la pathogénie ainsi que du traitement.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov