Oesophage de barrett [ Publications ]

oesophage de barrett [ Publications ]

Publications > oesophage de barrett

  • L’œsophage de Barrett (BE) est un segment d’épithélium tapissé d’une muqueuse cylindrique dans le bas œsophage, au-dessus de la jonction oeso-gastrique (JOG). Pour un diagnostic précis, il est donc important de localiser la JOG à l’endoscopie, le sommet des plis gastriques pourrait être le repère anatomique. Un autre élément important du diagnostique de l’œsophage de Barrett est la métaplasie intestinale. Parmi les causes de cette métaplasie, le reflux acide joue un rôle prépondérant, mais il devient de plus en plus évident qu’il existe d’autres facteurs. Comme le BE prédispose à la cancérisation, il est primordial de dépister une dysplasie et de définir son stade. Des programmes de surveillance endoscopique sont proposés. Le but est de dépister toute dysplasie sévère ou adénocarcinome débutant afin de proposer l’oesophagectomie précoce ou des traitements endoscopiques de destruction ou de résection pour les patients à risque.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

OEsophage de Barrett: épidémiologie, diagnostic et thérapeutique en 2005.

  • L'oesophage de Barrett est une complication du reflux gastro-oesophagien chronique et doit être considéré comme une condition à risque de survenue ultérieure d'adénocarcinome. Un programme de surveillance endoscopique avec biopsies doit être proposé systématiquement chez tout patient présentant un oesophage de Barrett. Ces dernières années, le traitement endoscopique par mucosectomie a été appliqué avec succès dans des séries relativement larges de patients. Cette option thérapeutique est particulièrement utile pour les patients à risque opératoire élevé. Elle n'est applicable (à visée curative) que pour les lésions détectées à un stade précoce, donc le plus souvent dans le cadre d'un programme de dépistage. L'inopérabilité n'est donc plus un critère d'exclusion de ces programmes de dépistage.

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov

Oesophage de Barrett: nouvelles méthodes de dépistage et nouveaux traitements endoscopiques.

  • Les nouvelles techniques endoscopiques permettent, pour le diagnostic (chromoendoscopie «virtuelle»), de mieux dépister les lésions dysplasiques (sans toutefois remplacer les biopsies systématiques) et, pour le traitement, de «réséquer» des lesions superficielles étendues ou «ablater» la totalité de la muqueuse de Barrett (sans spécimen) par radiofréquence. La résection permet: I) de poser un meilleur diagnostic que les biopsies et 2) d'être curative en cas de dysplasie de haut grade ou carcinome muqueux. L'ablation par radiofréquence de la totalité de la muqueuse métaplasique est recommandée après résection à visée curative (afin d'éviter les récidives) ou d'emblée en cas de dysplasie sans lésion détectée. En pratique, si les biopsies de dépistage montrent de la néoplasie, un examen minutieux par chromoendoscopie permettra d'orienter le patient (résection et/ou ablation par radiofréquence).

  • Source : ncbi.nlm.nih.gov